Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Monopole et Justine Houge Ernotte: d’inquiétants avis

Monopole et Justine houge cover

Nous avons reçu plusieurs alertes documentées à propos de Monopole, le projet de Justine Houge Ernotte. L’inquiétude semble justifiée.

Une plateforme d’investissement dans des projets sélectionnés

Nous avons échangé avec plusieurs internautes à propos de Monopole, le dernier business lancé par la Belge Justine Houge Ernotte.

Justine Ernote Houge
Profil Linkedin de Justine Houge

Monopole, ce sont deux sites exclusivement en anglais:

  • monopole.network, une URL lancée en décembre 2021 et qui se présente comme « la première solution globale de mise en relation d’investisseurs et de projets pour l’impact s’appuyant sur la technologie Blockchain avec une transparence et une décentralisation totale ».
  • mymonopole.com, une autre URL lancée en janvier 2023 et qui propose une sélection de projets labellisés à destination des investisseurs membres de Monopole.
Monopole Justine Houge
Pages d’accueil des deux sites, exclusivement en anglais.

Nous n’y avons pas trouvé de mentions légales à proprement parler. Mais nous savons que le groupe monopole appartient à la société de droit portugais « VelvetAngle LDA », créée il y a un an avec un capital de 1000 euros.

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?

JUSTINE HOUGE OU MONOPOLE vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation

Des doutes sur la réalité des projets mis en avant

« J’ai voyagé en Amérique latine et aux États-Unis pendant un an et demi pour identifier des projets qui pourraient être intéressants tout en rassemblant une équipe internationale présente en Europe, en Asie et en Afrique » explique Justine Houge dans cette vidéo. « Sur la partie start-up studio, on a référencé plus d’une centaine de projets (…). « Sur les crypto partners, on a plus de 200 personnes référencées ». détaille-t-elle dans cette autre vidéo. Plus de 300 projets donc.

Évocation des différents projets dans un document interne.

Un collectif s’est constitué qui doute de la réalité des différents projets promus par Monopole et Justine. En agrégeant le peu d’informations éparses disponibles, ils en recensent beaucoup moins que ce que Justine annonce. Surtout, ils démontrent que la plupart de ces projets annoncés sont moribonds. Monopole ne communique plus sur les nouveaux partenariats en cours de référencement depuis les déconvenues rencontrées précédemment.

  • Ainsi, le projet avec Vecino Real Estate, projet de Tokenisation immobilière en Colombie. « Ce bien immobilier n’a jamais été acquis par monopole par faute de moyen » explique le collectif. Un acompte de 50 000 euros aurait été versé et perdu.
Monopole Vecino
  • Le projet Aquaverse serait au point mort. « Selon Justine Houge, c’était pour préserver aquaverse car leur processus de levée de fonds était trop long » indique le collectif qui a pu échanger avec le directeur d’Aquaverse. Il aurait « cessé le partenariat avec monopole car ils ne pouvait plus faire confiance aux délais de monopole quant à leur proposition d’achat de 500k ».
Monopole Aquaverse
Présentation du projet Aquaverse dans un document interne.
  • Enfin, le projet Tortuga serait également au point mort. « Monopole ne semble plus répondre à Tortuga. Leur partenariat est rompu », dixit le fondateur de Tortuga.
Monopole Tortuga

Les autres partenariats promus par Monopole, tels que Fumigene, cardashift.com, Ultra, The Investor agenda, Raduga Films, wearestim.com, mtpelerin.com ou bubblemaps.io semble n’avoir jamais vraiment vu le jour..

Quatre projets sont toujours présentés sur le site de Monopole.

« Je vois pas la différence entre ça et un scam »

Quelle que soit la réalité des projets mis en avant par Justine Houge et Monopole, le langage qu’emploie cette dernière déroute même des entrepreneurs 3.0 chevronné. Justine est capable d’improviser mieux que Chat GPT 4 comme si elle avait pris start-up nation-blockchain en LV1. Un langage abstrait et nourri de termes techniques anglo-saxons.

Dans cette conférence de La Guilde Web3 dans laquelle était invitée Justine le 9 février dernier, ses explications aboutissent à des échanges surréalistes avec des personnalités aussi capées que Nathan Benchimol ou Matthieu Chassagne. Justine y apparait brièvement déstabilisée et prise au dépourvu.

Justine Houge intervient à partir de 1h 20mn 30s

« Je vais être honnête, j’ai rien compris » assène Nathan Benchimol à l’issue du pitch de Justine. Des précisions lui sont demandées.

Justine lui répond par exemple que « la preuve d’impact elle est liée au monitoring par rapport à la photo. Sinon Monopole au départ c’est vraiment le référencement de projets liés à l’impact avec justement une labellisation derrière qui est agrégée par ISO 20000 et les global goals des Nations Unies ».

Comme cela ne suffit pas, elle précise encore: « notre jeton, il sert a différentes choses, autant pour la gouvernance que pour les frais liés à la plateforme et ensuite du coup à tout ce qui est utilité et donne accès à une conciergerie qui permettra aux investisseurs et aux personnes liées à la communauté de vivre grâce à leurs cryptomonnaies sur des partenaires qui sont également liés à l’impact ».

La gêne s’épaissit à mesure que Justine essaye de la dissiper. Elle affirme sans trembler avoir noué un partenariat avec les Nations-Unies, être implanté dans 7 pays et disposer d’ « une communauté active de 15 000 personne ».

Elle prétend également avoir investi de sa poche 930 000 euros dans son propre projet en plus des 800 000 euros qu’elle a déjà annoncé avoir levé par le passé. Éberlués, ses auditeurs lui demandent comment elle a réussi à accumuler autant de bien. Réponse: autrefois elle gagnait très bien sa vie.

Tandis qu’elle a quitté la conversation, Nathan Benchimol assène sans fards: « je vois pas la différence entre ça et un scam ».

Monopole n’est pas autorisé à proposer des investissements

Nous avons sollicité l’AMF pour savoir si Monopole disposait d’une autorisation pour proposer des investissements aux épargnants français. Réponse claire et nette: non, « la société exploitant le site https://mymonopole.com/ et
https://monopole.network/ ne bénéficie d’aucune autorisation de l’AMF pour exercer une activité régulée sur le territoire français. Elle n’est donc pas autorisée à proposer des services d’investissement, à procéder à une communication à caractère promotionnel ou à un démarchage auprès des investisseurs français ».

AMF Monopole
Réponse d’Epargne Info Service, le service de l’AMF qui répond aux questions des épargnants.

JH Consult, le fond d’investissement de Justine

Si elle a très bien gagné sa vie, Justine a eu beaucoup d’emploi. Elle notamment été coach en « nutrition, Image, Confiance en soi » pendant un an et demi avec behappycoach.wordpress.com (le site n’affiche plus de contenu). Pour réaliser ce projet, elle avait fait appel à un financement participatif sur Ullule pour récolter 4000 euros.

Justine Houge CV
Parcours professionnels affiché publiquement par Justine Houge

Elle aurait fondé JH Consult en 2017 et l’aurait quitté en 2022. Difficile d’avoir des informations sur JH Consult. Justine Houge en fait mention sur son profil Linkedin. Mais aucune trace de cette société sur internet. Dans les documents contractuels que nous avons pu consulter, les clients contractent directement avec Justine et non avec JH Consult. Nous lui avons demandé dans quel pays JH Consult est enregistré mais nous n’avons pas obtenu de réponse pour l’instant.

JH Consult Justine Houge
Extrait d’un contrat édité pat JH Consult. Le client contracte avec Justine Houge et non pas avec JH Consult.

Nous ne l’avons pas trouvé dans le registre français des sociétés ni sur l’ORIAS, l’« Organisme pour le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance ». Si JH Consult est une société française proposant de l’investissement, elle aurait l’obligation de s’y trouver. Plusieurs personnes lui ayant confié des fonds restent sans nouvelles de leur destination réelle. Plusieurs investisseurs lui ont demandé en vain une restitution des fonds.

JH Consult Justine Houge
Extrait d’un support de communication édité par JH Consult.

Un étrange parcours professionnel

Justine habite officiellement à la fois au Portugal et en Suisse. Elle est née à Oupeye en Belgique, dans la banlieue de Liège. Elle a habité à Lille. En 2019, elle résidait à Paris. Son compte N26 donne une adresse à Annecy.

Dans cette vidéo, Justine Houge revient sur son parcours: « j’ai été manager pendant plus de 5 ans et dirigé plus d’une trentaine de personnes ». A la suite d’un burn-out, elle décide de changer de vie elle se tourne vers le courtage en crédit et « c’est là qu’elle a appris les mécanismes financiers bancaires », ce qui l’a amené à s’intéresser à la blockchain.

Elle ne mentionne pas sa participation à ant-finance.io un projet pour le moins controversé. Pourtant, on retrouve chez Monopole des anciens de chez ant-finance.io: Justine bien sûr, mais également Rudy lemoine ou Lea Despinasse.

Support de communication de ANTfinance.io mentionnant Justine Houge.

Si l’on se fie à son profil Linkedin, Justine a été étudiante 9 ans durant, en économie, marketing et coaching. A 17 ans, elle rentre à l’Athénée Royal Marche-Barvaux-Bomal. Elle en sort à 22 ans et commence à travailler dans la mode. Elle reprend ses études dès 2014 et jusqu’en 2017.

TFTP, source manifeste d’inspiration de Monopole

Les plateformes d’investissements crypto dans des projets labellisés sont très à la mode. Elles s’inspirent à peu près toutes d’un projet dont la presse s’est largement fait l’echo: Time for the Planet, rebaptisée TFTP, créé en avril 2019. Une initiative qui s’est faite suffisamment connaître pour bénéficier de sa page Wikipedia. C’est une holding, société en commandite, « entreprise à mission » et « mouvement citoyen ».

« Ses investissements portent sur des entreprises ou projets d’entreprises susceptibles d’être rentables sans prise de brevet. Les appels de fonds auprès de citoyens et d’entreprises ont rencontré un vif succès, atteignant plus de 15 millions début 2023, avec un objectif affiché d’atteindre un milliard d’euros en 2030 » précise l’encyclopédie en ligne.

A l’origine de TFTP, Nicolas Sabatier, Mehdi Coly, Denis Galha Garcia, Coline Debayle, Arthur Auboeuf et Laurent Morel. TFTP allie typiquement fonctionnement en start-up, disruption, buzz et affranchissement des règles. Elle a dores et déjà été condamnée pour avoir utilisé un nom trop proche de celui d’une entreprise antérieure. Elle a choisi se s’instituer dans une forme juridique désuète et originale, la société en commandite. Elle a décroché le soutien de personnalités telles que Jean-Michel Aulas, Jean Jouzel, ou Jo-Wilfried Tsonga. Et quatre ans après sa fondation, elle a déjà levée plus de 15 millions d’euros auprès de plus de 100 000 actionnaires.

C’est la définition contemporaine du succès d’entreprise 3.0. Elle a suscité des épigones dans son sillages. Arlequin.io par exemple, sur lequel nous avons écrit cet article. A n’en point douter, Monopole s’en inspire également, qui promeut une labellisation des projets mis en avant.

Justine Houge MLM
Post de Justine à propos du MLM ou marketing de réseau.

Justine et son équipe on très probablement ajouté à cela un soupçon de marketing relationnel ou MLM. Sans en être une adepte explicite, elle y a fait référence dans un post de 2019, citant la bible du marketing relationnel, « Père riche, père pauvre », écrit par Robert Kiyosaki. Elle a régulièrement proposé aux investisseurs de travailler pour elle.

Dans la même veine, Rudy lemoine se dit « passionné de développement personnel ».

Le lancement du jeton MNPL annoncé pour fin 2022 a été relancé sine die.

Tout ce qui précède ne doit pas inquiéter les investisseurs. Comme l’a dit Justine dans une interview, « pour moi les red flag ils sont normaux quand tu lances une start-up ».


Pour écrire cet article, nous avons commencé à échanger avec Justine Houge Ernotte et son entourage à partir du mois de mars 2023. Après s’être montrée disponible et disposée à nous répondre, Justine a cessé de répondre à nos questions.

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?

JUSTINE HOUGE OU MONOPOLE vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation
Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Anon

J’ai rencontré Justine en 2017, elle travaillait dans une boutique de vêtements et voulait lancer son activité de coach bien-être et nutrition et elle s’intéressait au MLM.
Tout était un peu confus, elle m’a donné l’impression d’une personne gentille, enjouée etc… mais un peu perdue dans sa vie, ne sachant pas vraiment quoi faire, ça partait un peu dans tous les sens sans vraiment de trame précise.
Elle n’avait pas d’argent du tout à l’époque, vivait en colocation dans la périphérie d’une ville moyenne. Pour moi il est clairement impossible qu’elle ait pu investir 930 000 € de sa poche, ou alors l’origine de l’argent est douteuse. On ne réunit pas une telle somme en si peu de temps, et encore moins avec un profil comme le sien.

Olivier Godest

Je vous confirme que cette société n’est pas sérieuse, Justine a signé un contrat pour s’engager sur un événement avec un certain nombre de prestations. Elle semble être totalement mythomane, elle n’a ensuite plus jamais répondu à nos messages de relances, notre facture n’a jamais été payée et la procédure de recouvrement semble particulièrement compliquée.

bob

ça y est , les clients de Monopole ont perdu leur argent.
les dirigeants et parrains ne répondent plus.
Rudy Lemoine fait également partie d’un des principaux vendeur/parrains.
Après les arnaques Antares, Stulan, Blackrock, ANT, voici Monople. !!!

Serge

N’importe quoi

bob

ahhhh ? pourquoi n’importe quoi ???
La situation a changé sur les paiements non reçus ?

Florence