Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Phishing : Alvexo usurpe l’identité de Jean-Pierre Pernaut et Jean-Jacques Goldman

La presse en ligne est indignée par cette publicité fictive sponsorisée sur Facebook et Twitter. On y voit Jean-Jacques Goldman qui expose à Jean-Pierre Pernaut une « stratégie secrète » d’investissement. Sur un site qui usurpe les codes visuels du Journal du Dimanche, le message est facile : « Et si, grâce à Jean-Pierre Pernaut et Jean-Jacques Goldman, vous pouviez gagner 233,18 € en huit minutes ? 1 930,00 € en sept jours ? ». Quel est le lien du site pour accéder à la stratégie secrète, à votre avis !? Le site de trading d’ALVEXO.
Retrouvez aussi notre Dossier spécial Alvexo & Netotrade

Pour résumer l’article :

Dans un contexte où le trading en ligne attire de plus en plus d’individus à la recherche de rendements attractifs, le courtier Alvexo se retrouve au cœur d’une controverse marquée par une arnaque sophistiquée. Cette situation met en lumière les risques inhérents au monde du trading sur Internet et soulève des questions cruciales sur la fiabilité des plateformes de trading.

L’arnaque en question a été mise en évidence grâce à une fausse publicité virale sur les réseaux sociaux, impliquant des célébrités françaises bien-aimées, Jean-Jacques Goldman et Jean-Pierre Pernaut, prétendument révélant une « stratégie secrète » pour s’enrichir rapidement. Cette publicité redirigeait vers un site web qui mimait l’apparence du Journal du Dimanche (JDD), promettant des gains substantiels par le biais du trading avec Alvexo. Or, cette campagne n’était qu’une façade pour une opération de phishing visant à leurrer les investisseurs potentiels.

L’usage de personnalités publiques dans le phishing n’est pas nouveau, mais l’efficacité de cette tactique dans le cas d’Alvexo révèle combien il est facile de manipuler la confiance du public. Les investisseurs, attirés par la promesse de gains faciles et rapides, se trouvent confrontés à une réalité bien différente une fois engagés sur la plateforme d’Alvexo. Cela souligne l’importance de la diligence raisonnable avant de s’engager dans des investissements en ligne, particulièrement dans le trading de CFD, forex, crypto, et autres actifs financiers, où le risque est omniprésent.

Les comptes proposés par Alvexo, y compris les options ECN avec des spreads minimums et des conditions de dépôt attractives, peuvent sembler séduisants à première vue. Cependant, l’incident met en exergue les pratiques douteuses de certains courtiers en ligne qui, bien que régulés, comme Alvexo l’est par la CySEC, peuvent toujours être impliqués dans des méthodes commerciales questionnables. L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) a d’ailleurs épinglé plusieurs plateformes pour des pratiques similaires, rappelant aux investisseurs la prudence nécessaire lors du choix d’un broker.

Ce cas d’arnaque révèle également le rôle critique des avis (avis vérifiés) des clients existants, qui peuvent servir de baromètre pour la fiabilité d’une plateforme de trading. Les investisseurs devraient chercher à consulter des avis authentiques et vérifiés sur des forums et des sites spécialisés pour évaluer l’expérience client réelle sur Alvexo. De tels avis peuvent offrir un aperçu précieux sur les pratiques commerciales du courtier, la qualité de son service client, et la performance de sa plateforme de trading en ligne.

En somme, l’affaire Alvexo met en lumière les risques liés au trading en ligne et la nécessité d’une vigilance accrue. Elle rappelle aux investisseurs l’importance de vérifier la crédibilité des courtiers avec lesquels ils envisagent d’investir et de se méfier des campagnes publicitaires trompeuses. Dans un marché où le risque d’investissement est une constante, la prudence et l’éducation financière sont des alliés indispensables pour naviguer en sécurité.

Jean-Pierre Pernaut et Jean-Jacques Goldman : les noms idéaux pour un phishing

On sait aujourd’hui qu’il s’agit d’une arnaque en ligne, qu’il n’y a pas eu d’interview au cours de laquelle Jean Jacques Goldman a livré un secret d’investissement, et que le site auquel l’on est renvoyé est juste une usurpation des codes visuels du JDD. Mais on sait aussi que les phishings de ce genre se comptent par milliers sur les réseaux sociaux. Le cas Jean Pierre Pernaut et Jean Jacques Goldman est donc une occasion de revenir sur le phishing sur les réseaux sociaux, d’en exposer le fonctionnement et de vous proposer quelques vérifications minimales à faire en face de pareilles publicités. Nous avons donc choisi d’analyser avec vous trois points essentiels du phishing Pernaut-Goldman : le choix des personnes dont le nom sera usurpé, le contenu d’accroche et le lien internet placé sous le message.

L’un est journaliste de renom et l’autre chanteur intemporel. Nous les portons tous les deux dans nos cœurs et forcément, leurs avis compte ! Jean-Jacques Goldman est la première personnalité préférée des français. J-P Pernaut est la 13ème. Comment intéresser rapidement tous les Français en les poussant tous à lire un contenu sur internet ? Il suffit pour cela de rattacher l’image des personnes que les Français adulent au message qu’on veut leur faire lire. Il suffit de rechercher un journaliste sur la liste des personnalités préférées des Français et de prétendre qu’il reçoit en interview la première personne de cette même liste. Dès que cela est fait, il ne reste qu’à patienter : en quelques heures la plupart des Français présents sur tweeter auront vu l’image et cliqué sur le lien qui y est joint. Quelques-uns douteront, mais d’autres se laisseront sans doute prendre. La pêche sera bonne et c’est tout le but de l’hameçonnage.

Alvexo avance masqué pour accrocher les clients

Le contenu d’accroche, c’est l’appât dans le processus de phishing qui porte bien son nom d’hameçonnage. Dans le cas présent, deux types de messages ont circulé :

  • L’annonce directe. Il s’agit du message qui vous parle directement d’investissement et de rentabilité hors normes : « Et si, grâce à Jean-Pierre Pernaut et Jean-Jacques Goldman, vous pouviez gagner 233,18 € en huit minutes ? 1 930,00 € en sept jours ? »
  • L’annonce indirecte. Ici on ne vous parle pas d’investissement. On aiguise autrement votre curiosité en vous parlant d’un scandale qui éclabousse celui que vous adulez.
ID, 'entite', true); if(!empty($entite)) $entiteWithSpace = str_replace(['_'],[' '],$entite); $nb = countVictimsMERFor($entite); ?>

Vous êtes victime de cette arnaque ? Obtenez justice !

Nous retrouvons ainsi plusieurs comptes sponsorisés qui publient divers messages annonçant un scandale concernant le journaliste Jean-Pierre Pernaut. Face à une telle accroche, la tentation de chercher à savoir ce qu’il en est réellement est grande. Et puisqu’un lien est donné pour qui veut en savoir plus, le réflexe de tout le monde est de cliquer. Sauf qu’en suivant ce lien on tombe plutôt sur un contenu ressemblant au Journal du Dimanche.

Alvexo

Le lien internet et son contenu : qui tire les ficelles ?

Évidemment, il s’agit d’un faux site imitant le JDD. On y raconte l’entretien entre Jean-Pierre Pernaut et Jean-Jacques Goldman, et de la méthode secrète que ce dernier a découvert pour un enrichissement rapide. Au fur et à mesure qu’on lit l’article, on est conduit vers un courtier que nous connaissons bien : Alvexo. L’article parle aussi d’une plateforme : Bitcoin Era. C’est cette plateforme que le chanteur préféré des français aurait utilisée. En avançant sur le faux site clonant JDD, nous sommes orientés vers un autre site, laformulefrancaise.com qui promet lui aussi une grande rentabilité et une garantie des fonds. En suivant les liens indiqués sur ce site, nous retombons sur le site d’Alvexo. Ce courtier est définitivement en amont et en aval de cette arnaque. On pourrait croire que c’est lui qui tire les ficelles.

Alvexo usurpation

Arrêtons-nous un instant sur Alvexo. Depuis 2017, nous n’avons de cesse de rappeler le risque qu’il y a à investir auprès de ce courtier qui est régulé auprès de la Cysec, ce qui ne lui donne pas outre crédibilité quand on sait toute la controverse qu’il soulève. L’Autorité des Marchés Financiers elle-même l’a épinglé dans le lot « des sites internet autorisés par le régulateur chypriote, mais dont les méthodes commerciales sont douteuses ». Le fait de constater que tout cet affreux montage ne sert qu’à nous ramener à Alvexo et ne fait que remettre en cause la crédibilité de ce courtier et de ses partenaires.

Les preuves de l’arnaque sont évidentes

Pour éviter cette arnaque, et ne pas accorder du crédit à ce qui y est écrit, l’on ne manque pas de signe annonciateur.

  • Le message d’accroche est dans un français peu soigné.
  • Pour les messages qui annoncent un scandale sur J-P Pernaut, il faut relever qu’il n’y a pas de cohérence entre le scandale annoncé et l’interview publiée et auquel conduit le lien. Mieux, une petite enquête sur internet ne confirme aucun scandale, ce qui permet de vérifier la fiabilité de l’information avant de se lancer à son assaut.
  • Pour découvrir l’imposture par rapport au clone du JDD, il suffit d’un peu d’attention :
    – L’article est signé par un certain Seth Fiegerman, journaliste à la CNN, ce qui n’est pas cohérent pour un pareil article dans le JDD.
  • La date de l’article est tout amalgamée : « 18 de février de 20203 de janvier de 2020 »
  • L’article est intitulé : « TF1 Jean-Pierre Pernaut : « C’est de la folie : La nouvelle interview financière de Jean-Jacques Goldman pourrait enrichir les Français. » Pourtant, il n’y a pas de trace de cette information sur TF1 …

Quand enfin on vous dit tout cela pour aboutir au bitcoin, à laformulefrancaise.com et à Alvexo, l’arnaque devient évidente. Bref, ce courtier et ceux qui lui ressemblent n’en ont pas fini de nous tendre des pièges.

FAQ sur l’Arnaque Alvexo

1. Qu’est-ce qui rend Alvexo sujet à controverse selon les derniers avis ?

Alvexo, un courtier en ligne spécialisé dans le trading de CFD, forex, et autres actifs financiers, a récemment été au cœur d’une arnaque révélée impliquant une fausse publicité. Cette campagne utilisait de manière trompeuse des noms de célébrités pour promouvoir une prétendue stratégie d’investissement très rentable. Des enquêtes ont démontré que le site lié à cette publicité, prétendant offrir des services de trading via Alvexo, n’était qu’une usurpation, mettant en lumière les risques et la nécessité de vigilance lors du choix d’un courtier en ligne. La légitimité et les méthodes commerciales d’Alvexo sont ainsi remises en question, malgré sa régulation par la CySEC.

2. Comment les investisseurs peuvent-ils identifier et éviter les arnaques de trading en ligne ?

Pour identifier et éviter les arnaques de trading en ligne, les investisseurs doivent exercer une diligence raisonnable avant de s’engager avec un courtier comme Alvexo. Cela inclut la recherche d’avis vérifiés de clients, la vérification des licences et des régulations du broker (comme la vérification de la CySEC pour Alvexo), et une analyse critique des offres trop belles pour être vraies, promettant des rendements élevés avec un risque minimum. Les investisseurs devraient également se méfier des campagnes publicitaires utilisant des célébrités sans preuves crédibles d’endorsement ou de participation directe à la stratégie de trading promue.

3. Quelles mesures Alvexo et d’autres plateformes de trading prennent-elles pour protéger leurs clients contre les fraudes ?

Les plateformes de trading régulées comme Alvexo doivent adhérer à des normes strictes de sécurité et de transparence pour protéger leurs clients contre les fraudes et les arnaques. Cela comprend la mise en œuvre de politiques de vérification rigoureuses des comptes clients, l’offre d’une formation et d’outils de trading pour aider les investisseurs à prendre des décisions éclairées, et la communication transparente sur les risques associés aux marchés financiers. En outre, la sensibilisation des clients aux signes des arnaques potentielles et la fourniture de canaux sécurisés pour les dépôts et les retraits sont essentielles pour minimiser le risque d’investissement frauduleux.

Nicolas Gaiardo

Nicolas Gaiardo

Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux : Facebook Twitter Youtube Linkedin | Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux : Facebook-f Twitter Youtube Linkedin | Suivez Philippe Miller sur les réseaux : Twitter Linkedin