Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Arnaque n°1005 : Swissfinancialstandards.ch

Arnaque n°1001 : Swissfinancialstandards.ch

Swiss Financial Standards AG serait la banque en ligne la plus fiable de Suisse. Elle aurait des années d’expérience et offrirait un accompagnement sur-mesure à ses clients. Son site Swissfinancialstandards.ch serait digne de confiance… STOP ! Avant d’aller plus loin, laissez-nous vous le dire : ce site semble une arnaque dont il faut se méfier. Si vous souhaitez effectuer une opération en relation avec les personnes qui le pilote, nous vous recommandons d’être prudent.

Ces non-dits sur Swissfinancialstandards.ch

Swissfinancialstandards.ch est-il une arnaque ? Il est relativement difficile de répondre à cette question. Cependant, nous ne saurions passer sous silence des éléments qui remettent en cause sa fiabilité. Par exemple, le site n’a pas de mentions légales. C’est très curieux pour une plateforme censée appartenir à une institution bancaire qui dit avoir une renommée.

En dehors des mentions légales, d’autres zones d’ombre subsistent sur le site. C’est le cas de la page ‘’À propos de nous’’. En principe, elle est supposée donner des renseignements à propos de la banque. On devrait en apprendre davantage sur celle-ci, sur son activité et ses origines. Nous devrions également y découvrir des informations en relation avec son équipe dirigeante. Étrangement, il n’y a rien de tout cela. À croire que Swiss Financial Standards AG est l’œuvre du hasard. Dans ces conditions, l’on se méfie de Swissfinancialstandards.ch.

Des personnes malhonnêtes derrière le site ?

Si Swissfinancialstandards.ch s’évertue à faire croire qu’il est crédible, son serveur, lui, nous dit le contraire. Nous l’avons analysé, et ce qu’il en ressort nous conforte dans notre position. En effet, nous y avons découvert que les personnes qui ont lancé le site ne souhaitent pas décliner leur identité. Le serveur est anonyme. Nous n’avons jamais vu une vraie banque créer un site internet et en rendre le serveur anonyme. Cela prouve que les personnes derrière la plateforme ne sont pas dignes de confiance.

Le serveur de Swissfinancialstandards.ch est anonyme
Le serveur de Swissfinancialstandards.ch est anonyme

Ne pas répondre à leurs offres financières

Portons toute notre attention sur la banque elle-même. Swiss Financial Standards AG. Lorsqu’on interroge le registre des entreprises en Suisse, on la retrouve. Elle serait immatriculée depuis le 11 septembre 2013. Mais est-elle vraiment derrière Swissfinancialstandards.ch ? Il faut croire que non.

Nous pensons que la vraie banque Swiss Financial Standards AG n’est pas le propriétaire du site en raison d’une information de la FINMA. L’institution a classé le site sur sa liste noire. Dès lors, la question ne se pose plus. Il faut absolument fuir cette plateforme. N’ayez rien en commun avec les personnes qui l’ont lancé, ne répondez à aucune de leurs offres.

Nicolas Gaiardo

Nicolas Gaiardo

Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux : Facebook Twitter Youtube Linkedin | Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux : Facebook-f Twitter Youtube Linkedin | Suivez Philippe Miller sur les réseaux : Twitter Linkedin