Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Royaume-Uni: Amazon et Apple accusés de collusion secrète

Amazon Apple

Les deux géants sont accusés d’avoir passé un accord secret pour augmenter les prix des produits Apple vendus sur Amazon.

500 millions de livres réclamés à titre de réparation

Des millions de consommateurs britanniques accusent les géants Amazon et Apple d’avoir conclu un accord secret pour augmenter illégalement les prix des produits Apple vendus sur la plateforme d’Amazon.

Les plaignants, au nombre d’un million, exigent une réparation de 500 millions de livres sterling (environ 584 millions d’euros). Cette plainte, déposée le 26 juillet, affirme que les deux entreprises ont conspiré en 2018 pour artificiellement élever les tarifs des articles Apple et Beats vendus sur Amazon.

Vous cherchez un avocat ?
Vous avez besoin de conseil juridique ?

Si vous êtes concernés par ce genre de problèmes, nous pouvons vous mettre en relation avec un avocat partenaire qui fait de la publicité sur notre site.

Etre mis en relation avec un conseiller juridique

Des vendeurs indépendants floués

Les accusations portent sur le fait qu’Amazon aurait limité les ventes de produits Apple via des vendeurs indépendants, ce qui aurait entraîné une augmentation des prix des produits Apple. En contrepartie, Amazon aurait bénéficié de tarifs de gros avantageux pour les produits Apple et Beats.

Suite à cette collusion alléguée, de nombreux marchands indépendants de produits Apple et Beats ont quitté le marché Amazon en janvier 2019. Cela aurait entraîné une réduction des remises accordées aux clients par les vendeurs restants, ainsi qu’une hausse significative des prix de vente des produits Apple et Beats. La plainte a été déposée par Christine Riefa, professeure spécialisée en droit de la consommation à l’Université de Reading, représentée par le cabinet d’avocats Hausfeld & Co LLP.

Amazon nie ces accusations

Amazon a qualifié ces allégations de « sans fondement », soulignant que leur accord avec Apple permet aux clients d’accéder aux derniers produits Apple et Beats sur leur plateforme, avec une gamme élargie et des offres améliorées.

D’autres enquêtes ailleurs en Europe

Cette plainte s’appuie sur des conclusions similaires issues de procédures en Italie et en Espagne, où Apple et Amazon ont été condamnés à payer des amendes de 400 millions d’euros pour violation des règles de concurrence de l’Union européenne. Bien que la décision italienne ait été annulée en appel pour des questions procédurales, une action collective similaire a été lancée aux États-Unis en juin.

De plus, Apple est également confrontée à une autre action collective au Royaume-Uni, où 1566 créateurs d’applications réclament 785 millions de livres sterling en compensation des frais imposés aux développeurs tiers utilisant l’App Store.

Apple est également visé par une action collective au Royaume-Uni.

Retrouvez nos articles sur l’actualité judiciaire.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux

Facebook Twitter Youtube Linkedin

Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux

Facebook-f Twitter Youtube Linkedin

Suivez Philippe Miller sur les réseaux

Twitter Linkedin