Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

L’étau se resserre autour de la plateforme Ether Invest

Palais de justice Bruxelles

La justice belge s’intéresse de très prés à la plateforme Ether Invest se présentant comme un prestataire agréé de services d’investissements et de conseils en crypto-monnaies, ayant fait depuis 2018 des milliers de victimes au traver d’un vaste réseau criminel.

Nous avions en mars 2018 publié un article sur cette entité qui se présentait également comme « une marque du groupe CryptoCrom », dont le siège social était situé 5 Spring Villa Park, Edgware, Middlesex, HA8 7EB, Royaume-Uni et enregistré à Cardiff sous le numéro 07700835. Cette société

Petit rappel des faits sur Ether Invest

La plateforme promettait des rendements allant jusqu’à 800% en 10 jours ou 1200% en 40 jours via leur « livret de placement crypto + ».

Les escrocs entraient en contact par téléphones avec les victimes sous les noms de Matthieu Bellemare (+33 9 77 55 18 62 / +33 977 55 18 22 – m.bellemare@ether-invest.com),Laurence Duhamel (+33 9 77 55 18 53 / +33 9 75 18 94 56 – l.duhamel@ether-invest.com), Benoit Chevalier (+33 977 55 18 19), Alexandre Walter (+33 977 55 26 57), Daniel Marchal, Marc Belin (a utilisé l’adresse j.bastis@ether-invest.com), Martin Fortin (présenté comme directeur administratif et financier de la société), Aymeric Warshovsky (présenté comme directeur régional Europe de la société), Stephane Passedoit, Alexander Lawn, Ludovic Alain Dupuis, Mari Dupuis, John Thomas Corcoran.

Les victimes étaient invitées à verser des montants importants sur différents numéros de compte, principalement à l’étranger (Royaume-Uni, Bulgarie, Pays-Bas, Portugal notamment).

Les banques utilisées comme bénéficiaires des fonds envoyés par les victimes étaient les suivantes : R.Raphael & Sons PLC, Lloyds Bank PLC, Payrnet, Unicredit Bulbank, MLP Company Ltd, ING, Lem Group et Santander. Banques pour lesquelles des actions en justices sont en cours.

Derrière la plateforme Ether Invest se cachaient les sociétés suivantes : Wework Water House, Diamsapp Ltd, High Colors Ltd, Global Invest Trading Ltd, IMNO, DMD Ltd, Lem Group, R. Raphael Sons, JDC Trading, Hoo Star BV ou Nativedivision LDA.

Certaines victimes ont reçu des sommes en retour, soi-disant les bénéfices de leurs « investissements ». Nous soupçonnons ici une technique de mise en confiance afin d’inciter leurs victimes à investir davantage leurs économies.

Une garantie de remboursement leur était proposée, via un faux contrat d’assurance auprès de la compagnie Swiss Life. Ces contrats étant manifestement des faux.

Une plainte collective autour d’un cabinet d’avocats

Différentes plaintes ont été déposées entre les mains du juge d’instruction à Bruxelles et une enquête est en cours d’instruction permettant de retrouver les membres de cette organisation criminelle.

La FSMA (pendant de l’AMF française) a identifié plusieurs filières appartenant à un ensemble tentaculaire représentant une fraude à une échelle dépassant largement celle d’Ether Invest. Ces filières sont au nombre de 4 et concernent près de 170 sociétés. Ether Invest est reprise dans l’une des filières appelée « Filière Dray ».

Si vous êtes vous aussi victime de cette entité nous vous invitons à rejoindre ce collectif de victime en nous contactant.

Nicolas Gaiardo

Nicolas Gaiardo

Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x