Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Zeotar: avis sur cette nouvelle arnaque au MLM

zeotar.com

Mise en garde contre Zeotar. Une escroquerie qui commence à faire des victimes est identifiée. Voici les indicateurs qui soulèvent notre inquiétude.

Vous êtes victime de cette arnaque ? Obtenez justice !

Résumé de l’article

Zeotar, en ligne depuis seulement 144 jours, soulève des inquiétudes quant à sa légitimité. Son jeune âge, associé à un modèle de vente multiniveau (MLM), suggère une possible escroquerie pyramidale. Les pratiques de contact par courriel, l’absence de mentions légales adéquates et l’absence de régulation ajoutent à la suspicion. Bien que Zeotar ne soit pas encore répertorié sur les listes noires, il est prudent de considérer ces signes comme des indicateurs d’une possible fraude. En somme, Zeotar semble être une arnaque en ligne, exploitant des pratiques douteuses pour attirer et escroquer les investisseurs.

Zeotar n’existe que depuis 144 jours

zeotar.com est un site web mis en ligne le 15 novembre 2023. C’est ce que révèle une analyse whois de zeotar.com. Donc, Zeotar n’existe que depuis 144 jours.

Une telle jeunesse est suspecte pour ce genre de service. Le peu d’ancienneté de zeotar.com doit nous rendre sceptiques, même si cet indice à lui seul n’est pas suffisant pour conclure à une escroquerie chez Zeotar. D’autres éléments mentionnés ci-dessous renforcent notre conviction.

De plus, il est important de noter que Zeotar a choisi de placer son site web sur des serveurs basés aux États-Unis. Cet élément est à considérer lorsque l’on évalue le sérieux d’un site et d’une proposition d’investissement.

Pour rejoindre les autres victimes de cette arnaque, rejoignez le forum.

Les systèmes de vente multiniveaux dissimulent souvent des escroqueries pyramidales

Les systèmes de vente multiniveaux ou MLM sont fréquemment exploités sur le web pour monter des escroqueries de type pyramidal. Il est donc crucial d’analyser Zeotar afin de déterminer s’il ne s’agit pas d’un cas semblable… Dans un système de MLM, les consommateurs du réseau qui achètent le service sont aussi engagés par l’entité offrant ce service pour attirer de nouveaux consommateurs. Et pour ça, ils sont compensés par des commissions basées sur les revenus générés par leurs recrutements.

Le cas le plus emblématique, celui qui a tout initié dans ce secteur, est Tupperware. Pas de magasins. Pas de publicités. Les consommateurs sont encouragés à devenir vendeurs auprès de leurs réseaux de connaissances. Pour l’entreprise, cela représente une économie non négligeable et une propagation efficace et naturelle. Les vendeurs sont récompensés par des commissions sur leurs ventes directes et également par des commissions décroissantes sur les ventes réalisées par les consommateurs qu’ils ont recrutés en tant que vendeurs, souvent appelés les « filleuls ».

Ce modèle n’est pas illégal mais il est inhabituel. Il a rencontré un certain succès dans certains milieux religieux, où la foi et le sentiment d’appartenance à des communautés spécifiques sont forts. C’est ici que le modèle atteint ses limites, frôlant parfois le sectarisme. Pour les manipulateurs et fraudeurs, le MLM est idyllique puisqu’il permet de répandre une proposition commerciale au sein d’un groupe fermé, uniforme et isolé, difficilement influencé par des opinions ou arguments extérieurs. Les systèmes MLM créent un espace de confiance fort où le discours prédominant est maintenu par ses propres affiliés. Ils se soutiennent mutuellement, se confirment et visent ensemble le même objectif : gagner de l’argent ensemble, via le même processus.

Lorsque les réseaux MLM proposent non seulement des biens ou services mais aussi des investissements, le danger de dérive est amplifié et il s’agit presque toujours d’escroqueries. Les exemples de systèmes MLM détournés sont légion. L’indicateur permettant de juger si un système MLM constitue une escroquerie, c’est le rapport entre la rémunération des membres due au recrutement de nouveaux membres et celle résultant de la vente effective de biens et services.

Dès l’instant où les commissions proviennent principalement de l’argent investi par de nouveaux arrivants et que la rémunération issue de la vente de produits ou services est marginale, il est assuré qu’il s’agit d’une escroquerie. Et c’est fréquemment le cas.

