Arnaque n°1024 : Byblos-holding.com

Usurpation d'identité Nicolas Gaiardo Publié le 14 janvier 2021 à 16:41    Temps de lecture: 4 min
Arnaque n°1025 : Byblos-holding.com

Bass Victoria prétend travailler pour une société spécialisée dans la gestion de patrimoine. Elle propose aux personnes qu’elle contacte – ces dernières ne savent pas toujours comment elle a eu leurs coordonnées – deux types de solutions, avant de les orienter vers Byblos-holding.com.

La première, c’est d’ouvrir un compte à terme de 3 mois dans des banques au Luxembourg, au Portugal et en Belgique. La deuxième option, c’est d’investir dans l’électricité. Ce secteur serait très prolifique, car il permettrait de générer d’importants revenus. D’après elle, la société pour laquelle elle travaillerait est entièrement légale, sans risque d’arnaque.

Alors, que faut-il en penser ? Bass Victoria est-elle le messie tant attendu pour vous permettre d’accroître votre capital ? Ou alors, s’agit-il d’un loup déguisé en une tendre brebis pour vous berner ? Nous avons mené notre enquête et voici les résultats.

Des choses à se reprocher

Byblos-holding.com est un site réservé. Pour y accéder, il faut avoir des identifiants ; des identifiants que l’on ne reçoit que lorsqu’on a été démarché par un des supposés agents de la société. Malheureusement, nous n’avons pas eu les accès qu’il faut pour accéder à la plateforme. Cela ne nous empêche cependant pas d’avoir des doutes. D’autant que le site est réservé, il est clair que ses responsables ont des choses à se reprocher. Quelle société fiable lancerait une plateforme et n’en donnerait l’accès qu’à un groupe réservé de personnes ?

Les individus derrière Byblos-holding.com veulent jouer sur la mentalité de leurs ‘’proies’’. Ils veulent donner l’illusion aux clients qu’ils sont des élus et qu’ils ont une chance exceptionnelle. D’ailleurs, dès qu’on accède au site, on a cette information : « Espace Client Premium ». C’est une méthode pour mieux les enfermer dans le piège qui leur est tendu.

La piste de l’usurpation d’identité ?

Le nom de domaine du site, c’est Byblos-holding.com et l’adresse mail de Bass Victoria (un nom d’emprunt) est victoria.bass@byblos-holding.com. Donc, l’adresse mail est apparemment correcte. Toutefois, la gestionnaire de patrimoine avance qu’elle travaille pour l’entreprise Byblos Invest. Notez la différence : ‘’holding’’ pour le site et l’adresse mail, mais ‘’Invest’’ pour l’entreprise. Cette incohérence entre les dénominations est loin d’être anodine.

Nous avons consulté le registre de commerce et des sociétés du Luxembourg. On y retrouve une société dont la raison sociale est Byblos Invest Holding S.A. Mais nous avons du mal à croire que cette entreprise immatriculée depuis le 1er août 1980 soit derrière Byblos-holding.com. Voici nos raisons :

  • Le site a été lancé le 10 août 2020, soit 40 ans après l’immatriculation de la société. Est-ce possible ? Pour quelle raison une firme si ancienne ne lancerait-elle un site que 40 ans après sa mise en activité ? ;
  • S’il appartenait vraiment à Byblos Invest Holding S.A, ce ne serait pas « Byblos Invest » que le site mettrait en avant, mais le nom complet de la société.

En bref, que faut-il retenir jusqu’ici ? Tout simplement que Byblos-holding.com semble une usurpation d’identité de la véritable entreprise. Un peu comme dans le cas de Immo-amont.com.

La CSSF fait la lumière sur Byblos-holding.com

Comme nous le disons régulièrement dans nos articles, il faut toujours consulter les listes des régulateurs afin de se mettre à l’abri des escrocs. Nous avons mené une recherche auprès de la CSSF, le régulateur luxembourgeois. Nous avons alors découvert que l’autorité avait déjà publié une mise en garde contre Byblos-holding.com. Voici son message :

Mise en garde de la CSSF à propos de Byblos-holding.com, un site qui usurpe l’identité de Byblos Invest Holding S.A.
Mise en garde de la CSSF à propos de Byblos-holding.com, un site qui usurpe l’identité de Byblos Invest Holding S.A.

Ainsi, la piste de l’usurpation d’identité n’est plus une plausibilité, mais une évidence. En clair, fuyez Bass Victoria. Il est possible que l’escroc utilise un autre nom pour se présenter à vous. Dans tous les cas, fuyez toute personne qui vous propose d’investir sur Byblos-holding.com.

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit clic vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Publicités

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
logo balance ton escroc
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x