Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Mag Assets, Mag Affairs, MGA Invest Club et Michael Marcel Ben Haim Tuil

Mag Asset Mag Affairs MGA Invest club

Deux offres d’investissement, deux alertes de l’AMF. C’est l’histoire de Mag Assets et de Mag Affairs, deux offres de fonds de placements montés par un serial entrepreneur installé en Espagne, Michael Marcel Ben Haim Tuil et aujourd’hui remplacée par MGA Investissement Club. Derrière ces offres d’investissement, une équipe d’apporteurs d’affaire emmenée par moncomparateurplacement.com

A chaque projet, une alerte de l’AMF

En 2018, une nouvelle offre d’investissement voit le jour sur le net: Magassets. Un site internet monté vite fait mal fait. Il est hébergé au Panama et dispose d’un espace de connexion pour inviter les investisseurs à observer leur argent faire des petits. Dans le catalogue, des offres de FCPI avec des noms aux parfums de salles des marchés: MGA ANGEL, RFX, FLAH OP VII, INVOC CAP… On se sent dans le salon privé d’une banque d’affaire.

Michael Marcel Ben Haim Tuil
Extrait de l’interface de connexion de Mag Asset

Pas de bol, le 10 décembre 2018, l’AMF publie une mise en garde contre Magasset. L’Autorité des Marchés Financiers précise que “MAG Asset ne dispose d’aucun des statuts légaux l’autorisant à proposer aux investisseurs sur le territoire français de souscrire à des parts de fonds communs de placement”. Le gendarme financier français va plus loin en précisant que “le registre mis en avant par MAG Asset n’a rien à voir avec les registres officiels listant les sociétés autorisées à proposer des services d’investissement aux investisseurs en France”. C’est une référence à peine voilée à la communication de Magasset, qui justifie ne rien devoir à l’AMF…

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?

MAG ASSETS, MAF AFFAIRS, MGA INVEST CLUB OU MICHAEL MARCEL BEN HAIM TUIL vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation
MagAsset
Extrait de l’alerte émise par l’AMF à propos de matassent.com

Pour aller dans le sens de l’AMF, Cela ressemble beaucoup à l’usurpation d’identité d’une société suisse homonyme. Et puis l’un des salariés de la boite s’appelle Fabrice Tourre, le même nom qu’un fameux trader de Goldman Sachs surnommé “Fabulous Fab” et emporté par la crise des Subprimes. Deux conseillers de Mag Asset, Fabrice Tourre et Charles Brunet, seraient d’anciens de très grandes banques londoniennes: Merll Lynch et la Royal Bank of Scotland. Mag Asset devait vraiment être une société très très attractive pour débaucher de pareils cadors.

Mag Asset
Trois employés de Mag Asset se présentant comme tels sur Linkedin

Malgré cette alerte, Fabien Lopez et Joël Chatelier de Mag Asset réussissent à trouver des investisseurs. Mais Mag Asset est grillé. Il faut trouver autre chose. On crée donc Mag Affairs, une interface de connexion dans laquelle on peut emmener l’épargnant rêver à des rendements alléchants. Mais pas de bol. Rebelotte. L’Autorité des marchés Financiers publie une alerte contre Mag Affairs. Une sacré guigne…

MagAffairs
Capture d’écran de l’avertissement de l’AMF à propos de Magaffairs

L’AMF aurait reçu “des signalements de la part d’épargnants”. L’AMF reproche à MagAffairs de proposer des fonds de placements “tous non autorisés à la commercialisation en France”. De nouveau, elle précise que “Magaffairs ne dispose d’aucun des statuts légaux l’autorisant à proposer aux investisseurs sur le territoire français de souscrire à des parts de fonds communs de placement”. Ca n’empêche pas les fraudeurs de faire rentrer du capital. Mais il va falloir trouver autre chose car MagAffairs, c’est aussi grillé.

Mag Affairs
Capture d’écran de l’interface de connexion de Mat Affairs

Ils ont donc l’idée de créer MGA Investissement Club. C’est également un espace de connexion. Ils démarchent des épargnants pour les faire investir sur cette nouvelles plateforme qui n’a pas encore été détectée ou jaugée par l’AMF… Gageons que, peut-être, celle-ci saura recueillir ses suffrages. Début 2021, on en est là.

Les tentacules du groupe MGA Business Group

Derrière Magasset, un groupe tentaculaire: MGA Business Group. Vous ne trouverez nulle part une mention de Mag Asset, Mag Affeirs ou MGA Investissement Club sur le site de MGA Business Group. C’est nous qui avons fait le lien. Le groupe MGA compte de nombreuses sociétés en Espagne, en Angleterre, au Portugal et en France. En son centre, un certain Michael Marcel Ben Haim Tuil, dont voici les profil Facebook et Linkedin.

MGA Business Group
Le réseau dense de sociétés du groupe MGA Business Group

Nous avons déjà évoqué ce groupe dans un article sur une offre d’investissement dans l’immobilier dénommée Enovast. C’est comme cela que nous avions découvert Michael Marcel Ben Haim Tuil. Depuis lors, Enovast s’est agrandi avec Immo Invest.

Des apporteurs d’affaire impliquant Moncomparateurplacement

Ben Haim Tuil est un promoteur immobilier. Il propose aux épargnants français d’investir dans la pierre sur la côte méditerranéenne: Espagne, Portugal, Grèce, Israël… Il sait quoi faire de leur argent. Mais il doit trouver les investisseurs. Pour cela, il bénéficie de plusieurs partenariats, formels et informels, avec des sites que l’on peut assimiler à des apporteurs d’affaires.

Pour lui apporter des clients, Michael Marcel Ben Haim Tuil peut compter sur Mayaan Blum. Spécialiste du SEO, elle a travaillé jusqu’en 2018 chez SEMSEO, une agence d’ “optimisation de campagnes publicitaires sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux” basée à Londres et Strasbourg. Depuis ? Plus rien n’est indique sur son profil Linkedin. Nous n’avons pas réussi à prendre contact avec elle.

Maayan Blum
Capture d’écran d’un profil créé par Mayaan Blum pour promouvoir Magasset. Il n’a jamais été utilisé.

Mayaan aide beaucoup Michael a trouver des épargnants pour Magasset ou Enovast. Pour y parvenir, elle fait appel à un réseau de sites de communication financières tels que Yellow Funds ou Moncomparateurplacement. En novembre 2020, nous avions déjà mis en lumière les liens entre ces deux sites et le groupe de Michael Marcel Ben Haim Tuil.

  • Yellow Fund est un pseudo site d’information qui sert en réalité à faire de la promotion commerciale sous la forme de liens sponsorisés natifs. Nous lui avons envoyé un mail pour savoir à qui il appartient mais nous n’avons pas obtenu de réponse. Ce site est hébergé de façon anonyme. Ses mentions légales le présentent comme appartenant à un certain Julien Rouen de Paris, en son nom propre, pas au nom d’une société. Aucune adresse postale n’est précisée. Trois co-auteurs sont annoncés dans les mêmes mentions: Marie Rouen, Martin Caron et Alain Boucher. Ces quatre noms sont tellement banals qu’il est compliqué de vérifier leur existence réelle.
Maayan Blum
Capture d’écran de post sur le profil Linkedin de Maayan Blum
  • Moncomparateurplacement est un apporteur d’affaire du groupe de promotion immobilière de Michael Marcel Ben Haim Tuil. C’est un site administré par deux Français, Joffrey Scopelliti et Corentin Barbeau. Ils sont également courtier en assurance avec GFA Groupe France Assur et ils proposent des investissements dans l’immobilier avec PrivImmo.
Moncomprateurplacement
Esquisse du réseau d’apporteur d’affaire d’Enovast, Immoinvest, Mag Asset et MGI Investissement Club, construit avec Moncomprateurplacement

Mais curieusement, quand un épargnant cherchant à investir laisse ses coordonnées sur Moncomprateurplacement, on lui propose d’investir chez Immo Invest, l’offre de Michael Marcel Ben Haim Tuil. Pas chez Priv Immo. Ceux qui ont laissés leurs coordonnées ont été contacté par un certain Raphael Mara. Il propose d’investir dans des offres du groupe MGA Business Group. Il transmet également les coordonnées d’investisseurs à un certain Yoann Moretto qui propose d’investir chez Immo Invest. Moncomprateurplacement semble agir comme un apporteur d’affaire de MGA Business Group, le groupe de Michael Marcel Ben Haim Tuil.

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?

MAG ASSETS, MAF AFFAIRS, MGA INVEST CLUB OU MICHAEL MARCEL BEN HAIM TUIL vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation
Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

PUBLICITÉS

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
35 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PENNANEACH

Bonjour, en février 2020 j’ai investi 6000€ sur une offre immobilière de groupe ENOVAST pour 2 ans à 6,65%. Depuis le mois d’aout je ne peux plus m’identifier à mon compte, je suis inconnu de leur site.

DOUILLAT

Contactez-moi.

Nicolas Gaiardo

Bonjour, vous pouvez rejoindre le collectif de victimes de Michael Marcel Ben Haim Tuil et company en remplissant ce formulaire.

Evelyne

Bonjour, avez vous été remboursé depuis tout ce temps ?

PENNANEACH

Bonjour, non aucune nouvelle. Vous avez été victime de la même chose?

Evelyne

Tout à fait

Evelyne

Arrivez vous encore à les joindre

PENNANEACH

Non plus du tout de signe de vie, et mon compte a été désactivé environ 1 an après mon virement

Evelyne