Déjà plus de 29 500 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Avis sur exorays.com : c’est une escroquerie !

exorays.com

Vous êtes en contact avec exorays.com? Attention! Il s’agit d’une arnaque dont la liste des victimes s’allonge.

exorays.com est un site trop jeune pour ne pas inquiéter

Confronté à une offre telles qu’exorays.com, notre premier réflexe, avant tous les autres, c’est de consulter son Whois. Le Whois donne plein d’informations sur l’URL utilisée par exorays.com. Elle permet de déterminer par exemple qu’exorays.com utilise une URL, c’est-à-dire une adresses internet, créée le 26 juin 2023. C’est-à-dire il y a 190 jours.

Whois du site exorays.com

Par expérience, c’est une durée très courte qui doit éveiller la méfiance des internautes. Les escrocs du web créent tous les jours des dizaines de nouvelles URLs pour s’offrir une virginité et essayer d’abuser des épargnants. C’est pour cette raison que les URLs qu’ils utilisent sont généralement très jeunes, comme exorays.com. Une fois qu’ils ont grillé cette adresse et que l’on ne peut pas la googler sans comprendre qu’ils s’agit d’une arnaque, ou encore que cette URL a été bloquée par les autorités ou un hébergeur, ils en créent une nouvelle et recommencent… Et ainsi de suite… Ainsi fonctionnent les arnaques en ligne…

90% de traders particuliers perdent leur argent

Les sites de trading, on dirait que ça pousse comme des champignon. Qu’est-ce qui peut bien expliquer cette génération spontanée ? Le trading, cette spéculation, ne crée pourtant aucune richesse. L’explication est peut-être à trouver dans le fait que ces sites comme exorays.com, en réalité et sans que leurs clients ne le savent, récupèrent les pertes de ces derniers. C’est assez simple à comprendre.

En théorie, un site de trading comme exorays.com se rémunère en prenant des commissions sur les transactions. Vous pensez qu’ils rémunère de cette manière un accès au marché des CFDs ou du forex. Mais un site de trading n’est pas obligé de vous donner cet accès au marché mondial de ces instruments financiers. Il peut aussi vous le fournir lui-même, prendre lui-même la contrepartie de votre pari, le pari inverse. Sa seule obligation, c’est de vous payez si vous gagner. Et comme ça, si vous perdez, il empoche votre perte.

Or, il a été démontré que 90% des particuliers qui vont sur ces sites perdent leur argent. Du coup, le site de trading n’a qu’à regarder comment vous vous débrouiller. Et si vous faites partie de ces 90% de perdants, il prend systématiquement la contrepartie de vos ordres. Ainsi, il ramassera toutes vos pertes… Si vous comprenez cela, vous comprenez pourquoi les sites de trading pullulent sur internet.

Et pourquoi ils ne choisissent pratiquement jamais de s’installer en France mais dans des paradis fiscaux moins regardant que notre AMF. Les possibilités de gains sont telles que cette activité a naturellement attiré la criminalité organisée comme le trafic de drogue et les jeux d’argent attirent la mafia. Et les `conseillers` travaillant pour ces sites ont des méthodes de ventes consistant à appuyer sur tous les stimulus de la dépendance aux jeux d’argent, pour que leurs clients remettent systématiquement au pot.

En Israël, cette industrie a connu un age d’or, jusqu’à ce qu’une formidable enquête de 2016 du Times of Israël n’en révèle les dessous. Le scandale fut national et déboucha sur le vote d’une loi censée mettre de l’ordre dans cette industrie, qui continue pourtant à prospérer. Rien que pour la France, cette industrie (trading et arnaques au faux investissement en général) dans son versant régulé comme dans le non régulé, a pris aux Français plus de 7 milliards d’euros. La réalité est sans doute pire parce que ce chiffre ne prend quasiment pas en compte les « arnaques légales », c’est-à-dire les escroqueries organisées par des sociétés installées en toute légalité dans des pays tels que Chypre ou Malte.

Une réputation en ligne déplorable

Une recherche sur Google avec exorays.com comme mot-clé indique que sa réputation est déplorable. Une réputation en ligne doit être abordée avec méfiance. D’une part, des personnes mal intentionnées peuvent diffamer gratuitement et impunément par vengeance ou par concurrence déloyale. Nous en savons quelque chose…

exorays.com
Avis laissé à propos de exorays.com

D’autre part il est assez facile de s’offrir à bon compte une bonne réputation sur internet. C’est un élément à prendre en compte parmi d’autres. Dans le cas qui nous intéresse, la très mauvaise réputation que chacun peut constater semble un élément très cohérent avec ce que nous écrivons par ailleurs. Il indique que cette entité a déjà fait pas mal de victimes et qu’elle pose des problème à certain. Sans doute pas une coïncidence.

Si vous recevez un mail de la part d’une adresse mail en @exorays.com

exorays.com présente une adresse mail de contact, support@exorays.com, ainsi qu’un numéro de téléphone, le +447412696319. Il se peut que de faux conseillers vous démarchent en utilisant ce mail et ce numéro de téléphone. Mais il y a fort à parier que les faux conseillers qui vous démarchent et se présentent sous un patronyme inventé de toute pièce utilisent également des adresses mail utilisant leurs pseudonymes.

Ce genre d’adresses sont généralement construites sur le modèle prénom.nom@exorays.com. Donc cela ne doit pas vous tromper. Ces adresses sont généralement créées pour donner de la crédibilité à la fausse identité de ces conseillers. Cela leur permet d’envoyer à leurs victimes des mails ayant l’air tout droit sorti d’une vraie entreprise avec des documents aux allures officielles pour présenter leurs offres.

Ces escrocs utilisent l’adresse support@exorays.com

Pour communiquer avec leurs victime, cette équipe utilise l’adresse mail support@exorays.com. Ce n’est sans doute pas la seule qu’ils utilisent, mais c’est celle que nous avons réussi à confirmer. Ils utilisent généralement de fausses identités.

Pas de mentions légales

Le site exorays.com contrairement à ce que tentent de vous faire croire leur représentants est en totale illégalité avec la loi informatique et liberté. Une pseudo page en guise de mentions légales au contenu vague et tronqué ne doit pas non plus vous influencer. Vous devez être vigilant et refuser toutes propositions de leur part au risque de vous retrouver en présence d’une arnaque astucieuse aux faux investissements et sans possibilité de vous défendre.

exorays.com est déjà sur liste noire

Quand une société de services financiers, comme exorays.com, vous sollicite par téléphone ou e-mail, restez vigilant. Votre premier réflexe ? Consulter la liste noire de l’Assurance Banque Epargne Info Service qui compile le nom des entités proposant des investissements sans en avoir le droit. Après consultation de cette liste, il s’avère que l’entité exorays.com y est bien présente. Par conséquent, nous vous invitons à stopper tout échange avec les interlocuteurs de cette société.

L’avis de Warning-Trading: fuyez cette arnaque

Compte-tenu de ce qui précède, aucun doute possible, exorays.com est une arnaque financière.

L’escroquerie financière en ligne est devenue une industrie florissante et cette entité en emprunte manifestement les modes opératoires: illégalité, tromperie, anonymat, usurpation d’identité… Si vous hésitez à leur faire confiance, passez votre chemin. Et si vous êtes l’une de leurs victimes, vous trouverez des conseils ci-dessous.

Vous avez viré des fonds? Tentez le rappel d’urgence

Si vous avez envoyé de l’argent aux escrocs d’exorays.com par virement bancaire, vous devez tenter le rappel de fond d’urgence ou callback.

