Un homme condamné à plus de 7 ans de prison pour une escroquerie aux crypto-monnaies

Police et Justice Philippe Miller Publié le 1 octobre 2021 à 17:53    Temps de lecture: 3 min
crypto-monnaies

Un Australien qui a plaidé coupable de fraude boursière pour avoir trompé les investisseurs de son fonds de crypto-monnaies de plus de 50 millions de dollars a été condamné à plus de sept ans de prison.

Un fond de crypto de plus de 50 millions de dollars

Un Australien qui a plaidé coupable de fraude boursière pour avoir trompé les investisseurs de son fonds de crypto-monnaies de plus de 50 millions de dollars a été condamné à plus de sept ans de prison mercredi par un juge qui a mis en doute la sincérité de ses excuses.

La juge Valerie E. Caproni, du district de Manhattan, a infligé mercredi une peine de sept ans et demi à Stefan He Qin, 24 ans, qui lui a dit avoir le “cœur brisé” en lisant des lettres de victimes décrivant la douleur qu’il avait causée aux investisseurs, y compris des membres de sa famille, des amis et des associés.

“Maintenant, j’ai honte de même les regarder dans les yeux et de leur dire que je suis désolé, mais je dois le faire”, a-t-il dit à la juge.

Les autorités ont déclaré que la fraude s’est produite de 2017 à 2020 alors que Qin exploitait le fonds, appelé Virgil Sigma.

Stefan He Qin exploitait le fond Virgil Sigma, une chaîne de Ponzy

Mme Caproni a noté que Qin avait un certain charme, mais elle a également déclaré qu’une victime de sa chaîne de Ponzi l’avait avertie de ne pas se laisser prendre par son charme. Elle a ajouté que si sa contrition était sincère, il ne se retrouverait plus jamais dans un tribunal.

“Mais s’il me charme comme il a charmé ses victimes, il représente un réel danger car il pense que ses besoins sont plus importants que ceux des autres”, a-t-elle ajouté.

Elle a déclaré qu’il méritait toutefois une certaine clémence, car il avait coopéré avec les autorités alors qu’elles tentaient d’identifier où allait l’argent des investisseurs.

Il promettait la sécurité

Audrey Strauss, procureur des États-Unis, a déclaré que Qin promettait la sécurité à ses investisseurs, mais “les investisseurs ont rapidement découvert que ses stratégies n’étaient rien de plus qu’un moyen déguisé pour lui de détourner et de faire des investissements non autorisés avec les fonds des clients”.

Elle a déclaré dans un communiqué qu’il a redoublé d’ardeur dans son stratagème lorsqu’il a été confronté à des demandes de rachat.

“Le stratagème effronté et de grande envergure de Qin a laissé ses investisseurs dans l’embarras pour plus de 54 millions de dollars, et il vient d’être condamné à la longue peine appropriée de plus de sept ans de prison fédérale”, a-t-elle déclaré.

M. Qin a plaidé coupable en février, admettant avoir commis la fraude alors qu’il possédait et contrôlait deux fonds d’investissement en crypto-monnaies basés à Manhattan, Virgil Sigma et VQR.

Qin, qui a été condamné à confisquer 54,7 millions de dollars, a déclaré à Caproni qu’il avait appris par son crime que le succès, l’argent et la célébrité n’étaient pas ce qui était important dans la vie.

“Je sais maintenant que le monde n’est pas un jeu vidéo”, a-t-il déclaré. “Je mérite la punition que je vais recevoir aujourd’hui. Je vais passer le reste de ma vie à essayer de compenser la douleur que j’ai causée. Je suis tellement, tellement, tellement désolé”.

Retrouvez nos articles sur les crypto-monnaies.

Print Friendly, PDF & Email
Philippe Miller

Cet article a été écrit par Philippe Miller
Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Publicités

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x