ThinkMarkets opère désormais sur le marché sud-africain

Courtiers régulés mars 13, 2019 11:41 aucun commentaire

La société de courtage en ligne, ThinkMarkets a obtenu une licence pour mener des activités financières en Afrique du Sud. Grâce à cette licence fournie par la FSCA, cette entreprise pourra offrir aux investisseurs sud-africains des conseils et des services en matière d’échanges financiers en ligne.

Créé en 2010, ThinkMarkets est basée à Londres, mais aussi à Melbourne. Elle dispose aussi de succursales au Royaume-Uni et en Europe. ThinkMarkets est un courtier régulé par la FCA (Financial Conduct Authority). Ainsi, il propose aux clients de trader le Forex, les CFDs, les cryptomonnaies, les matières premières, les indices et les futures. 

L’Afrique du Sud serait un marché prometteur

Ce prestataire de services financiers a choisi l’Afrique du Sud comme le noyau du développement conséquent de ses activités en Afrique. En effet, les gouvernements africains ont mis en place certaines réformes pour relancer l’économie du pays et permettre l’installation de potentiels investisseurs.  L’Afrique du Sud en fait partie. Ces réformes ont permis d’accéder à une certaine stabilité de l’économie sud-africaine et de favoriser l’implantation de plusieurs entreprises. La société Think Markets est donc intéressée par la situation économique du pays et par les perspectives qu’offrent le Rand malgré le fait que cette monnaie ait un caractère assez volatil.

Les commerçants et investisseurs sud-africains pourront commencer à utiliser la plateforme de la société ThinkMarkets pour des négociations et des transactions financières à partir du mois d’avril 2019.  Cela se fera au début du mois plus précisément le 1er avril. Ce bureau sera installé sur le territoire sud-africain conformément aux lois en vigueur. La société ThinkMArkets a décidé de proposer aux investisseurs résidants en Afrique du Sud des produits qui répondent à tous types de besoins. Pour commencer ces opérations sur ce nouveau marché, l’entreprise a décidé d’installer son premier bureau à Johannesburg.

Le courtier mondial ThinkMarkets est assez optimiste face à cette nouvelle extension de ses activités et est presque sûr de l’atteinte de ses objectifs sur le territoire sud-africain. C’est sûrement la raison pour laquelle le directeur général et le cofondateur de ThinkMarkets affirme que : « Nous sommes ravis de la licence qui nous a été récemment octroyée, qui témoigne de notre engagement à offrir des de différence (CFDs) et de change à des traders mondiaux avec la confiance d’un environnement mondial ». Par conséquent, il est clair que ce broker s’apprête à proposer aux commerçants sud-africains une large de produits et services.

ThinkMarkets propose des offres variées

Les produits qui seront proposés aux hommes d’affaires de l’Afrique du Sud sont multiples. Il s’agit notamment des paires de devises qui sont axées sur le rand comme le dollar-rand, le livre-rand et l’eurorand. ThinkMarkets compte aussi proposer aux investisseurs des indices CFD et des dérivés sur actions qui sont très négociés à la bourse de  Johannesburg. Les Sud-Africains ont donc le choix parmi une gamme variée de  produits d’investissement. Le courtier qui a pour ambition de devenir broker mondial semble avoir trouvé le monde entier et en particulier la façon de s’installer en Afrique.

ThinkMarkets compte installer une plateforme qui permettrait aux investisseurs de négocier tout en ayant le plus grand éventail d’indicateurs et d’outils pour les analyses techniques. L’infrastructure de la société comprend aussi une offre de produits bien réfléchie et variée. Cette offre est constituée des cours de changes principaux, des indices boursiers, des produits de base et des CFD à action unique. Par ailleurs, la société est sûre que sa proposition de produits basée sur l’Afrique du Sud et ses différents programmes (éducation financière et alphabétisation) pousseront davantage les investisseurs à prendre en compte de l’enjeu que représentent les marchés financiers mondiaux.

Lire aussi :LAvis courtier : ThinkMarkets

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Cet articlé a été écrit par Nicolas Gaiardo

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicités

Offres spécifiques en matière de gestion des litiges dans le domaine de l'investissement et des escroqueries financières.

Découvrir les offres

Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Votre soutien nous est précieux dans la lutte contre toutes ces arnaques. Warning Trading a besoin de vous.

Contactez Broker Defense

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 218 278
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 218 278
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter