Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Pierre Satin: effondrement de son dernier business

Pierre Satin Wanod

Les sociétés du groupe Wanda-Wanod sont mises les une après les autres sous le régime des procédures collectives.

« Ca sent le sapin »

« Ca sent le sapin », nous a confié de façon confidentiel un collaborateur du groupe de Pierre Satin. Il y a quelques jours, plusieurs salariés du groupe se sont vu notifier leur licenciement. Pour se justifier, la direction prétend avoir été lâché par un investisseur, Bridge, dont elle prétend qu’il attend que le groupe fasse faillite pour le racheter ensuite à vil prix. De fait, plusieurs des structures du groupe sont en liquidation. D’autres devraient suivre. Nous en trouvons de nouvelles presque tous les jours.

Que s’est-il passé? Nous avons tenté de reconstruire les pièces du puzzle pour comprendre. L’effondrement actuel s’inscrit dans la lignée des affaires précédemment dirigées par Pierre, Cécile et Marie-Christine Satin, que nous avons détaillées dans un précédent article intitulé « Pierre Satin: tout ce qu’il touche fait faillite ». Il s’agit manifestement d’un système.

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?

PIERRE SATIN vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation

Cette fois, l’associé s’appelle Eric Laridon

Comme il l’a fait par le passé, Pierre Satin est allé convaincre un investisseur crédible et reconnu pour s’associer avec lui. Il s’appelle Eric Laridon. Il gère un bar-tabac-PMU à La Motte-Servolex. Pierre Satin l’a fait investir dans plusieurs structures qui sont aujourd’hui sous procédure judiciaire. Il a accepté d’en co-diriger plusieurs avec la femme de Pierre Satin ou sa fille. Il a donc engagé sa responsabilité de gestionnaire. En tout ce sont près de 18 entités qui viennent d’entrer sous le régime des procédures collectives:

  • Wanod Engineering & Innovations, SAS dans le domaine de l’ingénierie, dont les bénéficiaires sont Eric Laridon et Marie-Christine Satin. Elle est dirigée par Wanod Concept.
  • Wanod Services, SAS dans le domaine des « Installation d’équipements électriques, de matériels électroniques et optiques ou d’autres matériels » et dont les bénéficiaires sont Eric Laridon et Marie-Christine Satin. Elle est dirigée par Wanod Concept.
  • Wanda Immobilier, SAS dans le domaine des « économistes de la construction » et dont les bénéficiaires sont Eric Laridon et Marie-Christine Satin. Elle est dirigée par Wanod Concept et par Wanod Immobilier et Services.
  • Les petits Témoé, SASU dans le domaine de l’« accueil de jeunes enfants ». Elle est dirigée par Témoé Génération. Ses bénéficiaires sont Eric Laridon et Marie-Christine Satin.
  • Les maisons Témoé, SASU dans le domaine de la « location de logements ». Elle est dirigée par Témoé Génération. Ses bénéficiaires sont Eric Laridon et Marie-Christine Satin.
  • Témoé Génération, la société-mère du groupe Témoé, SASU dans le domaine de la « location de terrains et d’autres biens immobiliers », dont les bénéficiaires sont Eric Laridon et Marie-Christine Satin. Elle est dirigée par Wanod Explore.
  • Wanod Explore, SAS dans le domaine de l’« activités des sièges sociaux ». Ses bénéficiaires sont Eric Laridon et Marie-Christine Satin. Elle est dirigée par Mandala Générations, dont les bénéficiaires sont Eric Laridon et Marie-Christine Satin.
  • Wanod Concept, SAS dans le domaine de l’« activités des sièges sociaux » dont les bénéficiaires sont Eric Laridon et Marie-Christine Satin. Elle est dirigée par Wanod Explore.
  • La Foncière du Nivolet, gestionnaire de fond, propriété de Cécile Satin et du couple Laridon, dirigée par Wanod Explore.
  • Mustius, propriété de Cécile Satin et du couple Laridon, dirigée par La Foncière du Nivolet.
  • Résidence Sirius, propriété de Cécile Satin et d’Eric Laridon, dirigée par La Foncière du Nivolet.
  • Résidence Les Cattleyas, propriété de Cécile Satin et du couple Laridon, dirigée par La Foncière du Nivolet.
  • Clos des acacias, propriété de Cécile Satin et du couple Laridon, dirigée par La Foncière du Nivolet.
  • Clos des Bruyères, propriété de Cécile Satin et du couple Laridon, dirigée par La Foncière du Nivolet.
  • Clos des capucines, propriété de Cécile Satin et du couple Laridon, dirigée par La Foncière du Nivolet.
  • Clos des daturas, propriété de Marie-Christine Satin et d’Eric Laridon, dirigée par La Foncière du Nivolet.
  • Revard Invest, propriété de Cécile Satin et du couple Laridon, dirigée par Nodiral et Wanda Immobilier et Services, sans doute prévue pour rénover la gare du téléphérique du Revard.

Certains créanciers du groupe se retrouvent avec des impayés dont certains culminent à plusieurs centaines de milliers d’euros d’impayés.

Wanod wanda
Organigramme schématique des sociétés du groupe Wanod-Wanda

Au-dessus de ce groupe donc, Mandala Générations, propriété d’Eric Laridon et Marie-Christine Satin. Mandala Gestion est dirigée par Nodiral, une société qui appartient et qui est dirigée par la famille Laridon. Wanda Immobilier et Services n’a pas encore été mise en liquidation à ce jour.

« responsable du développement et de l’innovation » chez Wanod

Toutes ces sociétés semblent constituer le groupe Wanod Explore. Son site indique dans ses mentions légales appartenir à Wanod Explore, également en procédure collective. Le whois indique que l’URL appartient à Pierre Satin. Il présente Eric Laridon comme président-directeur général, Cécile Satin comme directrice générale et Pierre Satin comme « responsable du développement et de l’innovation ». C’est l’une des rares mentions faite publiquement du rôle joué par Pierre Satin dans le groupe.

Wanod explore satin
Mentions légales du site Wanod Explore

Formellement, ce n’est pas Pierre Satin qui est responsable de la gestion du groupe. Pourtant, les personnes qui ont traité avec le groupe ont eu majoritairement affaire à Pierre Satin. C’est lui qui a négocié en direct avec les clients, avec les architectes, les entrepreneurs ou les notaires. Une personne entrée en négociation pour une ventre de bien immobilier nous a décrit le montage envisagé avec l’emboitement de nombreuses sociétés précitées.

Par exemple, dans un montage proposé, Eric Laridon agit en qualité de président de la société Nodiral, qui agit elle-même en qualité de présidente de la société Mandala Générations, qui agit de son coté en qualité de présidente de la société Wanod Explore, qui intervient en qualité de présidente de la société La Foncière du Nivolet, qui agit enfin en qualité de présidente de la société Clos des Acacias. On trouve fréquemment ce genre de montages entre des sociétés ou trusts enregistrés dans différents paradis fiscaux pour rendre les mouvements de capitaux très difficile à tracer et opacifier des structures d’entreprises.

laridon satin
Extrait du site Wanod Explore.

Pierre Satin change régulièrement de numéro de téléphone et ne répond pas toujours. Il aurait déménagé ces dernières semaines à la suite de menaces de fournisseurs non payés à son domicile.

Nous avons tenté de joindre Eric Laridon et son fils Pierre. En vain. Plusieurs témoignages laissent penser que la relation entre Pierre Satin et Eric Laridon s’est tendue ces derniers mois.

Cécie Satin est aussi employée chez Ekoala, une agence immobilière créée en 2018 avec Wanda Conseils et Wanda Conseils Bugey. Cécile Satin n’a pas non plus répondu à notre mail

La crèche des Témoé fonctionnait très bien. Pourtant…

La nébuleuse de société voulait développer des crèches. 5 projets étaient à l’étude. Une seule à vu le jour à Méry à l’automne 2022. Son site internet, lespetitstemoe.fr, est en maintenance.

creche temoe
Le site de la crèche n’affiche plus de contenu.

D’après plusieurs témoignages, la crèche a bien fonctionné. Les familles continuent à être accueillies tout les jours par une équipe pluridisciplinaire de 5 professionnelles de la petite enfance ayant a cœur de bien faire leur travail et le souci de préserver les familles. Elles ne sont pas en cause dans ces faillites en cascade. Toute cette situation complexifie le travail de ces professionnelles très compétentes. En effet, la crèche est dans l’attente d’un repreneur.

Avis public d’appel à reprise pour la crèche.

Pourtant, plusieurs fournisseurs ayant participé à son installation n’ont pas été réglés. Les employés reçoivent depuis plusieurs mois des relances d’impayées que la famille Laridon laisse sans réponse. Ils ont même vu débarquer des huissiers et dernièrement des créanciers du groupe, furieux et menaçants, le 23 Février2023. La gendarmerie est intervenue.

creche temoe
Extrait de la presse locale.

Pire, leurs factures auraient été utilisées modifiées pour avoir l’air d’avoir été réglées puis produites auprès de la Caisse d’Allocations Familiale afin de débloquer des subventions de construction de crèches. Près de 146B 000 euros en tout. Depuis lors, l’un de ces entrepreneurs nous a raconté avoir été contacté par la CAF pour vérifier que ces factures avaient été effectivement acquittées.

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?

PIERRE SATIN vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation

Des dizaines de projets non aboutis

Pierre Satin avait élaboré plusieurs dizaines de projets. On parlait de lui pour la reprise de la gare du téléphérique du Revard, à l’abandon et menaçant de s’effondrer.

téléphérique revard pierre satin
Extrait de la presse locale.

Il a approché plusieurs propriétaires de maison, souvent des personnes âgées désireuses de financer leur dépendance à venir, pour leur proposer de racheter leur bien en vantant un projet immobilier mêlant généralement écoresponsabilité et services à la personne.

La majorité de ces projets sont restés lettre morte. Des techniciens et architectes ont été mobilisés mais n’ont pas été payés. Les propriétaires vendeurs ont vu leur bien immobilisés pendant plusieurs années sans recevoir la moindre indemnité d’immobilisation. En effet, Pierre Satin avait pris soin de conditionner le projet au dépôt d’un permis de construire. Mais il ne déposera jamais ledit permis.

Ailleurs, Satin finit par déposer un permis, après deux ans de tractations, de procrastination, de Covid long, et d’absence de réponses. Pierre Satin change de notaire, exige qu’un intermédiaire soit écarté. « Il m’a fait un sale coup. je ne veux plus bosser avec lui » argumente-t-il à chaque fois. Beaucoup d’intermédiaires semblent lui avoir fait de sales coups dans la région de Chambéry. Et le propriétaire doit désormais se débarrasser de ce permis de construire déposé par une société en liquidation, afin de pouvoir de nouveau disposer de son bien.

Nous avons tenté de contacter des proches de Pierre Satin ainsi que son avocat, Maître Chopineau. Nous n’avons jamais eu de réponse.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Roger Delangre

Merci pour cet article très intéressant.

Wanod Concept, liquidation judiciaire le 14/3/23, disposait d’un capital social de 400k€. Cette société était détenue par Wanod Explore, liquidation judiciaire le 1/3/23, au capital de 31k€. Question naïve : est-ce que les créanciers des ‘petites’ sociétés en cours de liquidation peuvent se retourner jusqu’aux personnes physiques, réels propriétaire au sommet de la pyramide, soient

Le montage de La Foncière de Nivolet semble caricatural, capital de 2 000€ et propriétaire de 7 sociétés, toutes avec un capital entre 500€ et 1 000€. Pourquoi l’administration autorise de ce type de cascade de sociétés ayant comme activité « marchand de biens et promotion immobilière » ? C’est la porte ouverte à tous les escrocs.

Patrice

Merci pour cet article qui me donne accès à ces informations.
Bravo pour ce travail

B. David

On failli se voir avoir par ce monsieur. Merci pour votre article, cela peut aider d’autres familles à ne pas tomber dans son piège.

Jasmine Raboule

Article très intéressant. Dommage que la justice d’une manière générale ne prenne pas en compte ce travail approfondi. D’ailleurs Il poursuit ses « affaires ». Il a changé le nom de ses sociétés les plus récentes pour « effacer » son passif.

6
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x