Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

lse-global.com: évaluation de cette fraude

lse-global.com

Mise en garde contre lse-global.com, une escroquerie qui commence à prendre de l’ampleur. Voici pourquoi nous sommes inquiets.

Vous êtes victime de cette arnaque ? Obtenez justice !

Résumé de l’article

Lse-global.com a été créé il y a 117 jours, le 9 février 2024, ce qui suscite des soupçons quant à sa fiabilité. Les escrocs en ligne lancent fréquemment de nouveaux sites pour tromper les investisseurs, notamment dans le domaine des cryptomonnaies. L’essor des cryptos a conduit à une augmentation de 600% des fraudes et des vols en 2021, selon l’AMF, les crypto-actifs représentant un quart des plaintes.

Ces escroqueries, utilisant souvent des noms fictifs comme « Nathalie Richards », se cachent derrière des identités anonymes et des adresses électroniques telles que nathalierichards@lse-global.com. Bien que lse-global.com ne soit pas encore sur les listes noires, cela ne garantit pas son innocence.

Nous recommandons de signaler cette entité à Epargne Info Service de l’AMF. En conclusion, lse-global.com semble être une fraude financière, exploitant les vulnérabilités des investisseurs en ligne.

Création récente de lse-global.com il y a 117 jours

Un critère important pour juger de la fiabilité d’un site web ou d’une adresse URL est sa durée d’existence.

Le domaine lse-global.com a vu le jour le 9 février 2024, soit il y a 117 jours. Une période bien courte pour offrir de tels services, ce qui éveille nos soupçons.

Pour rejoindre les autres victimes de cette arnaque, rejoignez le forum.

Comment l’essor des cryptomonnaies alimente les fraudes au trading?

Récemment, nous avons observé que le secteur des arnaques liées à l’investissement fictif a adopté les nouvelles technologies comme la blockchain et les cryptomonnaies pour perpétrer des fraudes.

Au lieu de proposer des spéculations sur des devises telles que le dollar ou l’euro, ces escrocs encouragent maintenant les trades en cryptomonnaies telles que le Bitcoin ou l’Ether, profitant de leur popularité grandissante. Malheureusement, dans la pratique, investir dans les cryptos comporte de nombreux risques, selon nous. Les malfrats exploitent cette confusion pour persuader des individus vulnérables d’investir dans les cryptomonnaies.

Le nombre de victimes continue de croître, et elles paient le prix fort lorsqu’elles découvrent la réalité de leurs investissements en crypto…

Le nouvel eldorado des cryptomonnaies pour les escroqueries

Pour les fraudeurs, le boom des cryptomonnaies représente une occasion en or. Les statistiques sont alarmantes : en 2021, les actes de fraude et les vols de cryptomonnaies ont augmenté de 600%. L’AMF recense également qu’un quart des plaintes concernent des crypto-actifs. Nous sommes régulièrement témoins de fraudes évidentes dans ce secteur.

La technologie de la blockchain, support des cryptomonnaies, est intrinsèquement propice aux abus. Elle a été créée pour fonctionner sans le contrôle des États, qui normalement promeuvent l’intérêt général. Les cryptos portent une idéologie où l’individu doit être libre de ses choix basés sur des informations issues d’un marché non régulé. Cela mène à une multiplication des offres frauduleuses, où la fraude devient la norme. Il est à craindre que lse-global.com fasse partie de ces cas.

Cet état de fait est paradoxal car la blockchain et les cryptomonnaies promettaient une sécurité totale des transactions. Comment ces arnaques sophistiquées impliquant des devises numériques s’orchestrent-elles?

Pourquoi le trading est-il fréquemment associé aux escroqueries?

Le trading sur les marchés financiers et en bourse est fréquemment utilisé pour élaborer des escroqueries visant les investisseurs amateurs en leur promettant de devenir trader. 7 milliards d’euros ont été détournés aux dépens d’épargnants français, probablement davantage. Les plateformes et courtiers de trading exploitent la naïveté de ces investisseurs pour les inciter à effectuer des transactions à haut risque, entrainant invariablement des pertes.

La prolifération de ces plateformes s’explique par le fait qu’elles peuvent s’approprier les fonds perdus par les traders. Cette réalité est particulièrement marquée pour le trading sur Forex et les CFD. Le trading de Forex concerne les monnaies tandis que les CFD offrent une possibilité de parier sur l’évolution future des valeurs, y compris les actions.

Les plateformes de trading, en réalité, ne fonctionnent pas comme une bourse régulée. Elles doivent trouver des contreparties pour chaque ordre passé, car le trader n’acquiert pas réellement un actif mais parie sur des variations de prix.

Différences entre trading, jeux d’argent, Forex, CFD…

On se retrouve donc plus dans une logique de paris que dans une démarche d’investissement classique. La plateforme peut ainsi soit trouver un utilisateur opposé, soit chercher des contreparties externes, soit prendre elle-même la position opposée. Cela met en lumière la similitude entre les mécanismes des jeux d’argent et le trading.

Formation en analyse technique et stratégie : une réelle valeur?

Même bien formés, les traders particuliers perdent dans 90% des cas. Si certaines formations prétendent enseigner l’analyse technique pour réussir en trading, il vaut généralement mieux investir cet argent autrement.

Généralement, ces formateurs vivent de la formation plutôt que du trading. Et l’usage de l’effet de levier peut conduire à des pertes considérables. Le trading ne devrait jamais être vu comme un investissement sûr. Selon notre avis, il devrait être proscrit pour les particuliers.

Corrélation entre trading de cryptomonnaies et criminalité organisée

Les plateformes de trading peuvent être régulées ou non. Les régulées sont autorisées à proposer leurs services dans l’UE, bénéficiant du « passeport financier européen ». Mais certains pays facilitent l’installation d’opérateurs frauduleux sur leur territoire.

Chypre, souvent pointé du doigt, sert d’exemple en raison de son régime législatif favorable à de telles entreprises. Les plateformes non régulées, illégales, sont systématiquement des arnaques. Aucun trader expérimenté ne s’adresserait à elles.

Nous vous encourageons à consulter cette enquête captivante pour mieux comprendre ces mécanismes frauduleux qui assimilent le trading pour particuliers à un jeu d’argent, révélant les connexions avec la criminalité organisée.

Cette industrie de l’escroquerie, par sa puissance, envahit l’espace médiatique, souvent en infiltrant même la presse réputée, affectant désormais toute la population.

En conclusion, il n’y a pas de grande différence entre le jeu d’argent et le trading, que ce soit sur les CFD ou les cryptomonnaies. Des conseillers véreux proposent du trading sur actifs cryptos, en jouant sur des ressorts psychologiques forts, tel que la peur de manquer une opportunité. Personne ne devrait trader le Bitcoin…

Trading et cryptomonnaies: une arnaque complexe

Nous pensons qu’il est primordial de s’opposer aux offres de trading sur cryptomonnaies pour les raisons exposées précédemment. Les escroqueries impliquant le Bitcoin et autres monnaies virtuelles reprennent les schémas classiques des fraudes au trading Forex ou CFD, mais avec une nouvelle couche de complexité.

Ces fraudes vous font croire que vous êtes responsables de votre échec, alors que les plateformes et les recruteurs profitent économiquement de vos pertes.

Certaines arnaques, comme le copy trading, vous incitent à suivre les transactions d’un « trader » supposément rentable, moyennant un abonnement. Elles vous orientent souvent vers des plateformes reconnues via des liens sponsorisés, augmentant ainsi le risque et le préjudice.

Ainsi, nous sommes particulièrement critiques vis-à-vis des offres incitant à devenir trader sur des plateformes d’échange de cryptomonnaies à fort effet de levier, en raison du risque financier majeur qu’elles représentent.

Utilisation de l’adresse nathalierichards@lse-global.com par ces fraudeurs

Le groupe derrière cette fraude communique avec ses victimes via l’adresse nathalierichards@lse-global.com, identifiable parmi d’autres. Ils se cachent souvent derrière de fausses identités, dont « Nathalie Richards ».

Ils utilisent également mary.lambert@lse-account.org.

Une entité absente du registre des intermédiaires financiers

L’inscription sur une blacklist éditée par les autorités financières constitue un indice fiable d’escroquerie. Toutefois, l’absence d’une entité de ces listes n’implique pas son innocence. Nous documentons régulièrement sur des arnaques non répertoriées.

Le fait qu’un conseiller de lse-global.com vous incite à vérifier leur absence de blacklist pour prouver leur légitimité devrait vous alerter. Ces listes ne sont jamais complètes ou définitives.

Nous vous exhortons à alertez Epargne Info Service, l’organe de l’AMF dédié à la protection des épargnants, pour signaler cette fraude en vue de son ajout sur une blacklist. Dans un contexte d’impunité quasi totale des arnaques financières en ligne, ces listes constituent souvent le seul recours des autorités.

Position de Warning-Trading : lse-global.com constitue une tromperie financière

Au vu des éléments, il est clair que lse-global.com se qualifie de fraude financière.

Les escroqueries financières sur internet forment un secteur en plein essor, et cette entité en adopte manifestement les tactiques : illégalité, duperie, anonymat, fraudes… Si vous hésitez à leur confier votre argent, mieux vaut éviter tout engagement. Et si vous en êtes victime, découvrez ci-dessous comment agir.

Vous êtes victime de cette arnaque ? Obtenez justice !

Déjà envoyé des fonds ? Tentative de récupération d’urgence envisageable

Si vous avez transféré de l’argent à ces escrocs via virement bancaire, envisagez une demande de rappel de fonds d’urgence.

Cette démarche, possible même plusieurs semaines après les faits, peut être couronnée de succès si le compte cible est encore crédité et si la fraude est prouvée.

Une fois informée de la situation frauduleuse et de votre demande, votre banque a pour obligation d’agir promptement, sous peine de se voir tenue responsable. Bien que le succès ne soit pas garanti, nous observons régulièrement des victimes parvenir à récupérer leurs fonds par ce biais.

Un système similaire d’annulation existe pour les paiements par carte de crédit, rendant la tâche des fraudeurs nettement plus ardue…

Si vous êtes ciblé par lse-global.com, voici comment réagir

En cas de victimisation par lse-global.com, ne restez pas passif ! Consultez cette page spécialement dédiée à votre situation.

La majorité des victimes de lse-global.com ont été attirées par une annonce web, souvent illégale. Généralement, ces pubs ne sont pas diffusées par lse-global.com mais par d’autres entités escrocs qui se spécialisent dans la promotion de services financiers frauduleux. Vos coordonnées ont ensuite probablement été vendues à lse-global.com.

Cela indique un risque de démarchage par d’autres escroqueries sous de nouveaux noms.

Ceux qui ont déjà été dupés sont plus susceptibles de l’être à nouveau. Pour contrecarrer ces escrocs, prétendez être intéressé pour récolter un maximum d’informations, que vous pouvez ensuite nous transmettre pour que nous puissions alerter le public.

Les individus derrière des fraudes comme lse-global.com demandent fréquemment des pièces d’identité telles que des passeports, cartes d’identité ou permis de conduire, ainsi que des justificatifs de domicile. Mais ces documents peuvent être utilisés pour d’autres escroqueries. Il est donc prudent de déposer une plainte si vous êtes victime de lse-global.com.

Attention si Warning-Trading.com vous contacte

Nous avons été informés par des victimes d’imposteurs prétendant être de Warning Trading. Leur but : obtenir davantage d’argent sous prétexte de récupérer les fonds perdus, ou se venger de notre site qui les dérange. Les attaques à notre encontre sont courantes.

L’arnaque à la récupération de fonds tente de convaincre des victimes de fraudes qu’un remboursement est possible, moyennant des frais. C’est une manière pour les escrocs de maximiser leurs profits. Méfiez-vous donc de ces propositions, ou mieux, récoltez le plus d’informations possible pour dénoncer ces pratiques.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux : Facebook Twitter Youtube Linkedin | Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux : Facebook-f Twitter Youtube Linkedin | Suivez Philippe Miller sur les réseaux : Twitter Linkedin