Le premier site d'information dédié aux victimes d'escroqueries financières.

Marble Art Invest : une gigantesque escroquerie à 16 millions d’euros

Actualité, France février 14, 2019 05:02 commentaire

Entre 2009 et 2010, des centaines d’épargnants ont investi dans le produit commercialisé par Marble Art Invest, attirés par la rentabilité annuelle garantie à 16 %. C’était en réalité une énorme escroquerie jugée en appel au tribunal correctionnel de Paris à partir du 23 janvier 2019.

Cette histoire pourrait s’apparenter à l’affaire Bernard Madoff, un fait divers qui avait eu un retentissement mondial. Mais cette fois, les investisseurs n’étaient pas des milliardaires, les sommes investies allant de 8.000 à 600.000 euros. À partir du 23 janvier, huit prévenus seront jugés en appel, à Paris.

Une escroquerie basée sur l’achat et la revente de tableaux non cotés

Marble Art Invest est parvenue à piéger près de 360 épargnants en se présentant sur son site Internet comme une société de courtage en art proposant un produit de diversification patrimoniale dont le rendement atteint… 16 % par an ! Les sommes investies étaient consacrées à l’achat de tableaux de peintures non cotés.

L’affaire s’est déroulée en deux temps. D’abord, entre septembre 2009 et 2010, le produit séduit une centaine d’investisseurs qui placent 3,25 millions d’euros au total. Puis, entre août 2010 et mai 2011, la société met en avant un nouvel argument : le placement est désormais adossé à la garantie d’un huissier. Conquis, 362 investisseurs confient leurs économies à Marble Art Invest, pour 12,45 millions d’euros.

Une véritable chaîne de Ponzi

Plus de 1.700 tableaux ont été achetés aux quatre coins de l’Europe alors qu’ils n’avaient pas de valeur. Plus précisément, sur les 15,7 millions d’euros récoltés l’entreprise, 4,5 millions étaient reversés aux dirigeants, associés et intermédiaires. L’argent obtenu par les gérants leur a par ailleurs permis de constituer un parc automobile comprenant des voitures de luxe. Mais en octobre 2010, les mouvements constatés sur les comptes bancaires de la société alerte Tracfin. L’organisme du ministère de l’Economie soupçonne une escroquerie de type chaîne de Ponzi, les sommes récupérées auprès des épargnants attirés par un rendement élevé servant à rémunérer d’autres investisseurs. En février 2011, l’Autorité des marchés financiers (AMF) met en garde les investisseurs précisant que la rentabilité garantie est irréaliste compte tenu du niveau actuel des taux d’intérêt.

Une information judiciaire est ouverte en mars 2011. Il ressort de l’enquête que Marble Art Invest achetait chaque œuvre au prix de 1.000 euros à des artistes non cotés. Durant les derniers mois de l’activité de l’entreprise, chaque tableau était acquis 100 à 300 euros en Europe de l’Est alors qu’il était toujours facturé 4.000 euros aux investisseurs. Il apparaît également qu’aucune œuvre d’art achetée n’a été revendue. Cela signifie que seules les souscriptions venaient alimenter les comptes de Marble Art Invest.  

L’affaire sera jugée en appel au tribunal correctionnel de Paris

En 2016, en première instance, sept prévenus ont été condamnés pour escroquerie en bande organisée à des peines allant de 1 à 3 ans de prison.

L’affaire sera jugée en appel au tribunal correctionnel de Paris à partir du 23 janvier 2019. Les prévenus comparaissent pour escroquerie en bande organisée et blanchiment en bande organisée. 102 épargnants se sont constitués partie civile. Le procès devrait s’étaler sur deux semaines. Jusqu’à présent, 350 victimes ont été remboursées partiellement, retrouvant un tiers de leur mise.

Cet articlé a été écrit par Nathalie JOUET

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire

  • Cocheteux le 30 mars 2019 at 12 h 41 min Répondre

    Bonjour Le délibéré concernant l’affaIre Marble est tombé l’huissier a été sanctionné à 1 an de prison avec sursis et 10 ans interdiction d’exercer

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter