L’AMF et l’ACPR mettent en garde contre Omegapro et businessempire.fr

Police et Justice Philippe Miller Publié le 30 mai 2022 à 09:05    Temps de lecture: 4 min
Omegapro
Extrait du communiqué de presse concernant Omegapro | Warning Trading

L’Autorité des marchés financiers (AMF) et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), qui avaient déjà inscrit sur liste noire le site www.omegapro.world en 2020, ajoute un autre site appartenant à la même société, Businessempire.fr, qui propose également des services de trading sur le Forex, le marché des devises, sans autorisation.

Sur liste noire depuis août 2020, Omegapro démarche activement en Polynésie

A la suite de nombreux témoignages et signalements d’épargnants, l’AMF et l’ACPR avaient inscrit sur leur liste noire FOREX des sites non autorisés la plateforme de trading www.omegapro.world le 6 août 2020. Warning-Trading avertit les épargnants des dangers d’Omegapro depuis le 9 août 2020.

Or, l’Institut d’émission d’Outre-Mer (IEOM), qui assure le rôle de banque centrale dans les collectivités ayant pour monnaie le franc Pacifique, a porté à la connaissance des deux autorités l’existence d’un démarchage proactif de la société Omega Pro Ltd sur le territoire polynésien.

Le mode opératoire de la société décrit par les témoignages s’apparente aux pratiques agressives des sociétés de marketing de réseau (MLM) vendant des packs de formation au trading, déjà dénoncées par l’AMF en juin 2020.

Omegapro se renouvelle avec businessempire.fr

L’AMF et l’ACPR ont constaté que la société Omega Pro Ltd opère également depuis un autre site internet en français, Businessempire.fr, qui fait miroiter des gains irréalistes (« +300% en 16 mois ») avec un service de trading automatisé sur le Forex, présenté comme « une valeur refuge ». Le site www.businessempire.fr vient d’être ajouté à la liste noire FOREX.

L’AMF rappelle que le Forex est un marché risqué, sur lequel les investisseurs particuliers peuvent subir de lourdes pertes financières, par exemple au travers des produits dérivés à effet de levier comme les CFD (contracts for difference), instruments financiers spéculatifs permettant de parier sur des variations à la hausse ou à la baisse d’un indice, d’une action, d’une paire de devises, etc., sans en être propriétaire.

Le coup de l’installation à Saint-Vincent-et-les-Grenadines

La société Omega Pro Ltd, immatriculée à Saint-Vincent-et-les-Grenadines, se présente comme une « société de courtage enregistrée » dans ce pays ; or l’autorité des services financiers locale, la Financial Services Authority, rappelle dans un avertissement du 3 février 2022 qu’elle ne délivre aucune licence de trading Forex.

La société Omega Pro Ltd n’est pas autorisée à fournir des services d’investissement en France métropolitaine, ni dans les départements d’Outre-Mer, ni dans les territoires d’Outre-Mer. L’AMF et l’ACPR encouragent vivement les épargnants à ne pas donner suite à des sollicitations de personnes se réclamant de cette société.

Voulez-vous être mis en relation avec d'autres victimes ?

Vous êtes victime de OMEGA PRO et vous souhaitez être mis en relation avec d’autres victimes ? Laissez-nous vos coordonnées en remplissant ce formulaire et vous serez mis automatiquement en contact. Nous mettrons également à la disposition de la police ou de la gendarmerie vos coordonnées si nous sommes sollicités.

Rappel des précautions d’usage en matière d’investissement

D’une manière générale, l’AMF et l’ACPR invitent les épargnants à appliquer des règles de vigilance avant tout investissement :

  • Méfiez-vous des promesses de gains rapides sans contreparties ; il n’y a pas de rendement élevé sans risque élevé.
  • Ne cédez pas à l’urgence ou aux pressions de votre interlocuteur, prenez le temps de la réflexion.
  • Méfiez-vous des demandes de transfert d’argent vers des pays sans aucun rapport avec cet intermédiaire ni avec l’Etat dans lequel vous résidez.
  • Ne prenez pas pour argent comptant les informations données par les intermédiaires, que cela soit à l’oral ou à l’écrit ; les usurpations sont fréquentes, nombreuses et faciles à réaliser.
  • Ne communiquez pas vos coordonnées personnelles (téléphone, mail, pièces d’identité, RIB, IBAN, justificatifs de domicile…) à des sites dont vous ne pouvez attester la fiabilité.
  • Attention aux publicités que vous voyez sur internet, vos terminaux mobiles et particulièrement sur les réseaux sociaux ; ce sont les terrains de prédilection des escrocs pour hameçonner leurs futures victimes.
  • Si l’intermédiaire qui vous contacte n’a pas fait l’objet d’une mise en garde de la part de l’AMF, cela ne signifie pas pour autant que celui-ci est autorisé à vous fournir des services financiers.
Philippe Miller

Cet article a été écrit par Philippe Miller
Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x