Fundrockcrypto.com, prétend faussement vendre des cryptos

Crypto-monnaies Nicolas Gaiardo Publié le 1 novembre 2019 à 12:39    Temps de lecture: 3 min
| Warning Trading

Le 22 octobre 2019, la commission de surveillance du Secteur Financier (CSSF) a émis une alerte avertissant le public de ce que sur le site frauduleux fundrockcrypto.com, le logo et le nom d’une firme régulée par la CSSF sont indument utilisés. Le régulateur luxembourgeois précise aussi que ces escrocs prétendent vendre des cryptoactifs.

En d’autres termes, fundrockcrypto.com a beau se faire convaincant, il ne s’agit que d’un site fictif monté sur la base de l’usurpation d’identité.

Une arnaque basée sur l’usurpation de l’identité de FundRock Management Company SA

Si le régulateur suisse a émis son alerte, c’est d’abord parce que la firme FundRock Management Company S.A détient une licence que la CSSF lui a délivrée. On sait que cette firme existe depuis 1935 au Luxembourg, d’abord sous le nom de RBS (Luxembourg) S.A. avant d’être rachetée en 2016 par BlackFin Capital Partners, une multinationale européenne de private equity.

Le logo de FundRock Management Company S.A est celui que l’on retrouve sur le site Fundrockcrypto.com.

En repiquant sur le site qu’ils ont créé le logo de la firme, les escrocs ont voulu jouer la carte de la confusion. C’est toujours en eaux troubles que jouent les escrocs.

D’ailleurs les filous plagieront entièrement toute la carte graphique de la firme et essaieront en tout point de créer une parfaite ressemblance entre le site factice et le véritable site internet de la firme dont ils usurpent l’identité.

Comment reconnaitre l’imposture ?

Cette supercherie nous montre jusqu’où peuvent aller les escrocs et comment ils peuvent monter des sites imitant tellement la réalité que l’on pourrait s’y perdre. Dès lors, la question que l’on peut se poser est celle de savoir comment déjouer le piège et reconnaitre le vrai de l’ivraie.

Il y a des signes qui ne trompent pas. Voici quelques points qui auraient pu mettre la puce à l’oreille d’un internaute qui hésiterait.

  • Un site récent. Il faut remarquer que la firme FundRock Management Company S.A possède déjà un site internet en anglais et qu’il ne semble pas cohérent qu’elle en crée un autre qui lui ressemble trait pour trait, sans qu’un lien hypertexte permette de passer d’un site à l’autre.
  • La promesse de gains élevés. Les vrais courtiers sont prudents et n’osent pas faire des promesses dont ils savent qu’il ne serait pas aisé de les tenir. Par exemple, c’est seulement sur le site fundrockcrypto.com qu’on lit la promesse de rentabilité à près de 10% de rentabilité par semaine alors que sur fundrock.com on se montre plus prudent. Par ailleurs, plus la rentabilité promise est élevée, plus nous sommes certains de traiter avec les escrocs.
  • Enfin, il est toujours important de faire quelques recherches au sujet de la firme, même quand tout semble correct. Par exemple, si vous prenez le temps de faire des recherches, vous tomberez certainement sur la mise en garde de la CSSF contre le site fundrockcrypto.com.

Somme toute, la clé pour sortir du dédale des sites frauduleux, c’est la prudence.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin
Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x