7 ans de prison requis contre Nadav Bensoussan, le fondateur de France Offshore

Police et Justice Nicolas Gaiardo Publié le 30 mars 2017 à 08:00    Temps de lecture: 3 min
| Warning Trading

L’ancien banquier, Nadav Bensoussan, risque 7 ans de prison et 9 millions d’euros d’amende pour avoir organisé un système d’évasion fiscale et de blanchiment d’argent.

Surnommé « le roi de l’off-shore », Nadav Bensoussan permettait il y a quelques années, à des entreprises et particuliers, de dissimuler plusieurs millions d’euros au fisc. Le Parquet national financier (PNF) requiert aujourd’hui une peine record de 7 ans de prison et 9 millions d’euros d’amende à son encontre. L’homme est également accusé d’avoir entretenu « une clientèle sulfureuse et confidentielle de délinquants financiers ».

Plus de 700 millions d’euros dissimulés au fisc

Nadav Bensoussan, à la tête de France Offshore, aurait permis à plusieurs milliers d’entreprises, commerçants et délinquants impliqués dans toutes sortes d’escroqueries (TVA et taxe carbone principalement), de dissimuler plus de 700 millions d’euros à l’administration fiscale. Le PNF estime qu’il s’agit d’un système de fraude fiscale et de blanchiment d’argent méthodiquement organisé et à grande échelle. En effet, il y a quelques années, l’ancien banquier affirmait avoir créé « le paradis fiscal pour tous » dans les médias. Entre 2008 et 2012, de simples fraudeurs mais aussi toute une « clientèle sulfureuse et confidentielle de délinquants financiers » auraient pu échapper au fisc grâce à ce système. Malgré les accusations de fraude fiscale, escroquerie en bande organisée et association de malfaiteurs, qui pèsent sur lui, Nadav Bensoussan nie les agissements illégaux de certains clients.

Une sanction requise à la hauteur du préjudice

La sanction requise par le Parquet national financier est à la hauteur du préjudice : 7 ans d’emprisonnement et 9 millions d’euros d’amende. De plus un mandat de dépôt a été demandé par la représentante du PNF, Ulrika Delauney-Weiss, c’est-à-dire un emprisonnement immédiat. Le préjudice pour le fisc a été estimé à 300 millions d’euros. Toutefois, Nadav Bensoussan n’est pas le seul à être impliqué. En effet, le Parquet considère qu’une telle évasion fiscale n’aurait pas pu être organisée sans la complicité de la banque lettonne Rietumu. Une peine de 4 ans de prison a donc été requise contre son dirigeant, Alexandre Pankov. Le PNF a requis 18 mois d’emprisonnement avec sursis à l’encontre de Sergejs Scuka, son représentant en France.

Une lourde amende de 90 millions d’euros a été requise à l’encontre de l’établissement France Offshore, soit un peu plus que son bénéfice net. Le manque de coopération de certains pays et la disparition de plusieurs documents stockés sur des serveurs canadiens n’ont pas permis d’évaluer avec précision les montants cachés au fisc français. Le procès de Nadav Bensoussan a débuté le 20 mars 2017 et devrait se terminer le 30 mars prochain.

En France, chaque année, 60 à 80 milliards d’euros sont soustraits au budget public. Si la communauté internationale a commencé à réagir, il reste cependant beaucoup à faire…

Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ben mabrouk
Ben mabrouk
4 années il y a

Ce type fait honte à toute notre communauté juive. Il vaudrait mieux pour lui qu’il ferme ses activités et qu’il s’en aille.
Lamentable…

bret
bret
4 années il y a

bredersuassoscam.com
après France offshore il récidive avec fidusuisse offshore et créer une fausse banque la breder suasso dont le seul but est de spolier ses clients.
ils sont partout il fait d abord honte a lui même, a la France et à toutes les communautés

david
david
Répondre à  bret
3 années il y a

Actuellement, la bredersuasso a détourné plusieurs millions d’euros en “condamnant” l’accès des comptes à un certain nombre de ses clients qui sont à la Breder Suasso. ils ont ensuite transférer cet argent vers une obscure institution financière DBSBGLOBAL.com qui est inaccessible.
Les clients de la Breder Suasso sont le désarroi le plus total et Breder Suasso est aux abonnés absent.
Entre temps fidusuisse-offshore et company-creation ont disparu sans avertir leur client et en empochant les frais d’ouverture de dossier.

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x