Alvexo-Netotrade, 6 victimes portent plainte pour escroquerie en bande organisée

Trading, forex, CFDs, options binaires Philippe Miller Publié le 17 novembre 2020 à 12:20    Temps de lecture: 5 min

Le 21 octobre 2020, Maître Roman Leibovici a déposé plainte pour le compte de six épargnants français contre la maison-mère chypriote des plateformes de trading Alvexo et Netotrade. Les incriminations: escroqueries en bande organisée et pratiques commerciales trompeuses.

Le début de la fin de l’impunité des sites de trading ?

Une arrestation récente en Israël donne des raisons d’espérer les victimes d’Alvexo et de Netotrade: un ressortissant israélien d’une quarantaine d’année vient d’être arrêté en Israël pour avoir utilisé des méthodes comparables. La police a retrouvé près de 800 000 euros en liquide chez lui. Il aurait rançonné près de 200 personnes. La collaboration policière entre Paris et Tel-Aviv permet d’espérer que la répression s’abatte enfin en Europe contre cette industrie délétère.

Nous avons posé quelques questions à Maître Leibovici pour comprendre ce qu’il reproche à Alvexo et Netotrade. L’avocat ne différencie pas ces deux plateformes. Pour lui, il s’agit bien de la même société, comme nous l’avions démontré dans une vidéo déjà ancienne.

Alvexo et Netotrade ne se sont jamais senti menacés

Notre enquête sur Alvexo et Netotrade, publiée en juin 2018, n’avait pas empêché ces sites de prospérer. Des victimes ont régulièrement continué à nous contacter. L’une d’elle nous a raconté par exemple qu’Alvexo lui avait demandé de virer de l’argent sur un compte bancaire portugais. Une autre nous a informé qu’Alvexo disposait désormais d’une licence d’activité aux Seychelles, un paradis fiscal et réglementaire notoire.

La plainte de cette victime risque de peser sur l’avenir d’Alvexo et Netotrade en France. Maître Leibovici espère que les autorités française prendront conscience de l’ampleur de la situation. D’autres pays n’ont pas eu peur de combattre ses plateformes à l’image des action menées avec succès par le FBI depuis quelque années aux Etats-Unis. Rappelons qu’en 2016, le procureur de la République de Paris, François Molins, avait évalué a 4,5 milliards d’euros les sommes extorquées aux épargnants français par ces sites de trading, régulés et non régulés confondus.

La France, un terrain de jeu parmi d’autres pour Alvexo et Netotrade

Mais la France n’est pas la seule cible d’Alvexo et Netotrade. Netotrade vise massivement les pays arabophones. Alvexo a fait beaucoup de victimes en Espagne, comme le montrent deux vidéos circulant sur internet, l’une de la chaîne Tu Broker Seguro et l’autre de la chaîne Planeta Brokers.

Alvexo n’a jamais cessé de recruter des victimes par des moyens illégaux tels que l’usurpation d’identité de personnalités commues comme Jean-Pierre Pernaut, Jean-Jacques Goldman, Omar Sy, Yann Barthès, Zinedine Zidane…

Aujourd’hui encore, des conseillers d’Alvexo tels qu’Ethan Benna ou Gregory Aubert continuent de faire des ravages chez des épargnants français. Nous avons été contactés par un monsieur de 82 ans. Alvexo l’avait convaincu de devenir trader pour faire fructifier son capital. Sans jamais lui dire que ses chances de gagner de l’argent étaient d’environ 30% !

Nous avons déjà rencontré plusieurs victimes d’Alvexo pour les interviewer et raconter leur histoire en vidéos. Certaines ont été approché via ce genre de publicités trompeuses. En réaction à ces témoignages, nous avons remarqué l’apparition sur internet de trois vidéos de clients d’Alvexo très satisfaits mais assez peu crédibles. Points communs dans ces vidéos: ce sont deux jeunes femmes: Marie, Julie et Alice.

Une différence notable avec nos vidéos, dans lesquelles les victimes ont toutes plus de cinquante ans. Ces témoignages ont été recueillis par la chaîne YouTube Interview Trader, active le 9 juin 2019. Une chaine qui ne donne aucune information sur elle. Juste des témoignages positifs bruts.

70% des clients d’Alvexo perdent leur argent !

La situation des ambassadeurs médiatiques d’Alvexo tels que Marc Touati ou Stéphane Ceaux-Dutheil, risque d’être de plus en plus inconfortable. Ces deux “analystes” sont rémunérés pour promouvoir les services d’un courtier dont 70% des clients perdent de l’argent! Alvexo écrit sur son propre site que “69,8% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils négocient des CFD avec ce fournisseur”.

Warning-trading fait toujours l’objet d’une plainte en diffamation de la part du groupe Alvexo-Netotrade.

La Nouvelle-Calédonie, nouvelle terre promise d’Alvexo?

Depuis quelques semaines, les statistiques de Connection d’Alvexo.fr indique des connections massives depuis la Nouvelle-Calédonie. Le groupe semble cibler particulièrement l’île du Pacifique.

Alvexo Nouvelle Calédonie
Philippe Miller

Cet article a été écrit par Philippe Miller
Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

Publicités

Contactez Broker Defense

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
logo balance ton escroc

Devenez annonceur

Cet emplacement publicitaire est libre.

Si vous souhaitez acheter cet emplacement publicitaire sur notre site. Vous trouverez la marche à suivre dans ce document.
N'hésitez pas à nous contacter pour plus de précisions.

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter