Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Notre avis sur b-co.cc : c’est une escroquerie

b-co.cc

b-co.cc commence à faire des dégâts parmi les épargnants français. Nous nous sommes penchés sur son cas.

Un nom de domaine qui n’a que 106 jours d’existence

106 jours! b-co.cc l’URL d’a été créée il y a seulement 106 jours. Cette information est publique. On peut la vérifier avec n’importe quelle URL. Et c’est souvent un critère de confiance.

b-co.cc
Whois du site b-co.cc

Plus une URL est ancienne, plus elle inspirera confiance. Critère nécessaire mais pas suffisant cependant. Des sites se créent tous les jours et ils ne sont pas toutes des arnaques. Dans le cas de b-co.cc, c’est en tout cas un premier indice qui doit éveiller notre méfiance.

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?


Warning: Undefined variable $entiteWithSpace in /home/warningtradingweb/v11.warning-trading.com/wp-content/themes/the-reporter-child/template-parts/shortcode-relation.php on line 11
vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation

Les particuliers traders perdent tous leur argent

Depuis une dizaine d’années, les sites de trading comme b-co.cc et les arnaques aux faux investissements ont pris aux épargnants français plus de 7 milliards d’euros, qu’ils soient régulés ou non régulés, légaux ou illégaux. Sans doute bien plus parce que les « arnaques légales » avec des sites installés légalement dans l’Union européenne, par exemple à Chypre, sont sous-estimés.

Les sites de trading pullulent sur internet parce qu’ils rapportent beaucoup d’argent à leurs propriétaires. Ce qu’ignorent généralement les clients de ces sites, ces que ces derniers sont en mesure de récupérer leurs pertes, un peu comme dans les casinos. Or, il a été prouvé que 90% des clients des sites de trading perdent leur argent quand ils tradent sur ces sites. Du coup, si vous êtes un site de trading et que vous pouvez récupérer leurs pertes, c’est une source de profit incroyable qui a fait tourner bien des têtes de personnages pas très scrupuleux.

Ces sites de trading, qu’ils soient régulés ou non régulés, ont également été épinglés pour leurs pratiques. Ils poussent leurs clients à investir, et donc à perdre, toujours plus. En Israël, le berceau de cette industrie, la révélation des pratiques et de la puissance de cette industrie a provoqué un scandale national et un débat politique qui a débouché sur le vote d’une loi.

support@blockchain-compliance.org et +44 7947 341069

Les faux conseillers de b-co.cc démarchent leurs victimes en achetant leurs données personnelles à des personnes qui les récupèrent grâce à des publicités illégales. Nous savons que ces victimes sont ensuite démarchées par téléphone, par exemple depuis le +44 7947 341069. Des mails leur sont également envoyés depuis une adresse mail générale (support@blockchain-compliance.org) ou via des adresses mails de faux conseiller construites sur mesure, sur le modèle prénom.nom@b-co.cc, pour leur envoyer de la fausse documentation afin des tromper et de gagner leur confiance afin d’obtenir un transfert de fond. Nous avons justement publié un article sur l’arnaque blockchain-compliance.org.

Ces escrocs utilisent l’adresse support@blockchain-compliance.org

Pour communiquer avec leurs victime, cette équipe utilise l’adresse mail support@blockchain-compliance.org. Ce n’est sans doute pas la seule qu’ils utilisent, mais c’est celle que nous avons réussi à confirmer. Ils utilisent généralement de fausses identités.

Des mensonges dans les mentions légales

On trouve bien des mentions légales sur ce site. Les mentions légales sont censées permettre à n’importe quel site d’identifier son propriétaire afin de lui demander des comptes. C’est une obligation légale pour tous les sites professionnels.

Bien évidemment, b-co.cc présente des mentions légales. Si ce site n’en présentait pas, ce simple manquement suffirait à le démasquer. Sauf que les mentions légales sont volontairement mensongères. Elle ne sont la que pour inspirer la confiance alors que les données qu’elles mettent en avant pour rassurer sont fausses.

L’Assurance Banque Epargne Info Service met en garde contre b-co.cc en mettant sur liste noire

La présence sur la liste noire de l’Assurance Banque Epargne Info Service de l’entité b-co.cc doit vous dissuader de poursuivre votre relation avec votre interlocuteur. La technique manipulatoire qui consiste à vous faire croire que cette présence n’a pour but que de vous éviter de gagner de l’argent dans une dimension conspirationniste ne doit pas vous impressionner. La mise en garde de l’Assurance Banque Epargne Info Service sur cette entité n’est pas là par hasard. En cas de fraude, vous ne pourrez pas faire appel à elle pour vous défendre.

b-co.cc, une arnaque avec espace de connexion privée

A ses victimes, b-co.cc envoie un identifiant et un mot de passe, afin qu’ils puissent se connecter sur un espace de connexion privée. Dans cet espace, ils peuvent suivre l’évolution de leur faux investissement. Quoi que d’assez pauvre facture, cet espace personnel renforce chez la victime l’impression d’avoir investi son argent dans une vraie société et que cet argent « travaille réellement ». Autre avantage pour les escrocs, cela évite d’être repéré trop rapidement sur internet.

En effet, les informations disponibles sur ces espaces privés ne sont disponible que de la victime et personne ne peut les scruter et les vérifier pour dénoncer les agissement de b-co.cc. Ainsi, b-co.cc ne sera dénoncé comme une arnaque que tardivement, quand des victimes s’en seront plaintes. Dans une arnaque, plus les escrocs mettent de temps avant d’être découverts, plus ils peuvent faire des dégâts avant d’être démasqués.

A notre avis, b-co.cc est bien une arnaque

Compte-tenu de ce qui précède, aucun doute possible, b-co.cc est une arnaque financière.

L’escroquerie financière en ligne est devenue une industrie florissante et cette entité en emprunte manifestement les modes opératoires: illégalité, tromperie, anonymat, usurpation d’identité… Si vous hésitez à leur faire confiance, passez votre chemin. Et si vous êtes l’une de leurs victimes, vous trouverez des conseils ci-dessous.

Victimes de b-co.cc: ce que vous devez savoir

Pour toutes les victimes d’arnaques y compris les victimes de b-co.cc, nous avons conçu une page spéciale présentant toutes les informations utiles pour les victimes d’arnaques.

Les victimes de b-co.cc doivent s’attendre à être de nouveau démarchées par d’autres offres frauduleuses d’investissement. Les arnaques sur internet sont une véritable industrie désormais organisée en sous-traitance. Chacun a sa spécialité. L’une d’elle consiste à recruter des victimes via des publicités, généralement illégales, sur internet ou par mail.

Si vous remplissez un formulaire pour manifester votre intérêt pour une offre d’investissement, vos données personnelles sont vendues à différents escrocs qui s’empressent de vous démarcher. Sachez donc que si vous avez été démarché par b-co.cc, il est pratiquement certain que votre nom et vos coordonnées circulent car vous êtes considéré comme une cible possible pour plusieurs arnaques. Si vous avez envie de prendre les escrocs à leur propre jeu, il suffit de faire semblant d’être intéressé pour leur sous-tirer un maximum d’informations. Ensuite, contactez-nous pour nous envoyer ces informations et nous écrirons un article à ce sujet afin d’éviter à d’autres de se faire avoir.

Si vous avez ouvert un compte chez b-co.cc et que pour cela, on vous a demandé des pièces d’identité (passeport, carte d’identité, quittance…) ces documents officiels pourraient être utilisés ultérieurement pour usurper votre identité par des gens mal intentionnés. C’est pour cette raison qu’il est très important que vous portiez plainte.

Attention! Des escrocs se font passer pour Warning-trading.com

Nous sommes régulièrement contactés par des victimes d’arnaques qui nous racontent avoir reçu un appel de notre part. Il s’agit en réalité de personnes qui usurpent l’identité de Warning Trading. Leur objectif est généralement double: essayer de prendre encore un peu plus d’argent à leurs victimes par la technique de la fausse récupération de fonds et se venger de notre site internet qui fait beaucoup de mal aux escrocs. Nous faisons régulièrement face à nombre d’attaques de toutes sortes.

L’arnaque à la récupération de fonds consiste à faire croire à des personnes déjà victimes d’escroquerie qu’il est possible de récupérer leurs fonds… contre un peu d’argent. Pour les escrocs, c’est juste une façon de maximiser leurs gains. On appelle aussi cela la « retape », les « recovery room » ou encore l’ « arnaque dans l’arnaque ». Alors si vous êtes contactés de cette manière, ne donnez pas suite ou collectez un maximum d’informations en jouant aux imbéciles pour les publier dans un commentaire sous l’un de nos articles.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux

Facebook Twitter Youtube Linkedin