Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Notre point de vue sur koinal.ai est extrêmement défavorable…

koinal.ai

L’entreprise koinal.ai commence à causer des dommages parmi les épargnants français. Nous avons examiné son cas.

L’URL utilisée est récente. Cela doit éveiller vos soupçons

En consultant le whois de koinal.ai, nous avons pu constater que ce site internet est très récent. Un peu trop récent pour ne pas inquiéter, car les sites d’arnaques ont généralement des durées de vie très courtes… Or, koinal.ai a été créé il y a 213 jours. Cette information seule suffit à éveiller notre inquiétude. Et notre prévention est renforcée par le fait que koinal.ai est hébergé dans un pays dans lequel, en général, les sociétés sérieuses n’installent pas leurs serveurs…

koinal
Whois du site koinal

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?

KOINAL.AI vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation

Une réputation en ligne déplorable

Une recherche sur Google avec koinal.ai comme mot-clé révèle une réputation déplorable. Il est prudent de se méfier de la réputation en ligne. D’un côté, des individus malveillants peuvent diffamer gratuitement et impunément par vengeance ou concurrence déloyale. Nous en avons une certaine expérience…

D’un autre côté, il est assez facile d’acheter une bonne réputation sur internet. C’est un facteur à prendre en compte parmi d’autres. Dans le cas qui nous intéresse, la très mauvaise réputation que tout le monde peut constater semble très cohérente avec ce que nous écrivons par ailleurs. Elle indique que cette entité a déjà fait beaucoup de victimes et qu’elle pose problème à beaucoup de personnes. Sans aucun doute pas une coïncidence.

Les sites de trading, des casinos déguisés en investissements

Les sites de trading, on dirait que ça pousse comme des champignon. Qu’est-ce qui peut bien expliquer cette génération spontanée ? Le trading, cette spéculation, ne crée pourtant aucune richesse. L’explication est peut-être à trouver dans le fait que ces sites comme koinal.ai, en réalité et sans que leurs clients ne le savent, récupèrent les pertes de ces derniers. C’est assez simple à comprendre.

En théorie, un site de trading comme koinal.ai se rémunère en prenant des commissions sur les transactions. Vous pensez qu’ils rémunère de cette manière un accès au marché des CFDs ou du forex. Mais un site de trading n’est pas obligé de vous donner cet accès au marché mondial de ces instruments financiers. Il peut aussi vous le fournir lui-même, prendre lui-même la contrepartie de votre pari, le pari inverse. Sa seule obligation, c’est de vous payez si vous gagner. Et comme ça, si vous perdez, il empoche votre perte.

koinal
Extrait du site internet.

Or, il a été démontré que 90% des particuliers qui vont sur ces sites perdent leur argent. Du coup, le site de trading n’a qu’à regarder comment vous vous débrouiller. Et si vous faites partie de ces 90% de perdants, il prend systématiquement la contrepartie de vos ordres. Ainsi, il ramassera toutes vos pertes… Si vous comprenez cela, vous comprenez pourquoi les sites de trading pullulent sur internet. Et pourquoi ils ne choisissent pratiquement jamais de s’installer en France mais dans des paradis fiscaux moins regardant que notre AMF. Les possibilités de gains sont telles que cette activité a naturellement attiré la criminalité organisée comme le trafic de drogue et les jeux d’argent attirent la mafia. Et les `conseillers` travaillant pour ces sites ont des méthodes de ventes consistant à appuyer sur tous les stimulus de la dépendance aux jeux d’argent, pour que leurs clients remettent systématiquement au pot.

En Israël, cette industrie a connu un age d’or, jusqu’à ce qu’une formidable enquête de 2016 du Times of Israël n’en révèle les dessous. Le scandale fut national et déboucha sur le vote d’une loi censée mettre de l’ordre dans cette industrie, qui continue pourtant à prospérer. Rien que pour la France, cette industrie (trading et arnaques au faux investissement en général) dans son versant régulé comme dans le non régulé, a pris aux Français plus de 7 milliards d’euros. La réalité est sans doute pire parce que ce chiffre ne prend quasiment pas en compte les « arnaques légales », c’est-à-dire les escroqueries organisées par des sociétés installées en toute légalité dans des pays tels que Chypre ou Malte.

contact@koinal.ai, une adresse de messagerie utilisée par ces escrocs

Pour communiquer avec leurs victimes, cette équipe utilise l’adresse de messagerie contact@koinal.ai. Ce n’est certainement pas la seule adresse qu’ils utilisent, mais c’est celle que nous avons réussi à confirmer. Ils utilisent généralement de fausses identités.

koinal.ai ne mentionne aucune information légale

Cette entité a volontairement omis d’inclure des informations légales, telles que l’adresse de la société, le numéro de téléphone direct, le nom du directeur de la publication et celui du gérant. Sans oublier la raison sociale de la société et les coordonnées de l’hébergeur du site koinal.ai. Une telle omission peut entraîner des sanctions financières pouvant aller jusqu’à 375 000 euros et 1 an de prison ferme.

