Bluehillmining.com, sur la liste noire de la FINMA

Crypto-monnaies Nicolas Gaiardo Publié le 20 septembre 2019 à 00:25    Temps de lecture: 3 min
| Warning Trading

Le 20 septembre 2019, l’autorité des marchés financiers de la Suisse, la FINMA a inscrit le site Bluehillmining.com sur sa liste noire. Le régulateur a pris le soin de préciser que la firme n’est pas non plus inscrite sur le registre du commerce de ce pays, alors que Blue Hill Mining prétend avoir son siège social en Suisse : Hauptstrasse 71, 9113 Degersheim.

Cette firme aurait, grâce à la Fondation Blue Hill, le droit d’exploiter un immense territoire en Asie où l’on retrouverait toute sorte de ressources minières. Elle aurait donc émis une cryptomonnaie sur laquelle quiconque veut pourrait investir afin de pouvoir prendre des parts dans ce projet unique au monde. Mais si l’on doit se méfier de Bluehillmining.com ou au moins ne pas le prendre au sérieux, c’est d’abord parce qu’il se définit d’une façon trop singulière pour être pertinente.

Le projet minier Blue Hill Mining, ce projet dont personne n’a entendu parler

On ne retrouve pas de trace pertinente de ce gros projet minier « de la taille du pays du Liechtenstein et qui devrait compter sur l’une des plus grandes réserves de cuivre d’Asie. » Le nom Blue Hill aurait été donné à la région en raison de la quantité de cuivre oxydé à la surface, « ce qui lui confère une couleur légèrement bleue / turquoise ». Plus de huit années de planification géologique auraient été consacrées à la mine Blue Hill, avec des résultats indiquant d’importants volumes de cuivre, de nickel, de cobalt et d’or dans une zone cible de moins de 10% de la surface de la mine Blue Hill.

L’ennui ici est que nous n’avons en ligne aucune preuve de l’existence de cette zone en Asie. Ce silence est d’autant plus insolite qu’il s’agit d’un événement tout à fait inhabituel qui aurait attiré tous les regards vers ce coin du globe. Pourtant les seuls sites et blogs qui en parlent ne sont pas des médias, et rattachent toujours la Blue Hill à Blue Hill Mining. On a donc l’impression qu’il s’agit d’une belle histoire inventée de toutes pièces et pour laquelle on a fait publier des articles sur quelques blogs créés par soi ou par des copains escrocs, afin de donner un certain crédit à une arnaque.

Bluehillmining.com, une arnaque évidente

Alors même que le site se fait emphatique sur la fameuse blue hill, sa richesse en cobalt et la puissance de la cryptomonnaie que la firme propose, il tente quand même de faire croire qu’il ne s’agit pas de démarchage : « Rien dans ce site Web ne constitue un conseil en investissement, juridique ou fiscal. Ni les informations ni les opinions contenues dans ce site Web ne constituent une sollicitation ou une offre d’achat ou de vente de titres, contrats à terme, options ou autres instruments financiers. »

Ces déclarations sont d’autant plus incohérentes que le site prétend que la Blue Hill Mining a l’intention d’obtenir une licence de la FINMA et de la U.S. Security and Exchange Commission (SEC). Il y a là au moins un aveu, celui de l’absence de toute régulation pour le moment. En attendant que la firme n’obtienne une licence, il serait prudent de se tenir loin d’elle.

Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x