Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Avis sur BYBIT: une grosse arnaque au trading dans les cryptos

bybit.com

L’entité bybit.com commence à nuire sérieusement aux investisseurs français. Voici notre analyse.

Vous êtes victime de cette arnaque ? Obtenez justice !

Résumé de l’article

Le texte met en lumière comment l’essor des cryptomonnaies a ravivé les arnaques boursières. Les escrocs se sont adaptés à l’engouement pour les cryptos en proposant des investissements frauduleux dans ce domaine. Ils exploitent la couverture médiatique des cryptomonnaies, leur volatilité et les scandales associés à certaines plateformes pour attirer des victimes vulnérables. Les techniques frauduleuses utilisées dans le trading sur cryptomonnaies sont similaires à celles employées dans le trading sur le forex et les CFD, avec des promesses de gains alléchants et des techniques de manipulation psychologique.

Les plateformes de trading non régulées sont particulièrement dangereuses, car elles opèrent sans autorisation et peuvent escroquer les investisseurs sans être inquiétées. Un exemple est donné avec bybit.com, une plateforme présente sur la liste noire de l’Autorité des Marchés Financiers. En résumé, le texte met en garde contre les offres de trading sur cryptomonnaies et souligne les risques associés à ces investissements frauduleux.

Comment l’attrait pour les cryptomonnaies revitalise les arnaques boursières?

Depuis quelques années, nous observons que le secteur des investissements frauduleux spécialisé dans la spéculation sur le forex, les options et les CFD a adopté les technologies blockchain et cryptomonnaies pour perpétrer leurs escroqueries.

Les escrocs ne proposent plus à leurs victimes de spéculer sur des paires de devises comme l’euro contre le dollar, mais sur des cryptomonnaies telles que Bitcoin ou Ether. Cette nouvelle stratégie leur permet de capter l’attention, s’appuyant sur la couverture médiatique des monnaies virtuelles, la volatilité de ces dernières et les scandales associés à certaines plateformes comme Bitpanda, Etoro, Trade Republic ou Binance. Ainsi, ils exploitent le mythe selon lequel la crypto serait un investissement comme un autre, bien qu’elle représente de réels risques, selon nous. Ils profitent donc de cette idée répandue pour convaincre des cibles vulnérables de placer leur argent dans les cryptomonnaies.

Le nombre de victimes continue d’augmenter, réalisant trop tard la réalité de leur situation financière.

Pour rejoindre les autres victimes de cette arnaque, rejoignez le forum.

Pourquoi les cryptomonnaies attirent-elles autant les arnaqueurs?

Pour les escrocs, l’émergence des cryptomonnaies représente une aubaine, une opportunité en or. Preuve en est : en 2021, les fraudes et vols liés aux cryptos ont explosé de 600%. On note également qu’un quart des plaintes reçues par l’AMF concerne le secteur des actifs numériques. Les propositions d’investissement dans les cryptos sont jalonnées d’affaires scandaleuses telles que le cas Onecoin, résultant en plus de 4 milliards de dollars de pertes. Et nous alertons régulièrement sur des fraudes évidentes dans ce domaine. Ce qui inquiète davantage, c’est l’utilisation croissante du Bitcoin par des escrocs pour promouvoir les investissements dans les monnaies numériques.

La blockchain, technologie sous-jacente aux cryptomonnaies, est naturellement propice à ces abus. Elle a été développée pour fonctionner indépendamment de tout contrôle étatique, qui, dans les démocraties, promeut l’intérêt général. Les cryptos véhiculent une idéologie libertaire où l’individu est censé prendre ses décisions basées sur les informations d’un marché non régulé. Cette orientation mondiale engendre la multiplication des offres frauduleuses, faisant de la fraude la norme et de l’honnêteté une exception. Il semble que bybit.com se classe dans cette catégorie…

C’est paradoxal car la technologie blockchain et crypto promettait une sécurité transactionnelle sans précédent. Mais comment ces arnaques sophistiquées se matérialisent-elles avec les devises issues de la blockchain?

Le trading, souvent un vecteur pour les escroqueries?

Le trading sur les marchés financiers est depuis une quinzaine d’années un moyen de monter d’immenses arnaques visant les petits épargnants. 7 milliards d’euros ont été dérobés à des épargnants français, probablement bien plus. Les fraudeurs séduisent un investisseur novice et le poussent à prendre des positions à haut risque, aboutissant invariablement à une perte conséquente de capital, quelle que soit la formation reçue.

Les sites proposant du trading sont nombreux car chaque plateforme peut s’approprier le capital perdu par les traders. Cela est particulièrement vrai dans le trading sur le Forex et les CFD (voir notre lexique pour la définition). Le Forex concerne l’échange de devises tandis que les CFD permettent de spéculer sur l’évolution future d’une valeur, y compris les actions. Cela s’applique également aux options et aux contrats à terme, qui sont encore plus complexes.

Sur le Forex et les CFD, une plateforme de trading agit comme une bourse décentralisée, où le trader ne devient pas propriétaire d’un actif mais s’engage sur une variation de prix. La plateforme doit donc trouver une contrepartie à chaque ordre placé.

Trading, casino, forex, jeux d’argent, CFD, options, casino, jeux d’argent… Quelle différence?

Il s’agit donc d’un marché de paris plus qu’un véritable échange de valeurs. La plateforme peut trouver un autre client ayant une position opposée ou même prendre elle-même la position inverse. Le site de trading sait que les particuliers sont généralement de mauvais traders, perdant leur mise 9 fois sur 10 selon une étude de l’AMF. En conséquence, un site de trading préfèrera souvent jouer lui-même la contrepartie des ordres, monopolisant ainsi les pertes du trader.

En somme, cette pratique est très similaire aux mécanismes d’un casino ou d’un jeu d’argent. La différence entre investissement en bourse et jeux d’argent est mince. Les formateurs en trading l’ont bien compris, affirmant qu’une formation adéquate permet d’accroître son capital grâce au trading.

Que dire de la formation à l’analyse technique et aux stratégies?

Même avec une formation, un trader amateur perd dans 90% des cas. Les professionnels du secteur sont conscients de cette réalité, et de nombreux particuliers en ont fait l’amère expérience. Pourtant, certaines formations promettent de faire de vous un trader compétent, même sans diplôme spécifique. Les coûts sont souvent élevés, et investir cette somme directement sur le marché ou consulter un conseiller financier serait plus judicieux.

Ces instructeurs vivent en réalité de la formation et non du trading. Si réellement ils connaissaient la formule pour éviter les pertes, pourquoi vendre des formations? Il serait plus sage de garder ce secret pour soi. Avec l’effet de levier, le risque de perte peut être démesuré en trading, ce qui est en contradiction avec l’idée d’un investissement sûr ou prudent. Le trading est intrinsèquement risqué, contrairement aux placements boursiers classiques. Notre position est claire : le trading destiné aux particuliers devrait être interdit.

Connexions entre trading sur cryptomonnaie et criminalité organisée

Les plateformes de trading peuvent être régulées ou non régulées. Lorsqu’elles sont établies dans l’Union européenne et disposent du « passeport financier européen », elles sont considérées comme « régulées ». Cela leur confère le droit de proposer leur services de trading dans tous les pays membres de l’UE, y compris la France.

Certaines juridictions peu scrupuleuses facilitent malheureusement l’établissement sur leur territoire d’entités malveillantes qui ciblent ensuite d’autres pays de l’Union, France incluse.

Le cas de Chypre est emblématique, les sociétés enregistrées là-bas figurant en tête des plaintes auprès de l’AMF. Si une plateforme n’est pas régulée, cela signifie qu’elle opère sans autorisation, représentant systématiquement une fraude. Un trader professionnel évitera les sites de trading non régulés.

Pour saisir l’envergure des escroqueries dans le trading à l’encontre des petits investisseurs, cette enquête approfondie offre un éclairage pertinent sur le sujet, établissant un lien entre l’industrie du trading, celle des jeux d’argent et le milieu criminel.

Cette industrie frauduleuse est devenue si invasive qu’elle domine désormais l’espace médiatique sur les thèmes associés, parvenant même à se frayer un chemin dans la presse sérieuse pour y faire sa publicité. Ces arnaques touchent toutes les strates de la société et ne ressemblent en rien à de simples pièges. Il est de plus en plus difficile pour un épargnant de s’informer correctement et de faire un choix éclairé. À long terme, cette situation constitue une menace croissante pour la sécurité des épargnes en France et à l’international.

En résumé, aucune distinction majeure ne sépare le trading, notamment sur CFD ou cryptomonnaies, des jeux d’argent. Certains « conseillers financiers » proposent des placements dans les actifs cryptographiques de la même manière qu’un jeu de hasard, exploitant des mécanismes psychologiques puissants tels que l’addiction ou la peur de manquer une opportunité de gain. Aucun particulier ne devrait s’engager dans le trading de Bitcoin…

Trading et cryptomonnaies: une arnaque raffinée

Au vu des éléments évoqués, nous adoptons une position extrêmement critique vis-à-vis des offres de trading sur cryptomonnaies. Il apparait clairement pourquoi les escroqueries de trading se concentrent désormais sur Bitcoin et d’autres devises numériques. Les sites d’échange qui permettaient initialement le trading sur CFD se sont adaptés et transformés.

Le scénario est exactement le même que celui des arnaques au trading sur Forex ou CFD mais désormais, il est question de Bitcoin, d’application blockchain et de cryptomonnaies. Au téléphone, les escrocs des plateformes d’échange parlent toujours à leurs victimes de levier, de cours, de position, d’achat, d’actifs, d’ordre, de trade et de portefeuille. Mais à la fin, ce sont les clients victimes qui évoquent les risques pris et les pertes massives.

Parfois, ces arnaques au trading sur monnaies crypto passent par des variantes comme le copy trading. Il s’agit de copier les ordres d’un trader supposés gagner beaucoup d’argent. Vous payez un abonnement pour cela. Et en général, on vous demande d’ouvrir un compte sur l’une des plateformes les plus connues comme Bitpanda, Etoro, Trade Republic ou Binance (au choix), généralement avec un lien sponsorisé.

Ces arnaques au trading sur cryptomonnaies sont encore plus dangereuses et sophistiquées parce qu’elles réussissent souvent à vous faire croire que tout est de votre faute. Dans les arnaques au trading sur Forex ou CFDs d’avant, la responsabilité de la plateforme était plus évidente. Désormais, les victimes prennent sont poussées à prendre un risque toujours plus grand avec un levier trop important et quand leurs actifs disparaissent, elles ignorent souvent que la plateforme et le trader qui les a recruté se sont enrichis à leurs dépens.

Nous lançons un avis très négatif sur toute offre vous proposant de devenir trader et visant à vous faire ouvrir un compte sur de telles plateformes d’échanges de monnaies cryptos a fort effet de levier car ils vous font prendre des risques très importants.

La réputation en ligne de bybit.com doit-elle nous inquiéter?

Une recherche sur Google avec bybit.com comme mot-clé nous semble confirmer que l’on doit impérativement s’en méfier. Bien sûr ce n’est qu’un indice et les réputations en ligne peuvent être manipulées… Mais notre expérience nous a appris à lire entre les ligne de ces différents avis. Et dans ce cas-ci, il nous semble confirmer nos inquiétudes.

Les avis négatifs qui apparaissent sur internet à propos de cette offre, même s’ils peuvent éventuellement cohabiter avec des avis positifs, nous semblent indiquer un réel problème. En effet, les internautes se donnent rarement la peine de mettre un commentaire s’ils sont satisfaits, à moins qu’ils n’y soient systématiquement incités. En revanche, quand ils sont très mécontents, ils se donnent souvent la peine de dire ce qu’ils ont pensé de leur expérience.

bybit.com avis
Page consacrée à bybit.com sur Trustpilot.

De leur côté, les escrocs ont développé différentes techniques pour limiter les dégâts dus à une mauvaise réputation: changer le nom de leur site ou de leur entreprise, publier de faux avis positifs pour noyer les avis sincères, demander un avis au client à un moment bien précis où les clients sont pratiquement toujours satisfaits, signaler systématiquement les avis négatifs…

Ces techniques permettent donc de maintenir une réputation en ligne assez élevée. Cependant, ces méthodes ne permettent jamais d’empêcher que quelques avis négatifs soient malgré tout publiés. C’est pour cette raison qu’en général, une note globale de 4 sur 5 devrait être considérée comme une note plutôt mauvaise car cela correspond généralement à quelques avis négatifs qui en masquent d’autres négatifs bien plus nombreux. Dans le cas de bybit.com, nous considérons que sa réputation en ligne doit être considérée comme mauvaise.

Absence de mention légale

L’absence de mentions légales sur le site bybit.com est un élément rédhibitoire quant à la confiance à accorder à cette entité. Une entreprise d’investissement respectueuse des règles en matières de sécurité numérique ne peut donc pas l’ignorer. Aucune information permettant de connaitre son gérant s’il en existe ou une adresse afin de vérifier une réelle présence doit vous dissuader de faire affaire avec bybit.com.

L’Autorité des Marchés Financiers met en garde contre bybit.com en mettant sur liste noire

La puissante plateforme bybit.com au design et aux promesses de rendement très attrayants cherche avant tout à dérober toutes vos économies. Le premier indice de dangerosité de cette plateforme? Après vérification, nous constatons que cette entité est présente sur la liste noire d’Autorité des Marchés Financiers. Elle n’est donc pas autorisée à proposer ses services en France. Cela discrédite totalement son offre. Fuyez donc les sollicitations de bybit.com car en cas de litige, il vous sera impossible de vous défendre.

