Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Fausses convocations policières pour pédopornographie: coup de filet en France

Fausse convocation pédopornographie

18 personnes arrêtées, 3,5 millions d’euros de préjudice pour 400 plaintes, c’est le bilan de cette opération nationale menée par la police.

18 arrestations partout en France

Selon un communiqué de la gendarmerie et de la police, dix-huit individus ont été appréhendés dans différentes régions françaises, notamment en Île-de-France, à Nantes, au Mans, Toulouse, Sens (Yonne), Orléans et Nice. De plus, une dernière arrestation a eu lieu en Belgique.

Le parquet de Paris a annoncé que quinze des personnes arrêtées ont été convoquées devant le tribunal correctionnel, à la suite de leur garde à vue. Elles seront jugées pour des accusations liées à l’accès et au maintien dans un système de données, ainsi que pour des chefs d’accusation d’escroquerie et de blanchiment d’escroquerie en bande organisée. La date de l’audience n’a pas été précisée.

[contactAvocatSimple]

Explosion de ces arnaques en 2021

L’escroquerie consistant à envoyer de fausses convocations judiciaires est une pratique où des individus envoient des courriels au nom de responsables de la gendarmerie, de la police, de magistrats ou d’institutions telles qu’Europol, à des personnes inconnues. Nous listons régulièrement toutes les adresses mails utilisées par ces malfrats pour expédier ces emails.

Ces courriels accusent les destinataires, notamment, de se livrer à des activités de pédopornographie en consultant des sites internet illégaux. Les victimes sont alors menacées de poursuites judiciaires, à moins qu’elles ne paient une prétendue « amende ». Les enquêteurs ont établi que l’argent extorqué était dépensé en France, mais également envoyé en Côte d’Ivoire et dans d’autres pays africains.

fishing

Au début de l’année 2021, une vaste campagne d’hameçonnage (ou phishing) s’est propagée sur l’ensemble du territoire, ce qui a conduit la section spécialisée dans la cybercriminalité du parquet de Paris à ouvrir une enquête. Les investigations ont été confiées aux policiers de l’Office central de lutte contre la cybercriminalité (OCLCTIC), aux gendarmes de la section des recherches (SR) de Versailles, ainsi qu’à ceux du ComCybergend et de la Brigade de recherches de Nice. L’agence européenne de police judiciaire Europol a également apporté son soutien dans cette affaire.

3,5 millions d’euros de préjudice et 400 plaintes

En juin 2022, la plateforme Pharos a enregistré environ 150 000 signalements liés à cette escroquerie. Un an plus tard, le préjudice de cette affaire est estimé à au moins 3,5 millions d’euros, selon l’estimation du commissaire Christophe Durand de l’OCLCTIC. Près de 400 personnes ont déposé une plainte.

Les montants versés par les victimes varient de moins de 5 000 euros à 150 000, voire 200 000 euros, comme l’a expliqué le colonel Thomas Andreu de la SR de Versailles. Il a également souligné que six personnes se sont suicidées « potentiellement en lien avec cette escroquerie ».

« Nous pensions que l’escroquerie était pilotée par une structure centrale. En fait, il s’est avéré qu’il s’agissait de plusieurs petites équipes, une dizaine, n’ayant pas de lien entre elles », a poursuivi le colonel Andreu. « Ces petites structures, c’est de l’opportunisme pur », a renchéri le commissaire Durand, soulignant que le système était « peu coûteux » pour les malfaiteurs comme l’est l’escroquerie à la « romance », qui consiste à feindre des sentiments amoureux pour une personne contactée via internet pour lui extorquer de l’argent.

Fishing

Explosion à l’échelle européenne

L’escroquerie à la fausse convocation judiciaire a depuis fait « tache d’huile » en Europe, a poursuivi le commissaire Durand, citant « l’Italie, la Roumanie et la Suisse ». À tel point que la France a ouvert un dossier auprès d’Eurojust, l’agence de coopération judiciaire de l’Union européenne, en octobre 2022.

La police et la gendarmerie ont rapporté qu’une des victimes a été victime d’une double extorsion. Après avoir effectué un premier paiement de 5 978 euros, les criminels lui ont demandé de verser à nouveau 7 480 euros. Se sentant impuissante et piégée, la personne s’est suicidée. Six enquêtes ont été ouvertes pour déterminer les causes du décès.

La fausse convocation succède à l’arnaque aux sentiments

Le colonel Andreu a expliqué : « Nous pensions que cette escroquerie était dirigée par une structure centrale, mais il s’est avéré qu’il s’agissait de plusieurs petites équipes, une dizaine, sans lien entre elles ». Le commissaire Durand a ajouté : « Ces petites structures font preuve d’opportunisme pur ». Il a souligné que ce système était peu coûteux pour les malfaiteurs, tout comme l’escroquerie romantique, qui consiste à simuler des sentiments amoureux pour extorquer de l’argent à une personne rencontrée en ligne.

Le commissaire Durand a également indiqué que cette escroquerie à la fausse convocation judiciaire s’était répandue en Europe, notamment en Italie, en Roumanie et en Suisse. En conséquence, la France a ouvert un dossier auprès d’Eurojust, l’agence de coopération judiciaire de l’Union européenne, en octobre 2022.

Des réseaux africains

L’enquête a révélé que l’argent extorqué était principalement utilisé en France, mais qu’il était également envoyé en Côte d’Ivoire et dans d’autres pays africains. Au début de l’année 2021, cette campagne de hameçonnage (phishing) s’est répandue dans tout le pays, ce qui a conduit la section spécialisée dans la cybercriminalité du parquet de Paris à ouvrir une enquête.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
coco

énorme cette affaire.

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux : Facebook Twitter Youtube Linkedin | Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux : Facebook-f Twitter Youtube Linkedin | Suivez Philippe Miller sur les réseaux : Twitter Linkedin