En effet, les virements bancaires sont un moyen de paiement qui présente cette particularité: ils vous permettent de demander des rappels de fond, même plusieurs semaines après, si le compte de destination des fond est encore abondé et si vous démontrez que ce virement correspond à une activité frauduleuse.

Mieux: dès lors que vore banque est avisée qu’il s’agit d’une fraude et que vous avez demandé un rappel de fond, elle a l’obligation d’y procéder le plus rapidement possible. Et si elle n’y procède pas, elle risque d’engager sa responsabilité. Cela ne signifie cependant pas que la démarche aboutira nécessairement. C’est une obligation de moyen.

Nous voyons régulièrement des victimes réussir à récupérer des fonds de cette manière. Vous pouvez vous servir de cet article comme élément de preuve qu’il s’agit d’une fraude pour demander le rappel de fond.

Si les paiements par carte bleue visa permettait de telles annulations, le « travail » des escrocs en serait considérablement compliqué…

Vous êtes victime d’exorays.com?

Sur notre site, nous avons conçu une page spécialement pour les victimes d’arnaques.

Si vous êtes une victime d’exorays.com, c’est probablement parce que vous avez réagi à une publicité sur internet, en général illégale. Sachez que la plupart du temps, ces publicités ne sont pas publiées par exorays.com mais par d’autres entreprises frauduleuses qui se sont spécialisées dans la publicité pour des services financiers frauduleux. Vos numéros de téléphone et adresse mails auront sans doute été ensuite vendues à exorays.com. Il y a donc fort à parier que vous serez de nouveau démarché par d’autres arnaques qui se présenteront sous d’autres noms.

Surtout si vous vous êtes fait avoir une première fois. En général, les escrocs pensent que quelqu’un qui est tombé dans le panneau une première fois est susceptible de se faire avoir une seconde fois. Si vous voulez faire la leçon à ces escrocs, faite semblant de vous montrer intéressés pour obtenir un maximum d’informations sur l’arnaque que l’on vous propose. Ensuite, envoyez-nous ces informations pour que nous écrivions un article à ce sujet.

Les équipes derrière des arnaques comme exorays.com demandent souvent à leurs victimes de leur fournir des documents d’identité comme des scans de passeport de carte nationale d’identité ou de permis de conduire, voire des quittances. Ils n’en n’ont pas réellement besoin pour abuser leurs victimes, si ce n’est pour avoir l’air sérieux. Mais ils prennent généralement l’habitude de garder précieusement ces documents qui peuvent toujours leur servir dans d’autres arnaques. Attention à ce genre de mauvaises surprises. Mieux vaut par principe porter plainte si vous êtes victime d’exorays.com.

Attention! Des escrocs se font passer pour Warning-trading.com

Warning-Trading.com fait régulièrement l’objet d’usurpation d’identité de la part d’escrocs que nos actions et publications dérangent. Ces usurpations d’identité prennent des formes différentes pour nous nuire de plusieurs façons. Pour savoir ce qu’il en coûte de s’en prendre aux escrocs, vous pouvez lire cet article.

Certains escrocs appellent leurs victimes en se faisant passer pour Warning-Trading.com pour leur faire croire que nous sommes une agence de récupération de fonds. Certains réussissent à faire payer leurs victimes une deuxième fois en leur faisant croire qu’ils ont les moyens de récupérer leur argent. C’est ce que l’on appelle la « retape », l’ « arnaque à la récupération de fonds », les « recovery room » ou encore l’ « arnaque dans l’arnaque ». Donc si quelqu’un vous contacte de cette manière, ne donnez pas suite. C’est une arnaque. Nous sommes un site de presse qui se rémunère essentiellement par la publicité. Quand nous contactons des victimes, c’est toujours pour écrire des articles.

Nicolas Gaiardo

Nicolas Gaiardo

Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux : Facebook Twitter Youtube Linkedin | Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux : Facebook-f Twitter Youtube Linkedin | Suivez Philippe Miller sur les réseaux : Twitter Linkedin