Déjà plus de 29 500 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Petites arnaques n°15 : Original Crypto

S’il faut une phrase pour résumer ce site, ce sera celle-ci : « Original Crypto, Fake Crypto ». C’est en effet un site que vous aurez de la peine à comprendre.

Le flou entretenu sur les responsables du site

Le site prétend vous aider à fructifier votre investissement. Cela suppose, à tout le moins, que l’on sage clairement à qui l’on a affaire en tant que personnes.

  • Anonymisation : le site est créé par registration privée, de sorte qu’on ignore qui se cache réellement derrière. Nous avons pour habitude de nous en méfier. Mais pour ce site, nos raisons de nous méfier vont bien au-delà.
  • Qui dirige réellement les activités de trading ?

Nous en sommes venus à nous poser cette question parce que le site prétend qu’il est filial d’un groupe ; mais affirme aussi qu’il est exploité par une autre société.

anonymisation des données du site

« OriginalCrypto fait partie du groupe A T Global markets (UK) limited » et « originalcrypto.com est exploité par Bali Limited LTD ». Le groupe A T Global markets est spécialisé dans le courtage au Royaume Uni, il est enregistré au numéro 09827091. Mais il s’agit là d’un enregistrement à la Company House. Si ce numéro lui donne une légalité en tant que Société, cela ne signifie pas pour autant que le groupe soit autorisé à conduire des activités sur le marché financier. C’est en effet à la FCA qu’il revient de lui accorder cette autorisation. Et actuellement, le groupe ne détient pas cette autorisation. Nous n’avons pas retrouvé son nom sur le registre de la FCA. Si donc A T Global markets (UK) limited se livrait à des activités dans le domaine de la cryptomonnaie, il serait en situation irrégulière. Par ailleurs, nous n’avons aucune preuve du lien qui existerait entre ce groupe et le site Originalcrypto.com. Il est en effet courant que des sites d’escroquerie prétendent avoir quelque lien avec une autre entreprise pour paraître plus fiable. Nous pensons bien que c’est le cas ici. D’ailleurs, le groupe A T Global markets (UK) limited n’en fait mention nulle par et l’on ne retrouve trace de cette probable relation que sur les pages de OriginalCrypto.com.

Enfin, le fameux Bali Limited LTD n’apparaît nulle part et nous n’avons aucune information sur ce groupe. Il semble plutôt que l’on veuille ainsi justifier la localisation du siège social de OriginalCrypto en Bulgarie. De façon pratique, cela reviendrait à dire que le site est créé par un groupe et est exploité par un autre. Et comment pourrons-nous dans une pareille circonstance être certains que nos ressources seront dûment fructifiées, que nous achèterons et revendrons réellement des crypto-devises ?

Ce qu’il faut retenir

Nous n’avons aucune information sur le siège du groupe, sa prétendue relation avec le groupe A T Global markets (UK) limited est dépouillée de toute preuve et semble peu plausible. De même, le site ne dispose d’aucune autorisation pour conduire ses activités de trading. Nous pensons qu’il n’est pas prudent d’investir sur ce site qui somme toute n’a été créé qu’en septembre 2017.

Nicolas Gaiardo

Nicolas Gaiardo

Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux : Facebook Twitter Youtube Linkedin | Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux : Facebook-f Twitter Youtube Linkedin | Suivez Philippe Miller sur les réseaux : Twitter Linkedin