ACPR et l’AMF mettent à jour la liste noire des nouveaux acteurs non autorisés

Livrets et placements Nicolas Gaiardo Publié le 24 janvier 2020 à 08:23    Temps de lecture: 2 min

Le gendarme de la Bourse et celui des banques publient la liste des nouveaux acteurs qui proposent sans y être autorisés d’investir dans des biens divers, le trading d’options binaires, le marché des changes non régulés (forex) ou des dérivés sur crypto-actifs.

Forêts, diamants, vin, œuvres d’art, cheptel, forex etc… De nouveaux escrocs proposent, sans y être autorisés d’investir dans des produits atypiques. En deux ans, les Français victimes de ces arnaques ont perdu pas loin d’un milliard d’euros. Pour protéger les épargnants, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (APCR) et l’Autorité des marchés financiers (AMF) mettent en garde les investisseurs particuliers.

> Nouveaux acteurs non autorisés identifiés sur le Forex

– www.capitalpilots.com / Capital Pilots ;

– www.part-sgps.com / Part-Sgps ;

– www.princedeheidendorf.com / Prince de Heidendorf Asset Management SIA.

> Nouveaux sites non autorisés sur les dérivés sur crypto-actifs

– www.moneyo.io ;

– www.stsroyal.com/fr.

> Nouveaux acteurs non autorisés identifiés sur les biens divers :

– www.arlington-invest.com ;

– www.arteko-finance.com ;

– www.fiducia-cpl.com ;

– www.gold-heritage.com ;

– www.jhf-consultant.com ;

– www.mon-cepage.com ;

– www.pf-gestion.com ;

www.vinovest.fr ;

– www.whisky-prestige.com ;

– www.winecfm.com ;

– www.wine-of-excellence.com.

L’ensemble des sites non autorisés est disponible sur le site internet de l’AMF et sur la page web Assurance Banque Epargne Info Services. Warning Trading tient également une liste noire actualisée en fonction de ses investigations quotidiennes.

L’ACPR et l’AMF soulignent que ces listes sont mises à jour régulièrement, mais ne peuvent pas être complètes car de nouveaux acteurs non autorisés apparaissent régulièrement. Pour éviter les impasses, les deux gendarmes recommandent de s’assurer au préalable que l’intermédiaire financier figure bien sur la liste des établissements financiers autorisés à exercer en France (Registre des agents financiers ou site Regafi).

Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

Publicités

Contactez Broker Defense

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
logo balance ton escroc

Devenez annonceur

Cet emplacement publicitaire est libre.

Si vous souhaitez acheter cet emplacement publicitaire sur notre site. Vous trouverez la marche à suivre dans ce document.
N'hésitez pas à nous contacter pour plus de précisions.

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter