L’Autorité des marchés financiers dévoile ses priorités d’actions pour 2020

Livrets et placements Nicolas Gaiardo Publié le 17 janvier 2020 à 14:50    Temps de lecture: 2 min
| Warning Trading

A l’occasion de ses vœux 2020 à la presse, Robert Ophèle, président de l’Autorité des marchés financiers (AMF) a présenté les priorités d’actions du régulateur. En cette année du Brexit, l’AMF se mobilise pour des marchés financiers “plus efficaces, mieux intégrés et plus attractifs”.

L’immobilier en tête

Le président de l’AMF fait le constat de la place privilégiée de l’immobilier et des placements sans risque et liquides s’agissant de l’allocation de l’épargne des ménages, soulignant dans la perspective de rendements réels négatifs « le besoin d’accompagner une réorientation de l’épargne vers des produits plus directement orientés vers le financement de l’économie réelle, plus risqués et/ou plus moins liquides ».

Les priorités d’actions

L’Autorité a défini cinq domaines prioritaires, pour lesquels elle s’est fixée des objectifs :

1/ L’attractivité des marchés financiers à la fois en matière de financement des entreprises et d’allocation de l’épargne ;

2/ Le cadre réglementaire et la supervision de la gestion d’actifs avec l’objectif de soutenir une plus grande convergence de la réglementation en Europe, de rester engagé dans les travaux relatifs à l’analyse des risques de ce secteur et la poursuite au niveau national du renforcement des dispositifs de la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme ;

3/ La poursuite de la préparation de l’après-Brexit ;

4/ La transition vers une finance durable en contribuant à la définition d’un cadre permettant d’allier qualité et comparabilité de l’information extra-financière des sociétés cotées tout en mettant en œuvre le suivi des engagements des acteurs de la place financière de Paris en faveur du climat, conjointement avec l’ACPR ;

5/ La compétitivité des places européennes dans le numérique en soutenant la construction d’un cadre européen favorable à l’innovation tout en préservant la confiance des épargnants vis-à-vis des offres d’investissement en intensifiant la lutte contre les escroqueries financières.

Après de “premières expérimentations réussies”, l’AMF va déployer un nouvel outil de détection des sites frauduleux basé sur l’intelligence artificielle : la lutte contre les arnaques et plus généralement la protection de l’épargne demeurent une priorité majeure de l’Autorité.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin
Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x