Dans le cadre d’un réseau d’investissement comme Zeotar, le produit ou service proposé est presque inexistant. C’est logique. Si Zeotar se proposait de vendre des Tupperware, il devrait en fabriquer et les distribuer à ses membres. Il serait alors aisé de savoir à quoi sert l’argent : à acquérir des boites en plastique. Mais dès que Zeotar prétend proposer un placement financier miracle, il devient impossible de déterminer précisément ce qui est acquis en échange de l’investissement.

Pour cette raison, les réseaux d’investissement MLM usent d’un langage vague et obscur sans détailler le service acquis en échange de votre argent. Généralement, parce l’objectif est purement… de s’accaparer votre argent. Le motif importe peu. On bascule alors dans l’escroquerie pyramidale ou la vente à la boule de neige. Et Zeotar correspond exactement à ce type de dispositif…

Méfiance vis-à-vis des courriels émis par Zeotar

Toute entreprise légitime doit disposer d’une adresse e-mail de contact et d’un numéro de téléphone. Ainsi, toute escroquerie doit en avoir également. C’est un fondement de la crédibilité, pour les affaires légales et évidemment pour les arnaques aussi ! Pour cette raison, Zeotar présente une adresse e-mail de contact, support@zeotar.com, ainsi qu’un numéro de téléphone, le +1 (660)-661-6499.

Il est également fort probable que Zeotar ait créé d’autres adresses e-mail sous des noms de personnes, vraisemblablement de fausses identités, vraisemblablement des noms très courants, afin qu’il soit ardu de vérifier leur légitimité en effectuant quelques recherches. Ces courriels incluent généralement le (faux) prénom et le (faux) nom du faux conseiller et se terminent par zeotar.com.

Ainsi, si vous recevez un courriel provenant d’une adresse du type « prénom.nom@zeotar.com », ne soyez pas dupe. Bref. Peu importe la méthode de contact utilisée par Zeotar, c’est une escroquerie. Ne vous laissez pas tromper.

support@zeotar.com, une adresse courriel employée par ces fraudeurs

Pour interagir avec leurs victimes, cette équipe utilise l’adresse courriel support@zeotar.com. Il est probable que ce ne soit pas leur unique moyen de communication, mais c’est celle que nous avons pu confirmer. Ils emploient habituellement des identités fictives.

Des mentions légales superficielles

Les mentions légales fournies par Zeotar sont clairement insuffisantes. Bien entendu, zeotar.com cherche à paraître fiable en affichant des mentions légales. Mais elles ne satisfont pas aux exigences de la loi française du 21 juin 2004. Cette loi impose à tout site web accessible depuis la France de présenter des mentions permettant d’identifier clairement ses propriétaires légitimes. C’est problématique pour un site qui vous propose d’investir votre argent.

Zeotar mène ses opérations sans aucune régulation

Si une entité figure sur l’une des listes noires éditées par un régulateur financier, vous pouvez sans aucun doute considérer qu’il s’agit d’une arnaque. Mais l’absence de cette entité sur ces listes noires ne garantit absolument pas qu’il ne s’agisse pas d’une arnaque ! Nous publions régulièrement des articles sur des arnaques pas encore répertoriées sur ces listes noires.

Il arrive souvent que ces entités soient ajoutées ultérieurement sur l’une de ces listes. Si les conseillers de Zeotar vous conseillent de vérifier qu’ils ne figurent pas sur une liste noire pour prouver leur légitimité, cela est probablement un indicateur de problématique… Cela signifie que les conseillers de Zeotar ont vérifié que Zeotar ne figure pas sur une liste noire afin de pouvoir affirmer qu’ils ne constituent pas une arnaque. Ces listes noires ne sont jamais complètes ni définitives.

À notre avis, Zeotar constitue définitivement une arnaque

Il est clair pour nous que Zeotar est bel et bien une arnaque et doit être traité comme tel.

Les victimes ont souvent du mal à accepter que des individus consacrent autant de ressources, d’énergie et d’intelligence pour les escroquer. Or, c’est effectivement le cas : cette URL est utilisée pour extorquer de l’argent à des épargnants et cette activité soutient de nombreux complices. L’escroquerie 2.0 est devenue un secteur d’activité.

Vous êtes victime de cette arnaque ? Obtenez justice !

Vous avez réalisé un transfert bancaire ? Tentez la procédure de rappel de fonds d’urgence

Si vous avez transféré de l’argent aux fraudeurs de Zeotar par virement bancaire, vous devriez envisager la procédure de rappel de fonds d’urgence ou callback.

En effet, les virements bancaires offrent cette spécificité : ils permettent de solliciter des rappels de fonds, même plusieurs semaines après, si le compte destinataire des fonds est encore provisionné et si vous prouvez que ce virement était lié à une activité frauduleuse.

Mieux : dès que votre banque est informée qu’il s’agit d’une fraude et que vous avez demandé un rappel de fonds, elle est tenue d’agir le plus rapidement possible. Et si elle ne le fait pas, elle risque d’être tenue responsable. Cela ne signifie pas pour autant que la démarche sera toujours couronnée de succès. Il s’agit d’une obligation de moyens.

Nous observons régulièrement des victimes parvenir à récupérer leur argent de cette manière. Vous pouvez utiliser cet article comme preuve qu’il s’agit d’une escroquerie pour solliciter le rappel de fonds.

Si les paiements par carte Visa permettaient de telles annulations, l’activité des arnaqueurs serait grandement complexifiée…

Victimes de Zeotar: ce que vous devez comprendre

Nous recevons quotidiennement des messages de victimes d’arnaques financières. Afin de leur fournir des conseils et des renseignements pertinents, nous avons créé cette page spécifique. Si vous êtes victime de Zeotar, vous y trouverez une assistance de grande valeur.

Les victimes de Zeotar doivent s’attendre à être à nouveau ciblées par d’autres propositions frauduleuses d’investissement. Les escroqueries sur Internet forment désormais une véritable industrie, structurée en sous-traitance. Chaque entité a sa spécialité. L’une d’elles consiste à recruter des victimes via des publicités, souvent illégales, sur Internet ou par courriel.

Si vous remplissez un formulaire pour exprimer votre intérêt pour une offre d’investissement, vos informations personnelles sont vendues à divers fraudeurs qui se hâtent de vous contacter. Sachez donc que si vous avez été contacté par Zeotar, il est très probable que vos informations personnelles soient désormais considérées comme une cible potentielle pour plusieurs arnaques. Si vous souhaitez tromper les escrocs à leur propre jeu, feignez l’intérêt pour collecter un maximum d’informations. Puis, contactez-nous pour nous transmettre ces données et nous rédigerons un article pour prévenir d’autres potentielles victimes.

Zeotar vous a peut-être sollicité pour vous demander d’envoyer des documents d’identité (passeport, CNI ou permis de conduire) et un justificatif de domicile. Il est impossible de prédire comment les faux conseillers de Zeotar utiliseront ces informations par la suite. Dans d’autres affaires, nous avons découvert que des escrocs utilisent l’identité de victimes à des fins frauduleuses. Il est donc essentiel de déposer plainte contre eux.

Si vous êtes contacté par Warning-Trading.com, soyez vigilants!

Warning-Trading.com est fréquemment victime d’usurpation d’identité par des escrocs que nos actions et nos publications gênent. Ces usurpations prennent différentes formes pour nous porter préjudice de diverses manières. Pour connaître le prix à payer pour s’en prendre aux arnaqueurs, vous pouvez consulter cet article.

Des fraudeurs appellent leurs victimes en prétendant être Warning-Trading.com pour les convaincre que nous sommes une agence de récupération de fonds. Certains parviennent à escroquer de nouveau leurs victimes en leur faisant croire qu’ils peuvent récupérer leur argent. C’est ce qu’on appelle la « retape », l’ « arnaque à la récupération de fonds », les « recovery room » ou encore l’ « arnaque dans l’arnaque ». Ainsi, si vous êtes approché de cette façon, ne répondez pas. C’est une escroquerie. Nous sommes un média qui se finance principalement par la publicité. Quand nous contactons des victimes, c’est toujours dans le but de rédiger des articles.

Nicolas Gaiardo

Nicolas Gaiardo

Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux : Facebook Twitter Youtube Linkedin | Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux : Facebook-f Twitter Youtube Linkedin | Suivez Philippe Miller sur les réseaux : Twitter Linkedin