L’Australie accuse Shlomo Yoshai et ForexCT de se comporter en “loup de Wall-Street”

Courtiers régulés Philippe Miller Publié le 21 mai 2021 à 07:45    Temps de lecture: 6 min
ForexCT Capital Trading

“Le loup de Wall-Street”, est la référence ultime pour tous les escrocs du trading sur le marché des devises ou forex. A tel point que l’autorité boursière australienne y fait carrément référence dans sa décision de sanctionner le courtier Forex Capital Trading ou ForexCT et son directeur, Shlomo Yoshai.

ForexCT sur la sellette depuis 2019

La Commission australienne des valeurs mobilières et des investissements a imposé de longues interdictions d’exercer au directeur et aux anciens employés d’un courtier en devises étrangères en ligne, Forex Capital Trading ou ForexCT, dont les initiés ont comparé la culture à celle du Loup de Wall Street

Le loup de wall-street est devenu LA référence, un modèle pour tous les escrocs du trading sur internet à destination des particuliers. On le retrouve par exemple dans le call-center du groupe Alvexo.

Les activités du courtier en devises, Forex Capital Trading (ForexCT), ont été révélées pour la première fois par le média australien ABC en 2019. D’anciens clients ont déclaré avoir été harcelés et poussés à perdre des centaines de milliers de dollars par des employés du courtier.

Mercredi après-midi, le gendarme boursier australien a annoncé que le directeur et chef de la direction de ForexCT, Shlomo Yoshai, avait été interdit pendant 10 ans d’offrir des services financiers.

L’autorité boursière australienne a estimé que “le manque de compréhension ou de respect de la conformité de M. Yoshai était si grave qu’il justifiait la mise en place de la période d’interdiction pour une période aussi importante, en particulier du fait qu’il était une personne qui supervisait les opérations de ForexCT”, a déclaré le régulateur dans un communiqué.

Un PDG comparé au Loup de Wall-Street

Dans sa déclaration, le gendarme financier a déclaré que M. Yoshai était “impliqué” dans la culture de la salle des marchés de ForexCT, que d’anciens gestionnaires de comptes comparaient au Loup de Wall Street.

ForexCT
Affiche du film de Martin Scorsese, Le Loup de Wall Street, référence culturelle dans le monde de l’escroquerie financière

Une cloche ou un gong sonnait lorsque les clients déposaient des fonds d’un certain montant sur leurs comptes de trading et les gestionnaires de comptes pouvaient participer à des “jeux” d’incitation tels que la “roue de la fortune”, les tables de roulette et les jeux de dés pour gagner de l’argent si certains objectifs de dépôt des clients étaient atteints”, a déclaré l’Autorité. Un comportement qui n’est pas sans rappeler ce que nous avons observé nous même chez le courtier FXGM.

L’autorité australienne a déclaré que M. Yoshai a fait pression sur les gestionnaires de compte de ForexCT pour qu’ils utilisent des tactiques de vente à haute pression sur les clients, qu’ils offrent des incitations aux clients pour qu’ils déposent de l’argent, qu’ils recommandent des stratégies de trading qui augmenteraient l’exposition des clients et qu’ils fassent pression sur les clients pour retarder ou annuler le retrait des fonds.

5 salariés interdits d’activités pendant 3 à 5 ans

Les tentatives des médias australiens pour contacter M. Yoshai et son avocat sont restées vaines. Cinq anciens employés du courtier ont été bannis pour une durée de trois à six ans.

Parmi les allégations, le gendarme boursier prétend que les employés ont dit aux clients qu’ils ne bénéficiaient pas du dépôt d’argent du client, alors qu’en fait, ils recevaient une commission basée sur les dépôts des clients.

Une licence annulée et un procès au civil

En mai de l’année dernière, l’autorité financière australienne a annulé la licence de services financiers de ForexCT après avoir constaté qu’elle s’était livrée à “une conduite inadmissible, une conduite trompeuse et mensongère et une incapacité à gérer les conflits d’intérêts”.

L’enquête de l’autorité boursière australienne a également révélé que “ForexCT manquait de valeurs éthiques et de jugement dans ses relations avec les clients, ne s’assurait pas que ses représentants étaient correctement formés et respectaient les lois sur les services financiers et ne s’assurait pas que les services financiers couverts par sa licence étaient fournis de manière efficace, honnête et équitable”, a déclaré l’autorité australienne.

L’autorité financière australienne a également engagé une procédure civile contre la société et M. Yoshai. Une série d’articles publiés par ABC a révélé des préoccupations importantes concernant le manque de réglementation et de surveillance de l’énorme secteur du courtage en devises.

Le trading sur le marché des changes est une forme d’investissement très complexe et risquée, qui, selon les experts, s’apparente davantage à un jeu d’argent.

Il s’agit d’opposer une devise à une autre dans une série de micro-opérations. Si le taux de change augmente en faveur de la devise que vous avez soutenue, vous réalisez un bénéfice. La nature constamment fluctuante des taux de change en fait une forme de commerce très volatile.

De nombreuses sociétés détiennent des licences accordées par l’autorité australienne mais ont leur siège dans des juridictions offshore. La popularité croissante du Forex a conduit les gouvernements du monde entier à sévir et, dans certains cas, à interdire complètement les opérations de change.

Bien qu’il soit autorisé en Australie, l’autorité financière prévient que le trading forex “exige une quantité énorme de connaissances, de recherches et de surveillance”, car les marchés des devises sont très imprévisibles et peuvent être affectés par de nombreux facteurs.

Philippe Miller

Cet article a été écrit par Philippe Miller
Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

Publicités

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
logo balance ton escroc
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter