Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Nous dénonçons web.ica-france.online : une supercherie avérée

web.ica-france.online

web.ica-france.online a imité ICA Banken. Les usagers se font tromper en raison de la similarité indiscernable.

Un nom de domaine existant depuis seulement 206 jours

Face à une proposition comme celle de web.ica-france.online, notre premier réflexe est de vérifier son Whois. Le Whois fournit diverses informations sur l’URL employée par web.ica-france.online. Il permet notamment de constater que web.ica-france.online se sert d’une URL, autrement dit d’un adresse Internet, créée le 19 janvier 2023. Soit il y a 206 jours.

web.ica-france.online
Whois du site web.ica-france.online

D’après notre expérience, une telle brièveté doit susciter la vigilance des utilisateurs. Les fraudeurs du web mettent en place chaque jour une multitude de nouvelles URLs quasi-vierges pour tenter de duper les épargnants. C’est pourquoi les URLs qu’ils emploient sont souvent très récentes, à l’instar de web.ica-france.online. Une fois cette adresse brûlée et qu’une recherche Google permet de déceler l’escroquerie, ou bien lorsqu’elle a été bannie par les autorités ou un hébergeur, ils en recréent une autre et recommencent… Ce cycle continue indéfiniment. C’est l’essence des escroqueries en ligne…

web.ica-france.online essaie de se faire passer pour icabanken.se

Il n’est pas forcément évident à première vue, mais web.ica-france.online est en fait un non-soi d’ICA Banken. Pour en avoir le cœur net, une méthode imparable existe : comparer l’URL du serveur de web.ica-france.online avec l’URL du site officiel d’ICA Banken. S’il s’agit bel et bien de la violation d’identité d’ICA Banken, quasiment à chaque fois, l’adresse du serveur employé par la fraude différera légèrement de celle du site officiel. Et bien sûr, comme dans des centaines de cas, la réalité ne diffère pas. web.ica-france.online est légèrement différent d’icabanken.se. Ce n’est absolument pas un hasard ni un détail.

web.ica-france.online
Extrait d’un faux document utilisé par web.ica-france.online

web.ica-france.online n’affiche aucune mention légale

Cette entité a délibérément omis de mentionner ses informations légales y compris l’adresse de la société, le numéro de téléphone, les noms du président de la publication et du directeur, sans parler de la dénomination sociale de la société et les détails de l’hébergeur du site web.ica-france.online. Un tel oubli peut entraîner des sanctions financières jusqu’à 375 000 euros et un an de prison.

Une entreprise sérieuse et méthodique ne négligerait pas ses obligations. Souvent, ce type de site n’en comporte aucune. Cependant, il se peut que parfois une fausse page d’apparat de mentions légales soit rapidement élaborée dans le but de rassurer la victime.

Se loguer sur web.ica-france.online pour consulter son placement

À l’instar de nombreuses supercheries, web.ica-france.online emploie la technique de l’espace d’identification privée. Elle consiste à attribuer à la victime un identifiant et un mot de passe de façon à ce qu’elle puisse se loguer sur une page d’identification pour « gérer » son -faux- investissement. C’est-à-dire suivre l’évolution des cours boursiers, consulter le tableau de -faux-investissements, effectuer des virements, discuter avec son -faux-conseiller etc…

web.ica-france.online
Compte bancaire utilisé pour récupérer les fonds des victimes.

Grâce à un espace privé, les fraudeurs de web.ica-france.online évitent l’attention du public et réduisent le risque d’être découverts rapidement. Les sites publics faisant la promotion de faux investissements sont généralement démasqués très vite et leur renommée en ligne se dégrade rapidement. Là, les fraudeurs peuvent opérer en paix pendant quelques mois tout en menant leur victime en bateau. Cette dernière risque de ne se rendre compte de la supercherie que lorsqu’elle aura tout perdu.

Selon nous, web.ica-france.online est bel et bien une supercherie

Pour nous, il ne fait aucun doute : web.ica-france.online est une arnaque avérée et doit être reconnue comme telle.

Il est souvent difficile pour les victimes de comprendre que des personnes mettent autant de ressources, d’énergie et d’astuce pour les escroquer. Pourtant c’est bien le cas : cette URL sert à extorquer des épargnants et cette activité fait vivre de nombreux complices. L’escroquerie 2.0 est devenue une industrie.

Voici ce que vous devez savoir si vous êtes victime de web.ica-france.online

Pour toutes les victimes d’escroqueries incluant les victimes de web.ica-france.online, nous avons préparé une page dédiée rassemblant toutes les informations utiles pour les victimes d’escroqueries.

Si vous vous êtes fait duper par web.ica-france.online, ne soyez pas surpris si on vous recontacte pour vous proposer d’autres services financiers tout aussi frauduleux. En général, une fois que vous avez confié vos informations personnelles à ce genre d’escroquerie, votre mail et votre numéro de téléphone circulent d’une escroquerie à une autre. Soyez donc vigilant. C’est ainsi que certaines personnes deviennent des chasseurs d’escrocs après s’être fait arnaquer. Chaque fois qu’ils sont sollicités par des escrocs, ils feignent d’être intéressés pour découvrir quelles sont les nouvelles supercheries et nous les signaler afin que nous rédigeons le plus rapidement possible un article.

web.ica-france.online vous a peut-être demandé de leur envoyer des justificatifs d’identité (passeport, carte nationale d’identité ou permis de conduire) et une preuve de domicile. Il est impossible de prévoir ce que les faux conseillers de web.ica-france.online vont en faire par la suite. Dans d’autres dossiers, nous avons découvert que des fraudeurs utilisent les identités de victimes à des fins frauduleuses. Dans tous les cas, il est donc essentiel de porter plainte contre eux.

Si quelqu’un vous appelle en se faisant passer pour Warning-Trading.com, soyez vigilants !

Warning-Trading.com est régulièrement victime d’usurpation d’identité par la part des fraudeurs que nos actions et publications perturbent. Ces usurpations d’identité prennent plusieurs formes dans le but de nous nuire de différentes manières. Pour en savoir plus sur ce qu’il en coûte de s’attaquer aux fraudeurs, vous pouvez lire cet article.

Certains fraudeurs contactent leurs victimes en se faisant passer pour Warning-Trading.com pour leur faire croire que nous sommes une agence de recouvrement de fonds. Certains réussissent à extorquer une seconde fois leurs victimes en leur faisant croire qu’ils ont les moyens de récupérer leur argent. C’est ce qu’on appelle la « relance », l' »escroquerie à la récupération de fonds », les « recovery rooms » ou encore l' »escroquerie en cascade ». Donc si quelqu’un vous contacte de cette façon, ne répondez pas. C’est une supercherie. Nous sommes un site de presse qui se finance principalement grâce à la publicité. Lorsque nous contactons des victimes, c’est toujours pour rédiger des articles.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux

Facebook Twitter Youtube Linkedin

Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux

Facebook-f