Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Déjouer les arnaques aux panneaux photovoltaïques

Commercial qui promet un autofinancement des panneaux solaires

Vous avez envie d’installer des panneaux photovoltaïques chez vous ? Bonne idée ! Mais attention ! Ce secteur en plein essor attire également son lot d’escrocs, prêts à tirer profit de l’intérêt croissant pour le solaire. Vous devez donc vous montrer vigilant face aux offres trop alléchantes. Dans cet article, vous aurez les clés nécessaires pour naviguer sereinement dans le monde du solaire photovoltaïque, en évitant les arnaques et en bénéficiant réellement des avantages de cette technologie durable.

Vous êtes victime de cette arnaque ? Obtenez justice !

Attention aux tarifs

Voici l’une des stratégies les plus courantes dans l’univers du solaire : « on vous propose une installation photovoltaïque à un prix situé bien au-dessus de celui du marché ». Il y a en effet de ces « installateurs » qui n’ont aucun scrupule à facturer une installation 3 ou 5 fois plus chère que son prix. Comment cela est-il possible ? Eh bien, c’est simple. Ces éco-délinquants emploient des astuces bien rodées pour vous faire signer des devis aux montants inconcevables.

Des montants trop élevés

La première chose à faire pour ne pas se faire avoir est de se renseigner correctement sur les prix actuels du marché. Combien coûte alors une installation photovoltaïque ? En fonction de la puissance de l’installation solaire, voici les prix moyens sur le marché :

  • 3 kWc à de 8 500 à 9 000 euros ;
  • 6 kWc à 14 500 euros ;
  • 9 kWc à 19 000 euros.

Qu’est-ce que vous obtenez pour ces prix ?

Pour ces montants, vous obtenez une installation composée :

  • De micro-onduleurs (ou d’un onduleur central équipé d’optimiseurs) ;
  • De panneaux solaires ;
  • D’un logiciel pour suivre la production.

Ces prix incluent aussi l’intervention d’un artisan professionnel pour la pose sur une habitation de plain-pied dotée d’une couverture en tuile plate. Mais ce n’est pas tout. Toutes les démarches administratives y sont également comprises. Ici, les surcoûts peuvent s’appliquer seulement quand vous êtes en triphasé, quand votre couverture est en ardoise ou quand vous souhaitez ajouter de la domotique.

Les offres en « full packaging »

Voici encore une autre astuce que les éco-délinquants utilisent couramment. Ces escrocs vous proposent des offres très complexes à comprendre. L’idée étant de faire en sorte que le devis soit le moins lisible possible. Ils y insèrent donc une multitude d’équipements afin de vous donner l’impression que c’est vous qui êtes gagnant dans l’histoire.

Méfiance ici aussi !

Gardez en mémoire qu’il vous faut redoubler de vigilance quand votre interlocuteur vous propose sans justification une offre « full packaging » comprenant à la fois :

  • Une pompe à chaleur ;
  • Des panneaux photovoltaïques ;
  • De la domotique ;
  • Un ballon thermodynamique.

La probabilité est forte que son objectif inavoué soit de vous faire miroiter des aides de l’État irréalistes et de vous proposer du matériel dont vous n’avez pas réellement besoin pour gonfler au maximum votre devis.

Les offres avec installation gratuite

Il existe de ces installateurs qui vont vous proposer des panneaux solaires à des prix disproportionnés. Pour vous berner davantage, ils vous diront « que vos panneaux seront en définitive gratuits grâce aux aides de l’État ». Ces éco-délinquants vous feront croire que vous n’aurez aucune dépense à faire pour obtenir vos panneaux photovoltaïques à cause des aides régionales et du crédit d’impôt. D’autres même affirment qu’une commission financera l’intégralité de votre installation solaire si vous signez une étude et que votre dossier est accepté.

Une chose à savoir : c’est que les panneaux photovoltaïques ne sont JAMAIS gratuits. Coupez court à la conversation directement si un installateur vous affirme le contraire.

Bénéficiez d’une installation à 1 euro

Les installateurs de panneaux solaires peu scrupuleux utilisent également une autre technique pour vous amadouer : les panneaux photovoltaïques à 1 euro.

Leur discours ?

« Vos panneaux solaires vous reviennent à 1 euro grâce à une aide instaurée par l’État ! » En réalité, les éco-délinquants sèment la confusion sur les réelles aides mises en place par le gouvernement. Il est vrai en effet que des aides pour les panneaux solaires existent. Il est vrai aussi qu’une aide vous permet de payer seulement 1 euro (sous certaines conditions) pour refaire l’isolation de votre logement. Seulement, il n’y a AUCUNE aide qui vous permet d’acquérir des panneaux solaires pour 1 euro.

Vous êtes victime de cette arnaque ? Obtenez justice !

Alors, quelles sont les vraies aides de l’État ?

Annoncer de fausses aides du gouvernement est l’un des stratagèmes préférés des éco-délinquants. Ainsi, connaître les diverses aides pour panneaux solaires qui existent réellement est la meilleure façon de pouvoir déceler cette arnaque. Les panneaux solaires sont éligibles à trois (03) aides, à savoir : 

  1. La prime à l’autoconsommation ;
  2. La TVA réduite ;
  3. Le tarif d’achat subventionné.

La prime à l’autoconsommation

Vous pouvez obtenir la prime à l’autoconsommation si vous choisissez l’autoconsommation avec vente de surplus. C’est une aide versée par l’État. Son montant est indexé comme suit sur la puissance totale de votre installation solaire :

  • Puissance de l’installation inférieure ou égale à 3 kWc à 380 euros pour chaque kWc installé ;
  • Puissance de l’installation inférieure ou égale à 9 kWc à 280 euros pour chaque kWc installé.

Cette prime à l’autoconsommation est versée pendant 5 ans sous forme d’annuité. Si vous avez investi par exemple dans une installation photovoltaïque dont la puissance est de 7 kWc, le montant de votre aide s’élèvera à : (7 x 280 =) 1 960 euros. Ainsi, vous recevrez (1 960/ 5 =) 392 euros chaque année, pendant 5 ans.

Instaurée par l’arrêté ministériel de 2017, il faut savoir que cette aide est versée par les institutions agréées par l’État. Il s’agit le plus souvent d’Ekwateur ou d’EDF Obligation d’Achat. Les organismes agréés doivent posséder la licence en obligation d’achat.

Le tarif d’achat subventionné

C’est vous qui consommez votre production photovoltaïque quand vous investissez dans une installation solaire en autoconsommation. Cependant, il peut arriver à certains moments de la journée que vous produisiez plus d’électricité que ce que vous consommiez. Il se crée alors un surplus d’électricité que vous pouvez choisir d’injecter sur le réseau pour le vendre à un fournisseur d’électricité proposant l’achat de surplus (par exemple Ekwateur ou EDF OA). Il sera nécessaire pour ce faire d’établir un contrat avec le fournisseur que vous aurez choisi.

Vous pouvez aussi décider d’injecter la totalité de votre production photovoltaïque sur le réseau (vente totale). Celle-ci sera alors achetée par le fournisseur avec lequel vous avez contracté ou par EDF OA. Attention : il existe des installateurs peu scrupuleux qui ont tendance à appâter des clients en annonçant des montants supérieurs à ceux qu’ils pratiquent en réalité.

Il y a deux choses qu’il faut savoir sur tarif d’achat :

  1. Il s’applique uniquement aux installations solaires réalisées sur toiture ;
  2. Son montant est mis à jour par trimestre par la Commission de Régulation de l’Énergie.

Si votre installation solaire est réalisée au sol, vous ne pouvez donc pas bénéficier du tarif d’achat. Vous aurez deux choix dans ce cas. Soit vous vendez votre surplus au prix du marché soit vous l’injectez gratuitement sur le réseau.

La TVA réduite

Vous pouvez aussi choisir une installation solaire d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc. Dans ce cas, vous bénéficiez d’une TVA réduite. La TVA sur la pose et la main d’œuvre n’est que de 10 %. De plus, il est nécessaire que votre habitation ait plus de 2 ans. Les installations photovoltaïques dont la puissance excède 3 kWc ne pourront pas bénéficier de la TVA réduite. Le taux appliqué sera alors de 20%.

Une dernière précision : les panneaux solaires ne sont éligibles ni à l’éco-prêt à taux zéro (éco PTZ) ni au crédit d’impôt. Ne vous faites pas avoir !

Une estimation irréaliste de la production

Il n’est pas simple pour une personne non avertie de savoir si la quantité d’électricité annoncée par l’installateur est effectivement celle qui sera produite par ses futurs panneaux. Pour vous y retrouver, vous devez vous approcher d’un spécialiste reconnu ou effectuer vos propres recherches sur le Web. À Lille par exemple, une installation photovoltaïque de 3 kWc vous permettra de produire entre 2 400 et 3 000 kWh chaque année. Ainsi, si vous habitez cette région et qu’un installateur vous garantit une production annuelle de 5 000 kWh, vous devez le fuir.

Pour rejoindre les autres victimes de cette arnaque, rejoignez le forum.

L’autonomie totale

Certains escrocs vont encore plus loin et promettent une autonomie totale de leur système : « Avec cette installation solaire, vous ne payerez plus de facture d’électricité ! » « Vous pouvez même stopper votre abonnement EDF ». Ici aussi, vous ferez mieux de passer tranquillement votre chemin. Il est impossible d’atteindre l’autonomie totale sans une source complémentaire d’électricité ou sans batterie.

Pour résumé, sachez donc qu’il y a plusieurs points sur lesquels vous devez être vigilant quand vous demandez un devis pour une installation solaire photovoltaïque. Le coût d’une installation de panneaux solaires photovoltaïques se trouve dans l’intervalle de 2 000 à 2 700 euros TTC par kWc. Prenez garde aux installateurs qui vous proposent des offres trop complètes avec panneaux photovoltaïques, ballon thermodynamique, pompe à chaleur … sans aucune justification. Les panneaux solaires n’ont jamais été gratuits et l’État n’a mis en place aucune aide du type « Panneaux solaires à 1 euro ». Attention donc aux installateurs véreux qui vous font miroiter la fin de vos factures d’électricité ou des productions d’électricité gigantesques.

Pour rejoindre les autres victimes de cette arnaque, rejoignez le forum.

Nicolas Gaiardo

Nicolas Gaiardo

Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Vous pensez être victime d’une escroquerie ? Obtenez des conseils pour obtenir réparation.

Obtenir de l’aide !

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux : Facebook Twitter Youtube Linkedin | Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux : Facebook-f Twitter Youtube Linkedin | Suivez Philippe Miller sur les réseaux : Twitter Linkedin