Bitstamp met pied à New York et engage l’ex-directeur du trading de Coinbase

Crypto-monnaies Nicolas Gaiardo Publié le 10 mai 2019 à 09:16    Temps de lecture: 3 min
| Warning Trading

La plateforme luxembourgeoise d’échanges de crypto-monnaies vient d’annoncer qu’elle ouvrait un bureau à New York. Cette nouvelle annexe sera dirigée par Hunter Merghart, anciennement employé chez Coinbase en tant que directeur du trading.

Bitstamp a été co-fondée en 2011 par Nejc Kodrič et Damijan Merlak en Slovénie, avant d’être déplacée dans un premier temps au Royaume-Uni en 2013. La société a finalement élu domicile depuis 2016 à Luxembourg. A la suite de l’octroi d’une licence par le gouvernement luxembourgeois en avril 2016, cette plateforme est autorisée à opérer sur tout le territoire de l’Union européenne. Bitstamp est spécialisée dans le trading de certaines monnaies virtuelles comme le Bitcoin, le Bitcoin Cash, l’Ethereum, le Litecoin et le Ripple.

Bitstamp ne se satisfait plus de l’Europe

Déjà présente dans tous les pays membres de l’UE, Bitstamp n’entend pas s’arrêter en si bon chemin et a décidé de partir à la conquête de l’Amérique. Elle met donc le cap sur New York et  projette y installer un nouveau bureau. L’homme chargé des opérations pour le marché américain n’est rien d’autre que Hunter Merghart, un ancien de chez Coinbase. Ce financier a du métier, puisqu’avant de travailler  pour un concurrent direct de Bitstamp, il est passé par des banques réputées telles que Crédit Suisse et Barclays.

Le PDG et co-fondateur de Bitstamp n’est pas peu fier d’avoir convaincu Merghart de se joindre à son équipe : « Nous sommes heureux que Hunter rejoigne notre équipe à un moment de croissance stratégique chez Bitstamp. C’est la personne idéale pour diriger nos activités aux USA, ce qui implique de veiller à ce que nos investisseurs particuliers et institutionnels disposent d’une plateforme et d’un service à la hauteur de ce qu’ils trouveraient dans tout marché traditionnel, partout dans le monde. ».

La firme veut définitivement se faire une place sur le marché américain

Bitstamp qui a été rachetée en 2018 par le japonais Nexon, a déjà reçu la BitLicence, l’agrément des autorités pour s’implanter dans l’Etat de New York. Mais elle nourrit beaucoup d’ambition et veut s’attaquer à l’ensemble du marché américain. Ce sont surtout les investisseurs institutionnels qui l’intéressent.

Nexon, la maison mère de Bitstamp, s’active dans les coulisses. Son président aurait, d’après des sources anonymes, rencontré un représentant de The Walt Disney Company, pour discuter du rachat de ses parts dans Nexon. Il est donc fort probable que Bitstamp passe, d’ici quelques mois, sous le contrôle indirect de cette multinationale.

En attendant, n’oubliez surtout pas que le trading attire du monde, mais que nombreux sont ceux qui s’y cassent les dents. Prenez donc garde à vous lancer dans cette activité sans en avoir maîtrisé les rouages.

Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter