Le premier site d'information dédié aux victimes d'escroqueries financières.

Chantages à la webcam sur le terrain de l’intimité

Actualité, France, Vous informer mars 21, 2019 08:33 aucun commentaire


De nombreux internautes sont actuellement la cible de chantage à la caméra. Une fois de plus, les escrocs ne reculent devant rien. Ils vous font « chanter » en prétextant qu’ils détiennent des images de vous regardant une vidéo pornographique. Reste donc à payer une rançon. En bitcoin, bien sur ! Décryptage de cette arnaque.

Une intimidation sur le terrain de l’intimité

Actuellement, des internautes voient arriver dans leur boîte e-mail des messages malveillants. L’expéditeur, se présentant comme un hacker précise qu’il a depuis quelques mois piraté l’ensemble de vos ordinateurs ou tablettes connectés au Web. Ce virus a été transmis via un site d’adulte que la victime aurait consulté. Ensuite, le prétendu hacker précise qu’il a enregistré une vidéo « vous enregistrant en train de vous amuser  » devant un site pornographique. Une fois le « crime » expliqué, l’arnaqueur vous menace de diffuser cette vidéo à tous vos contacts si vous ne lui transférez pas l’équivalent de 500 euros en bitcoin sur son numéro de portefeuille qu’il vous a envoyé. 

Ces messages, non ciblés, sont diffusés actuellement en masse indépendamment du fait que la victime est allée, ou non, sur un site pour adulte à caractère pornographique.

Ce faux chantage à la webcam est appelé aussi « sextorsion ». Cependant, dans ce cas, aucune preuve compromettante n’est délivrée (vidéos, capture d’écran, photos) par le soi-disant hacker, et aucun témoignage n’indique à ce jour que des images ont bel et bien été divulguées.

Bref, les hackers misent toutes leurs chances sur le bluff, l’effet de surprise la crainte des personnes allant sur les sites de rencontres pornographiques.

Lire aussi : Retour des arnaques à la romance

Rester vigilant(e) en toutes circonstances

Lors de la réception de ce type de mail, la meilleure attitude est tout d’abord de prendre du recul. Il ne faut pas répondre, et à fortiori, ne pas envoyer d’argent. Vous pouvez déposer plainte au commissariat. Une tentative de chantage, et une atteinte à la vie privée, est passible de 5 ans de prison et 75 000 Euros d’amende. la peine est révisée à 7 ans de prison et 100 000 Euros d’amende si le maître chanteur a exécuté sa menace.

Si jamais vous avez payé,  il faut porter plainte également et prévenir votre établissement bancaire pour tenter de vous faire rembourser. Cependant, deux paramètres vont probablement vous empêcher de récupérer votre somme d’argent malencontreusement versée : il s’agit d’un paiement autorisé et l’identité du récepteur est impossible à obtenir comme le paiement s’est réalisé en Bitcoin.

Enfin sur Internet, soyez toujours vigilant(e) sur la propagation de vos données personnelles sur les réseaux sociaux (ou autres) et sur les invitations ou sollicitations de personnes que vous ne connaissez pas. Enfin, veillez à changer régulièrement vos mots de passe pour éviter le piratage de vos comptes.

Lire aussi : Escroquerie sur internet : déposer plainte en ligne sera bientôt possible

Cet articlé a été écrit par Olivia Boer

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter