Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

HyperFund : La SEC poursuit en justice les auteurs de l’arnaque crypto à 1,9 milliard de dollars

Découvrez l’histoire de l’arnaque HyperFund, une fraude crypto à 1,9 milliard de dollars qui défraie la chronique.

1,9 milliard de dollars : c’est le montant vertigineux de la fraude HyperFund. Un montant qui illustre si bien l’ampleur de cette escroquerie. HyperFund a su séduire des milliers d’investisseurs de par le monde en leur promettant des rendements mirobolants. Cependant, derrière ces promesses alléchantes se cachait en réalité un système complexe qui a laissé des milliers d’investisseurs sur le carreau. Cet article revient sur le modus operandi d’HyperFund, les révélations choquantes de l’enquête du FBI, et enfin, l’inculpation des principaux responsables de cette fraude.

La fraude HyperFund : Retour sur l’une des plus grandes arnaques de l’histoire des cryptomonnaies

HyperFund, une entreprise qui promettait une révolution dans le monde des cryptomonnaies, a orchestré l’une des plus grandes arnaques de l’histoire, en exploitant les promesses alléchantes du marketing de réseau (MLM) et de l’investissement en cryptomonnaie. L’opportunité d’investissement prometteuse que vantait l’entreprise s’est rapidement transformée en un cauchemar financier pour des milliers d’investisseurs.

L’arnaque HyperFund a été soigneusement conçue pour attirer les investisseurs en quête de rendements élevés. La société promettait des rendements journaliers allant jusqu’à 1 %, une proposition presque irrésistible dans le monde volatil des cryptomonnaies. Pour donner de la crédibilité à leur entreprise, les fondateurs d’HyperFund ont mis en place une page web bien soignée et des campagnes de promotion intensives.

Le modèle d’affaires d’HyperFund reposait sur un système de MLM, où les investisseurs étaient encouragés à recruter d’autres membres en échange de commissions et de bonus. Ce système d’affiliation créait un entonnoir de vente, attirant de plus en plus d’investisseurs dans le réseau. Les investisseurs étaient incités à acheter des “adhésions” à HyperFund, avec la promesse que ces adhésions généreraient des rendements passifs quotidiens.

En réalité, HyperFund n’avait aucune opération légitime de minage de cryptomonnaies ou d’autres activités commerciales viables. Les rendements promis étaient payés à partir des fonds apportés par les nouveaux investisseurs – un schéma classique de Ponzi. Cette structure était masquée derrière un système complexe et des présentations attrayantes. Les investisseurs ne pouvaient donc pas comprendre la véritable nature de l’entreprise.

L’arnaque a commencé à s’effondrer lorsque HyperFund a bloqué les retraits en 2021, révélant ainsi la fragilité de son modèle économique. Sans nouvelles injections de fonds, il était impossible de maintenir les rendements promis. Les investisseurs se sont donc retrouvés incapables de récupérer leurs investissements, et la réalité de la fraude est devenue évidente.

L’enquête du FBI et les révélations sur l’affaire HyperFund

C’est finalement le FBI qui va révéler l’arnaque HyperFund au grand jour. L’agence fédérale d’enquête des États-Unis a examiné minutieusement les activités de cette entreprise. L’enquête a révélé des détails choquants sur l’ampleur de la fraude, les tactiques de marketing agressives utilisées et la manière dont l’entreprise avait réussi à attirer des milliers d’investisseurs dans son piège.

L’enquête du FBI a mis en lumière le fonctionnement interne de HyperFund. Les agents ont découvert que l’entreprise avait été créée sous différentes appellations, notamment HyperVerse et HyperTech, pour suivre les tendances du marché et tromper les investisseurs. Cette diversification de noms a permis à HyperFund de cibler un public plus large, en utilisant des stratégies de marketing multilingues pour attirer des investisseurs français et d’autres nationalités.

Le procureur américain du Maryland, Erek Barron, a qualifié l’affaire HyperFund de “niveau de fraude présumée stupéfiant”. Une déclaration qui prouve l’ampleur de la fraude, ainsi que l’audace des créateurs d’HyperFund pour maintenir leur stratagème.

Les promoteurs de l’entreprise ont capitalisé sur la promesse d’argent facile, sans fournir des informations détaillées sur la protection des investisseurs comme l’exigent les lois fédérales sur les valeurs mobilières.

L’inculpation des principaux responsables de l’arnaque

Après des mois d’enquêtes approfondies menées par le FBI et la SEC, l’affaire HyperFund a finalement abouti à l’inculpation des principaux responsables de cette fraude massive qui a coûté des milliards de dollars à des milliers d’investisseurs à travers le monde.

La Securities and Exchange Commission (SEC) a porté des accusations de fraude et d’émission de titres non enregistrés contre les fondateurs de HyperFund, Xue Lee et Brenda Chunga.

Xue Lee, également connu sous le pseudonyme de Sam Lee, était le créateur présumé de cette arnaque sophistiquée. Il avait réussi à créer une entreprise fictive avec une image de PDG fictif, une stratégie de marketing bien huilée et des offres de rendement alléchantes. Brenda Chunga, quant à elle, a plaidé coupable de complot en vue de commettre une fraude boursière et une fraude électronique, reconnaissant ainsi sa participation active dans la promotion de l’arnaque.

L’enquête a révélé que HyperFund avait mis en place un réseau complexe de marketing de réseau, incitant les investisseurs à recruter d’autres membres en échange de commissions et de bonus. Cette stratégie d’affiliation a été utilisée pour créer un vaste entonnoir de vente, attirant toujours plus d’investisseurs dans le réseau. Les investisseurs étaient convaincus d’acheter des “adhésions” à HyperFund, croyant que cela leur générerait des rendements passifs quotidiens.

Les fondateurs de HyperFund risquent de lourdes peines de prison s’ils sont reconnus coupables. L’inculpation des principaux responsables de l’arnaque envoie un message fort aux arnaqueurs potentiels dans l’industrie des cryptomonnaies et du MLM. Cela souligne également l’importance d’une réglementation plus stricte pour protéger les investisseurs contre de telles escroqueries.

L’histoire d’HyperFund, de sa montée en puissance à son effondrement et finalement à l’inculpation de ses principaux responsables, met en lumière les défis et les risques auxquels sont confrontés les investisseurs dans le secteur des cryptomonnaies. Elle rappelle également l’importance de la diligence raisonnable et de la prudence lors de la participation à des opportunités d’investissement, en particulier dans le domaine des cryptomonnaies et du MLM, où les promesses de rendements élevés peuvent parfois cacher des fraudes dévastatrices. Les investisseurs sont donc invités à rester vigilants et à bien examiner les projets dans lesquels ils s’engagent.

Nicolas Gaiardo

Nicolas Gaiardo

Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

PUBLICITÉS

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Warning Trading - enquêtes, investigations et guides

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.