Finesco.pro, sur la liste noire de la FSMA

Les dernières tendances Nicolas Gaiardo Publié le 19 mars 2019 à 02:33    Temps de lecture: 4 min
| Warning Trading

Le site finesco.pro est une arnaque. Et c’est la FSMA qui nous met sur sa trace. L’autorité de régulation de Belgique a identifié la firme Finesco Limited comme étant une société se livrant à des activités frauduleuses. Retour avec vous sur le communiqué de la FSMA.

Une arnaque sur des propositions de crédits

C’est un style d’escroquerie dont nous n’avons pas beaucoup parlé sur Warning Trading, mais qui fait un nombre important de victimes. Le 6 février 2019, la FSMA avait déjà publié une mise en garde contre cette arnaque sur les crédits de consommation. Elle précise que les escrocs utilisent les moyens les plus divers pour divulguer leurs offres, allant de la petite annonce sur les sites annonces aux mails non sollicités que l’on peut recevoir, en passant par les réseaux sociaux. Et si vous vous demandez comment fonctionne cette arnaque, nous relayons ici pour vous les réponses de la FSMA : « Des personnes se présentent par le biais d’internet comme des prêteurs ou des établissements de crédit sans être agréées comme l’exige la loi. Ces entreprises non agréées proposent aux consommateurs des crédits à des conditions très alléchantes. Elles demandent aux consommateurs souhaitant donner suite à ces propositions de verser certains montants destinés à couvrir de prétendus frais liés au crédit (frais de dossiers ou administratifs, assurances, etc.). Une fois ces « frais » payés, le « prêteur » disparaît dans la nature et il est quasiment impossible de récupérer les sommes versées. »

Finesco est de ces firmes fictives qui proposent des crédits et la FSMA précise que les crédits proposés par Finesco Limited sont purement frauduleux. En partant des plaintes qui lui sont remontées par les consommateurs, l’autorité de régulation explique ceci : lorsque des personnes souhaitent donner suite à une proposition de crédit de Finesco, il leur est demandé de verser certaines sommes pour couvrir toutes sortes de frais liés au crédit (de prétendus frais de dossier ou administratifs). Bien qu’il ait effectué le paiement, le consommateur ne reçoit aucun crédit et il lui est quasiment impossible de récupérer les montants versés.

À toutes fins utiles, nous reprenons ici l’adresse de cette firme, pour nous assurer que personne ne se laisserait plus prendre à son piège : finesco.pro, rue des Colonies 11, 1000 Bruxelles, E-mail : info @finesco.pro, Tél. : 02/880 82 47.

Quelques conseils pour repérer et éviter les arnaques sur crédit de consommations

En échos à la FSMA, nous vous proposons ici quelques astuces pour flairer un crédit frauduleux.

  • Méfiez-vous lorsqu’un crédit vous est proposé par internet ou au travers des médias sociaux sans que vous l’ayez demandé ;
  • Vérifiez les adresses électroniques utilisées. Les personnes qui envoient de telles propositions se servent souvent d’adresses électroniques se terminant par @hotmail.com, @gmail.com et @outlook.com. Les prêteurs agréés utilisent en principe une adresse électronique professionnelle ;
  • Méfiez-vous des propositions de crédit à des conditions particulièrement avantageuses 
  • Soyez d’autant plus suspicieux lorsque le prêteur subordonne l’octroi du crédit au paiement d’une somme d’argent destinée à couvrir certains frais ;
  • Vérifiez si le prêteur dispose de l’agrément nécessaire. 
  • Pensez à également chercher la personne au moyen des moteurs de recherche usuels.

Enfin, et pour ce qui concerne finesco.pro, nous vous déconseillons toute transaction avec ce site, ou la firme Finesco.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin
Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Carolien
Carolien
3 années il y a

Je suis Carolien et j’ai 32 ans. Je suis victime de ce gang! elle m’a séduit avec toutes sortes de choses que j’ai eu le prêt et dieu sait quoi d’autre. J’ai été si stupide de le frapper et j’ai transmis un certain nombre de codes bancaires et j’ai maintenant perdu presque 6 000 € … Il ne me reste plus rien … J’ai lu qu’il y avait toujours des victimes de ce commerce? Je voudrais demander une compensation et récupérer mon argent de ces “personnes”! J’en ai vraiment marre de cette situation! ma banque KBC ne me rend pas mon argent car ils pensent que j’ai été stupide (ce qui est également vrai bien entendu), mais que dois-je faire maintenant? Je viens de Belgique. Je ne sais pas si vous aidez également les gens là-bas, mais j’espère que ces personnes immondes seront arrêtées et devront verser une indemnité substantielle! je suis cassé! Je ne dors pas toute la journée malade et malade, mon cou est coincé … Je veux la justice !!! désolé si le français n’est pas bon mais c’est par traducteur car je ne parle pas français moi-même. Cordialement

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x