Une entreprise sérieuse et rigoureuse ne négligerait pas ses obligations légales. La plupart du temps, ce type de site n’en contient aucune. Cependant, il arrive parfois qu’une pseudo-page faisant office de mentions légales soit rapidement créée afin de gagner la confiance de la victime.

Absence sur liste noire mais entreprise non régulée

Si une entité est répertoriée sur l’une des listes noires publiées par une autorité financière, il est certain qu’il s’agit d’une arnaque. Mais si cette entité ne figure pas (encore) sur l’une de ces listes noires, cela ne signifie pas nécessairement qu’il ne s’agit pas d’une arnaque ! Nous rédigeons régulièrement des articles sur des escroqueries qui ne sont pas encore répertoriées sur l’une de ces listes noires.

Nous finissons souvent par retrouver ces entités sur l’une de ces listes noires. Si les conseillers de koinal.ai vous disent de vérifier qu’ils ne figurent pas sur une liste noire afin de prouver qu’ils ne sont pas une arnaque, cela soulève certainement des interrogations… Cela signifie que les conseillers de koinal.ai ont vérifié que koinal.ai ne figure pas sur une liste noire afin de pouvoir vous affirmer qu’ils ne sont pas une arnaque. Ces listes noires ne sont jamais exhaustives ou définitives.

Avis de Warning-Trading : koinal.ai est une arnaque

Aucun doute possible pour nous, koinal.ai est bel et bien une arnaque et doit être considérée comme telle.

Les victimes ont souvent du mal à accepter que des individus mettent autant de moyens, d’énergie et d’intelligence pour les dépouiller. Pourtant, c’est bien le cas : cette URL est utilisée pour rançonner des épargnants et cette activité permet à de nombreux complices de vivre. L’arnaque 2.0 est devenue une industrie.

Quelques conseils pour les victimes de koinal.ai

Si vous êtes victime de koinal.ai, ne vous laissez pas faire ! Vous trouverez une aide précieuse grâce à cette page spécialement conçue pour vous.

Si vous avez été trompé par koinal.ai, ne soyez pas surpris si vous êtes à nouveau sollicité pour vous proposer d’autres services financiers tout aussi frauduleux. En général, une fois que vous avez fourni vos coordonnées personnelles à ce type d’arnaque, votre adresse e-mail et votre numéro de téléphone circulent de tromperie en tromperie. Soyez donc vigilant. C’est ainsi que certaines personnes deviennent des chasseurs d’escrocs après avoir été trompées. Chaque fois qu’elles sont sollicitées par des escrocs, elles font semblant de s’intéresser pour découvrir les nouvelles arnaques et nous les signaler afin que nous puissions rédiger un article le plus rapidement possible.

Dans les escroqueries telles que koinal.ai, il arrive souvent que les victimes aient transmis des scans de leurs pièces d’identité et des justificatifs de domicile, à la demande de faux conseillers. Si c’est votre cas, sachez simplement que vous courez le risque que votre identité soit utilisée à votre insu. L’usurpation d’identité est une arnaque en pleine expansion et les escrocs qui recueillent des données personnelles sont prêts à les garder sous le coude pour de futurs méfaits. En portant plainte contre koinal.ai, vous contribuez à réduire les risques.

Attention ! Des escrocs se font passer pour Warning-trading.com

Avis aux lecteurs : nous sommes régulièrement victimes de représailles de la part d’escrocs que nos articles dérangent. Ces représailles prennent généralement la forme d’une usurpation d’identité. Les escrocs appellent leurs victimes en se faisant passer pour nous et leur promettent, par exemple, le remboursement de leurs fonds.

De cette manière, ils tentent à la fois d’effectuer une arnaque de récupération de fonds ou une « arnaque dans l’arnaque » tout en cherchant à discréditer notre site. L’arnaque de récupération de fonds est une escroquerie en plein essor. Si vous craignez d’en être victime, voici un article qui vous aidera à vérifier.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x