Le créateur d’une pyramide de Ponzi condamné à payer 2,8 millions de dollars d’amende

Livrets et placements Nicolas Gaiardo Publié le 13 novembre 2018 à 08:00    Temps de lecture: 2 min
| Warning Trading

Le régulateur Commodity Futures Trading Commission (CFTC) a remporté un procès contre la société américaine Gelfman Blueprint et son directeur devant le tribunal fédéral de New York.

Nicholas Gelfman, PDG de Gelfman Blueprint, proposait à ses clients d’investir dans le Bitcoin en faisant confiance à des algorithmes de trading pour réaliser de plus gros bénéfices. En réalité, l’argent investi par les nouveaux clients servait à payer les profits des anciens utilisateurs.

Plus de 600.000 dollars dérobés à une centaine de clients

Lancé en 2014, le fonds Bitcoin Gelfman Blueprint a soutiré près de 600.000 dollars à des dizaines de clients. Le stratagème mis en place était relativement simple. Nicholas Gelfman détournait l’argent des nouveaux clients pour rémunérer les plus anciens. Il fabriquait également de faux documents pour rassurer ses investisseurs.

Le PDG condamné à payer 2,8 millions de dollars d’amende

Le hedge fund spécialisé dans le Bitcoin et son PDG ont été condamnés à verser 2,8 millions de dollars aux clients lésés. Cette affaire marque une nouvelle victoire pour la CFTC dans le domaine de l’application des lois sur l’utilisation des monnaies virtuelles. Le régulateur se dit déterminé à « identifier les mauvais acteurs sur ces marchés et à les tenir pour responsables », a récemment commenté James McDonald, directeur de la Commodity Futures Trading Commission. La CFTC a toutefois précisé que les victimes avaient peu de chances de revoir leur argent compte tenu des liquidités dont dispose le coupable.

En septembre dernier, le directeur de l’entreprise Gaw Miners et créateur de Paycoin (XPY), Homero Joshua Garza, a également été condamné à une peine d’emprisonnement de 21 mois pour avoir mis en place un système de Ponzi et détourné l’argent de plusieurs investisseurs. De plus, l’escroc devra verser 9,2 millions de dollars aux victimes en guise de dommages et intérêts.

Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Farges
Farges
3 années il y a

Top ! Et eurocryptopro ! C est quand qu’ils payent des dommages intérêt à ses victimes!!
Ils sont encore sur internet et ils sont laissés tranquille ! !
????????????

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x