L’avis de Warning-Trading: fuyez cette arnaque

Aucun doute possible pour nous, bybit.com est bien une arnaque et doit être considéré comme tel.

Les victimes ont souvent du mal à admettre que des gens mettent autant de moyens, d’énergie et d’intelligence pour les dépouiller. Pourtant c’est bien le cas: cette URL sert à rancçonner des épargnants et cette activité fait vivre beaucoup de complices. L’arnaques 2.0 est devenue une industrie.

Vous êtes victime de cette arnaque ? Obtenez justice !

Vous avez viré des fonds? Tentez le rappel d’urgence

Si vous avez envoyé de l’argent aux escrocs de bybit.com par virement bancaire, vous devez tenter le rappel de fond d’urgence ou callback.

En effet, les virements bancaires sont un moyen de paiement qui présente cette particularité: ils vous permettent de demander des rappels de fond, même plusieurs semaines après, si le compte de destination des fond est encore abondé et si vous démontrez que ce virement correspond à une activité frauduleuse.

Mieux: dès lors que vore banque est avisée qu’il s’agit d’une fraude et que vous avez demandé un rappel de fond, elle a l’obligation d’y procéder le plus rapidement possible. Et si elle n’y procède pas, elle risque d’engager sa responsabilité. Cela ne signifie cependant pas que la démarche aboutira nécessairement. C’est une obligation de moyen.

Nous voyons régulièrement des victimes réussir à récupérer des fonds de cette manière. Vous pouvez vous servir de cet article comme élément de preuve qu’il s’agit d’une fraude pour demander le rappel de fond.

Si les paiements par carte bleue visa permettait de telles annulations, le « travail » des escrocs en serait considérablement compliqué…

Des conseils pour les victimes de bybit.com

Pour toutes les victimes d’arnaques y compris les victimes de bybit.com, nous avons conçu une page spéciale présentant toutes les informations utiles pour les victimes d’arnaques.

Les victimes de bybit.com doivent s’attendre à être de nouveau démarchées par d’autres offres frauduleuses d’investissement. Les arnaques sur internet sont une véritable industrie désormais organisée en sous-traitance. Chacun a sa spécialité. L’une d’elle consiste à recruter des victimes via des publicités, généralement illégales, sur internet ou par mail.

Si vous remplissez un formulaire pour manifester votre intérêt pour une offre d’investissement, vos données personnelles sont vendues à différents escrocs qui s’empressent de vous démarcher. Sachez donc que si vous avez été démarché par bybit.com, il est pratiquement certain que votre nom et vos coordonnées circulent car vous êtes considéré comme une cible possible pour plusieurs arnaques. Si vous avez envie de prendre les escrocs à leur propre jeu, il suffit de faire semblant d’être intéressé pour leur sous-tirer un maximum d’informations. Ensuite, contactez-nous pour nous envoyer ces informations et nous écrirons un article à ce sujet afin d’éviter à d’autres de se faire avoir.

Si vous avez ouvert un compte chez bybit.com et que pour cela, on vous a demandé des pièces d’identité (passeport, carte d’identité, quittance…) ces documents officiels pourraient être utilisés ultérieurement pour usurper votre identité par des gens mal intentionnés. C’est pour cette raison qu’il est très important que vous portiez plainte.

Attention! Des escrocs se font passer pour Warning-trading.com

Nous sommes régulièrement contactés par des victimes d’arnaques qui nous racontent avoir reçu un appel de notre part. Il s’agit en réalité de personnes qui usurpent l’identité de Warning Trading. Leur objectif est généralement double: essayer de prendre encore un peu plus d’argent à leurs victimes par la technique de la fausse récupération de fonds et se venger de notre site internet qui fait beaucoup de mal aux escrocs. Nous faisons régulièrement face à nombre d’attaques de toutes sortes.

L’arnaque à la récupération de fonds consiste à faire croire à des personnes déjà victimes d’escroquerie qu’il est possible de récupérer leurs fonds… contre un peu d’argent. Pour les escrocs, c’est juste une façon de maximiser leurs gains. On appelle aussi cela la « retape », les « recovery room » ou encore l’ « arnaque dans l’arnaque ». Alors si vous êtes contactés de cette manière, ne donnez pas suite ou collectez un maximum d’informations en jouant aux imbéciles pour les publier dans un commentaire sous l’un de nos articles.

Nicolas Gaiardo

Nicolas Gaiardo

Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux : Facebook Twitter Youtube Linkedin | Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux : Facebook-f Twitter Youtube Linkedin | Suivez Philippe Miller sur les réseaux : Twitter Linkedin