Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Avis sur payback.finance : c’est une escroquerie !

payback.finance

payback.finance commence à faire des dégâts parmi les épargnants français. Nous nous sommes penchés sur son cas.

payback.finance a moins d’un an d’existence

payback.finance est un site internet qui a été créé le 6 juin 2023. C’est ce que l’on peut observer si l’on effectue ce que l’on appelle une recherche de whois avec payback.finance. Cela signifie que payback.finance a été créé il y a 100 jours.

payback.finance
Whois du site payback.finance

C’est un peu court pour une offre de ce type. La jeunesse de payback.finance doit inspirer de la méfiance même si ce critère seul ne suffit pas à affirmer que payback.finance. Nous avons pris en compte d’autres critères évoqués ci-dessous qui nous permettent de l’affirmer.

Aussi, notez bien que payback.finance a décidé d’installer son site internet sur des serveur installés en États-Unis. C’est un point à prendre en compte quand on se penche sur le sérieux d’un site et d’une offre d’investissement.

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?

PAYBACK.FINANCE vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation

Une escroquerie à la récupération de fonds

Retape”, “arnaque dans l’arnaque”, « escroquerie à la récupération de fonds »… Toutes ces appellations désignent des tentatives d’arnaquer des victimes une seconde fois en leur faisant croire que l’on est en mesure de récupérer leur argent. Les scénarios et les prétextes diffèrent: faux policiers, surtout dans les arnaques aux sentiments, fausse agence de recouvrement, surtout dans les arnaques financières, fausse autorité financière, surtout ces derniers temps… Nous publions régulièrement des alertes sur ce genre d’offres. Pour les victimes, c’est une double peine, qui n’arrête pas l’industrie de la fraude.

support@payback.finance, une adresse mail utilisé par ces escrocs

Pour communiquer avec leurs victime, cette équipe utilise l’adresse mail support@payback.finance. Ce n’est sans doute pas la seule qu’ils utilisent, mais c’est celle que nous avons réussi à confirmer. Ils utilisent généralement de fausses identités.

Absence sur liste noire mais compagnie non régulée

Si une entité est inscrite sur l’une des listes noires éditée par un gendarme financier, vous pouvez considérer à coup sûr considérer qu’il s’agit d’une arnaque. Mais si cette entité ne se trouve pas (encore) sur l’une de ces listes noires, cela ne signifie certainement pas à coup sûr qu’il s’agisse pas d’une arnaque! Nous écrivons régulièrement des articles sur des arnaques non encore inscrites sur l’une de ces listes noire.

Nous retrouvons bientôt ces entités sur l’une de ces listes noires. Si les conseillers de payback.finance vous disent de vérifier qu’ils ne sont pas sur une liste noire pour vous prouver qu’ils ne sont pas une arnaque, c’est sans doute l’indice qu’il y a un problème… Cela signifie que les conseillers de payback.finance sont allés voir que payback.finance ne se trouve pas sur une liste noire pour pouvoir vous dire qu’ils ne sont pas une arnaque. Ces listes noires ne sont jamais exhaustives ou définitives.

L’avis de Warning-Trading: payback.finance est une arnaque

Compte-tenu de ce qui précède, aucun doute possible, payback.finance est une arnaque financière.

L’escroquerie financière en ligne est devenue une industrie florissante et cette entité en emprunte manifestement les modes opératoires: illégalité, tromperie, anonymat, usurpation d’identité… Si vous hésitez à leur faire confiance, passez votre chemin. Et si vous êtes l’une de leurs victimes, vous trouverez des conseils ci-dessous.

Ce que vous devez savoir si vous êtes victime de payback.finance

Si vous êtes victime de payback.finance, ne vous laissez pas faire ! Vous trouverez une aide précieuse grâce à cette page conçue spécifiquement pour vous.

Si vous vous êtes fait avoir par payback.finance, ne soyez pas étonné si vous êtes de nouveau démarché pour vous voir offrir d’autres services financiers tout aussi frauduleux. En général, une fois que vous avez donné vos coordonnées personnelles à ce genre d’arnaques, votre adresse mail et votre numéro de téléphone circulent d’une escroquerie à l’autre. Soyez donc sur vos garde. C’est ainsi que certaines personnes deviennent des chasseurs d’escrocs après s’être fait avoir. A chaque fois qu’ils sont démarchés par des escrocs, ils font semblant d’être intéressés découvrir quelles sont les nouvelles arnaques et nous les signaler afin que l’on écrive le plus rapidement possible un article.

Attention si vous avez transmis des documents d’identité à payback.finance. Ce genre d’équipe n’a pas vraiment besoin de ces documents. Ils les demandent pour avoir l’air crédible. Mais il leur arrive de s’en servir ensuite pour usurper votre identité à des fins frauduleuses. Vous devez donc impérativement porter plainte.

Attention! Des escrocs se font passer pour Warning-trading.com

Warning-Trading.com fait régulièrement l’objet d’usurpation d’identité de la part d’escrocs que nos actions et publications dérangent. Ces usurpations d’identité prennent des formes différentes pour nous nuire de plusieurs façons. Pour savoir ce qu’il en coûte de s’en prendre aux escrocs, vous pouvez lire cet article.

Certains escrocs appellent leurs victimes en se faisant passer pour Warning-Trading.com pour leur faire croire que nous sommes une agence de récupération de fonds. Certains réussissent à faire payer leurs victimes une deuxième fois en leur faisant croire qu’ils ont les moyens de récupérer leur argent. C’est ce que l’on appelle la « retape », l’ « arnaque à la récupération de fonds », les « recovery room » ou encore l’ « arnaque dans l’arnaque ». Donc si quelqu’un vous contacte de cette manière, ne donnez pas suite. C’est une arnaque. Nous sommes un site de presse qui se rémunère essentiellement par la publicité. Quand nous contactons des victimes, c’est toujours pour écrire des articles.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux

Facebook Twitter Youtube Linkedin

Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux

Facebook-f Twitter Youtube Linkedin

Suivez Philippe Miller sur les réseaux

Twitter Linkedin