Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Indexia (SFAM) accusée de pratiques commerciales trompeuses, 71 salariés se rebiffent

Sadri Fegaier Indexia Hubside.store

Le groupe de Sadri Fegaier a été mis en cause par ses clients et ses salariés. Il a déjà été condamné pour pratique commerciale trompeuse.

Déjà condamné à une amende de 10 millions d’euros

Indexia qui s’appelait autrefois le SFAM proposait des assurances pour les téléphones portables et ordinateurs. Elle s’appelait autrefois la SFAM. Elle a été accusée de pratiques commerciales trompeuses, de primes d’assurance excessivement coûteuses et de prélèvements indus pour des milliers d’euros sur les clients qui avaient souscrit une assurance. En 2019, la société avait été sanctionnée à hauteur de 10 millions d’euros. Nous dénonçons régulièrement les pratiques de call-centers vendant à distance des contrats d’assurance de manière manifestement frauduleuse.

Indexia europe 1
Extrait d’un article paru sur le sujet.

Cette fois, ce sont les salariés qui se rebellent contre Indexia. Une action collective en justice est prévue contre Indexia, le 3 avril prochain au tribunal judiciaire de Paris. Elle devrait regrouper 71 ex employés.

Exemple de contrat d’assurance édité par la SFAM

Des ruptures conventionnelles à la place d’un plan de licenciement

Soixante et onze anciens employés d’Indexia (anciennement SFAM) à Roanne portent plainte contre l’entreprise, affirmant qu’elle a contourné la législation. L’entreprise aurait évité la mise en place d’un plan de licenciement en ayant massivement recours aux ruptures conventionnelles.

Le 19 octobre, une première série de dossiers de contentieux prud’homal, concernant 71 anciens salariés du site roannais d’Indexia, a été déposée au tribunal de Roanne.

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?

INDEXIA OU DE LA SFAM OU UNE AUTRE ENTITE DU GROUPE vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation

Les actions collectives contre une entreprise avec plusieurs dizaines de plaignants ne sont pas rares. Elles se produisent régulièrement, en particulier dans les cas de licenciements économiques. Elles sont particulièrement courantes dans le domaine de la défense des travailleurs.

Effectivement, la particularité réside dans le fait qu’il n’y a pas eu de licenciements économiques, mais plutôt de nombreuses ruptures conventionnelles avec des conditions de départ moins avantageuses, ce qui constitue le cœur du problème.

Sadri Fegaier génie ou escroc ?

Indexia (SFAM) a été créée par Sabri Fegaier en 2018. Ce natif de la Drôme est aujourd’hui milliardaire et l’homme le plus riche de son département. En 2022, il “oscille entre la 50e et la 60e place du classement des plus grandes fortunes de France, avec un capital estimé à 1,9 milliard d’euros”.

SFAM Indexia
Exemple d’avis que l’on peut lire sur Linlkedin à propos du groupe.

Une fortune colossale amassée en à peine cinq ans. A quel prix… Son entreprise a érigé la pratique commerciale trompeuse en système. Ses commerciaux ont trompé de nombreux clients pour les faire accepter des prélèvements indus. Pour comprendre ce système vicié, il faut lire ce portrait accablant de Sadri Fegaier paru dans Paris Match en 2022.

Sadri Fegaier escroc
Extrait d’un article paru dans Paris Match.

71 anciens salariés accusent Indexia

La découverte des pratiques de Indexia avait été suivie par une rupture avec ses partenaires. En 2019, c’est la FNAC qui refuse de continuer. Or, Sadri Fegaier espérait justement prendre le contrôle de l’entreprise dont il avait déjà acquis 11% du capital. Il se retrouve sans points de vente pour écouler ses contrats d’assurance. Qu’à cela ne tienne. Il décide de lancer sa propre chaîne de boutique de téléphone portable, Hubside.Store.

Extrait de la page d’accueil du site hubside.store.

Beaucoup de salariés d’Indexia vont faire les frais de cette mutation. Mais là encore, le groupe de Sadri Fegaier va faire les choses à sa manière. 71 ancien employés accusent en effet Indexia d’avoir contourné ses obligations légales en matière de licenciements économiques en recourant à des ruptures conventionnelles.

Extrait d’un article de presse.

Le terrible scandale des pratiques frauduleuses d’Indexia est à l’origine d’une propositions de loi visant à réglementer les pratiques des assureurs.

loi assurance indexia
Cette proposition de loi est une conséquence directe de l’affaire Indexia.
Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

PUBLICITÉS

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x