Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

BIDI Credit: arnaque aux faux services bancaires

bidicredit.com

Si bidicredit.com vous approche, ignorez leur proposition car c’est un piège frauduleux avéré.

Vous êtes victime de cette arnaque ? Obtenez justice !

Résumé de l’article

Lorsqu’il s’agit de déterminer si un site web est impliqué dans une escroquerie, consulter le Whois pour connaître la date de création est une première étape essentielle. Cependant, cette méthode peut parfois être trompeuse. Par exemple, bien que BIDI Credit existe depuis 509 jours, ce critère ne suffit pas à garantir sa légitimité. Certaines escroqueries parviennent à prolonger leur durée de vie en utilisant des tactiques pour retarder la prise de conscience des victimes ou en acquérant des domaines abandonnés pour donner l’impression de fiabilité.

De plus, BIDI Credit prétend offrir des services financiers sans autorisation, ce qui est illégal et constitue un signal d’alarme supplémentaire. Bien que le site affiche des mentions légales, celles-ci sont souvent trompeuses, visant à gagner la confiance des utilisateurs. Malgré l’absence de BIDI Credit sur les listes noires officielles, il est important de rester prudent, car cela ne garantit pas son intégrité. En conclusion, BIDI Credit présente de nombreux signes d’une fraude financière en ligne, et il est recommandé de l’éviter pour éviter d’être victime de cette tromperie.

bidicredit.com existe depuis un certain temps, mais la prudence reste de mise

La première étape pour identifier si une adresse web est impliquée dans une escroquerie consiste à consulter le Whois. Ces données, ouvertes à tous, fournissent des détails précieux sur un domaine web. Les escroqueries en ligne montrent souvent des créations de sites récentes, car les fraudeurs, une fois découverts, sont contraints de changer d’URL pour poursuivre leurs méfaits. De ce fait, le Whois révèle souvent des sites nouveaux, obligeant les escrocs à favoriser la quantité plutôt que la qualité. Cependant, certains sites frauduleux affichent une longévité surprenante. BIDI Credit, par exemple, a été établi depuis 509 jours. Ils y parviennent soit en élaborant des stratagèmes d’escroqueries qui retardent la prise de conscience des victimes, soit en acquérant des domaines abandonnés pour gagner en crédibilité. Donc, le Whois, malgré son intérêt, n’est pas un indicateur absolu.

En dépit de cela, il existe des plateformes d’escroqueries, telles que BIDI Credit, qui montrent des durées d’existence étonnamment longues. Elles parviennent soit à créer des stratégies d’escroqueries qui retardent l’éveil des victimes, permettant ainsi aux sites d’apparaître plus anciens et crédibles. Soit elles récupèrent les URL de sites inutilisés pour en hériter la légitimité apparente, réussissant à exhiber des sites anciens de plusieurs milliers de jours comme dans le cas de BIDI Credit. Par conséquent, le critère Whois n’est pas suffisant pour trancher. Il est nécessaire de creuser davantage.

Pour rejoindre les autres victimes de cette arnaque, rejoignez le forum.

BIDI Credit n’est pas autorisé à vous proposer ses services financiers

L’arnaque des offres bancaires fictives domine actuellement le milieu des escroqueries. Les fraudeurs inventent une institution bancaire inexistante, lui attribuent un nom ainsi qu’un site web, puis démarchent les individus séduits par une annonce illégale leur offrant, par exemple, un service bancaire alléchant (mais réaliste, pour ne pas éveiller les soupçons).

Cela décrit précisément le mode opératoire de BIDI Credit. Une banque fictive, surgie de nulle part, dont le site web s’avère n’être qu’une page simpliste simulant étrangement d’autres établissements bancaires fabriqués de toutes pièces. Il semble que ces faux sites de banques fictives soient produits en série… Nous révélons quasi quotidiennement des enquêtes sur de telles tromperies.

Des informations légales délibérément fallacieuses

Il est exact que des mentions légales figurent sur ce site, devant théoriquement permettre l’identification de son propriétaire pour toute réclamation. C’est une exigence légale pour toute entité professionnelle.

Or, BIDI Credit affiche effectivement des mentions légales. Leur absence aurait immédiatement révélé la supercherie. Néanmoins, ces informations sont intentionnellement trompeuses. Elles visent uniquement à instaurer un climat de confiance, en mettant en avant des données mensongères pour rassurer.

Une entité absente du registre officiel des agents financiers

Les autorités de régulation financière publient régulièrement des listes noires recensant les entités proposant des services d’investissement sans autorisation légale. Ces listes sont actualisées grâce aux alertes du public et à la surveillance des instances gouvernementales. Toutefois, il se peut qu’une escroquerie ne soit pas immédiatement identifiée et listée.

C’est probablement pour cela que BIDI Credit n’a pas encore été répertoriée sur ces listes noires. Nous sommes néanmoins convaincus que tôt ou tard, BIDI Credit y figurera. Le fait qu’elle n’apparaisse pas encore parmi ces entités illégales ne devrait en aucun cas vous rassurer.

L’avis de Warning-Trading: éloignez-vous de cette tromperie

Au vu des informations évoquées, il n’y a aucun doute, BIDI Credit constitue une fraude financière.

La fraude financière en ligne constitue désormais un secteur prospère, et cette entité reproduit clairement ses pratiques : illégalité, duperie, absence d’identification, usurpation d’identité… En cas de doute sur leur fiabilité, mieux vaut passer votre chemin. Et si vous êtes déjà leur victime, ci-après des conseils à suivre.

Vous êtes victime de cette arnaque ? Obtenez justice !

Vous avez effectué un transfert de fonds ? Initiez sans tarder une procédure de rappel d’urgence

Si vous avez transmis de l’argent à ces fraudeurs via un virement bancaire, il est impératif de demander un rappel de fonds d’urgence ou callback.

Les virements bancaires offrent en effet cette spécificité : ils permettent de solliciter un rappel de fonds, même plusieurs semaines après, à condition que le compte destinataire soit encore provisionné et que vous puissiez prouver que ce transfert était lié à une activité frauduleuse.

De plus, une fois votre banque informée de la fraude et la demande de rappel effectuée, elle est tenue de l’initier dans les meilleurs délais. En cas de non-action, elle s’expose à des conséquences légales. Cela ne garantit cependant pas le succès de l’opération, mais il s’agit là d’une obligation de moyen.

Nous observons régulièrement des victimes parvenir à récupérer des fonds par cette voie. Vous pouvez vous appuyer sur cet article comme preuve de la fraude pour solliciter le rappel de fonds.

Si les règlements par cartes Visa permettaient de tels remboursements, la tâche des escrocs en serait fortement entravée…

Victimes de BIDI Credit? Voici des pistes à explorer

Si BIDI Credit vous a dupé, nous avons créé une page dédiée pour assister les victimes d’arnaques financières.

Après avoir été floué par BIDI Credit, ne soyez pas surpris d’être à nouveau contacté pour vous proposer d’autres offres financières tout aussi mensongères. Habituellement, une fois que vous avez partagé vos données personnelles avec ces escroqueries, votre adresse mail et numéro de téléphone se retrouvent partagés parmi diverses fraudes. Soyez donc vigilant. Certains individus, ayant été victimes, choisissent de devenir des détracteurs de ces escroqueries. À chaque sollicitation frauduleuse, ils prétendent être intéressés afin de découvrir les nouvelles machinations et nous les signaler pour une publication rapide d’un article.

BIDI Credit vous a sûrement réclamé l’envoi de documents personnels (passeport, carte d’identité nationale ou permis de conduire) ainsi qu’un justificatif de domicile. Il est impossible de prédire comment ces faux conseillers utiliseront par la suite vos informations. Dans certains cas, nous avons découvert que des escrocs utilisaient l’identité de leurs victimes à des fins illicites. Il est donc crucial de porter plainte contre eux.

Attention aux fausses représentations de Warning-Trading.com

Warning-Trading.com est parfois imité par des fraudeurs que nos efforts perturbent. Ces imitateurs emploient différentes méthodes pour nous discréditer. Pour comprendre les risques de s’attaquer aux fraudeurs, consultez cet article.

Certains malveillants contactent leurs proies en se faisant passer pour Warning-Trading.com, leur faisant croire que nous sommes une agence de récupération de fonds, et convainquent certaines victimes de payer une seconde fois en leur faisant miroiter la possibilité de récupérer leur argent. Cela est connu sous le nom de « retape », l' »arnaque à la récupération de fonds », « recovery room » ou « l’arnaque dans l’arnaque ». Si quelqu’un vous aborde de cette manière, ne répondez pas. C’est une escroquerie. Nous sommes un média financé principalement par la publicité. Lorsque nous contactons des victimes, c’est uniquement dans le but de rédiger des articles.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Vous pensez être victime d’une escroquerie ? Obtenez des conseils pour obtenir réparation.

Obtenir de l’aide !

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux : Facebook Twitter Youtube Linkedin | Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux : Facebook-f Twitter Youtube Linkedin | Suivez Philippe Miller sur les réseaux : Twitter Linkedin