Arnaque n°989: The Capital Stocks et 1BtCneWs.com

Crypto-monnaies Philippe Miller Publié le 10 décembre 2020 à 00:25    Temps de lecture: 2 min
The Capital Stocks arnaque

The Capital Stocks vous propose de faire fortune via 1BtCneWs.com. En commençant petit, vous gagner subitement beaucoup. Et quand vous voulez faire un retrait, les conseillers sont aux abonnés absents…

1BtCneWs.com une page de pub fantôme

1BtCneWs.com est un site dédié au cryptos. Etait un site dédié au crypto. Ce pauvre site est subitement décédé. La page est inaccessible. Sans que l’on sache pourquoi. A-t-il été bloqué par la Justice? Etait-il grillé. Il eut une existence très courte. Son trafic a cartonné en juin dernier puis s’est effondré en septembre.

Il recrutait à 95% en Espagne. Son fantôme erre sur Google ou Linkedin… Ses fondateurs ont probablement déjà créé un autre site pour recruter de nouvelles victimes, comme notre internaute, qui finit par remplir un formulaire proposant d’en savoir plus sur des placements financiers très intéressant.

1BTCnews arnaque

L’Estonie, nouvelle Mecque du trading pour les particuliers ?

Il est rapidement contacté par une société dont le nom n’était pas sur la publicité: The Capital Stocks. Cette plateforme de trading a choisi de s’enregistrer en Estonie! Pourquoi en Estonie?

Pourtant, les clients de The Capital Stocks sont basés essentiellement en Espagne, en Allemagne, en Angleterre et en Italie. Peut-être que The Capital Stocks veut éviter que ses clients déçu n’essayent de remonter jusqu’à lui? Est-ce que l’Estonie n’essayerait pas de concurrencer Chypre, la capital des courtiers-croupiers du trading ?

Avec The Capital Stocks, mieux vaut déposer que retirer…

Notre hispanophone aurait bien aimé demander des comptes à The Capital Stocks. Il investit 250 euros. Il fait des gains. Il réinvestit 2000 euros. Son compte monte jusqu’à plus de 3000 euros! Il demande donc un retrait de 1000 euros a son conseiller, David Hunter. C’était le 14 octobre. Depuis ce jour, bizarrement, il n’a plus jamais eu de nouvelles de son conseiller…

Ce fut la dernière fois que son conseiller lui répondit. Les histoires de trading pour les particuliers finissent mal, en général.

Des courtiers régulés mais escrocs, il en existe malheureusement de nombreux. D’habitude, ils sont basés à Chypre, comme Alvexo.

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit clic vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Philippe Miller

Cet article a été écrit par Philippe Miller
Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

Publicités

Contactez Broker Defense

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
logo balance ton escroc

Devenez annonceur

Cet emplacement publicitaire est libre.

Si vous souhaitez acheter cet emplacement publicitaire sur notre site. Vous trouverez la marche à suivre dans ce document.
N'hésitez pas à nous contacter pour plus de précisions.

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter