L’arnaque aux SCPI

Immobilier et SCPI Nicolas Gaiardo Publié le 11 décembre 2020 à 07:14
investissement dans les SCPI

L’arnaque aux SCPI est sans doute l’une des formes d’escroqueries les mieux élaborées. Ici, les faussaires procèdent par usurpation d’identité et sont très pointilleux. Ils vont même jusqu’à se servir de documents officiels et authentiques. Les sommes en jeu sont colossales et les victimes perdent généralement les économies de toute une vie.

Bien que les autorités compétentes en la matière tirent la sonnette d’alarme, plusieurs personnes se font toujours avoir par les discours alléchants de ces vendeurs de rêve. Pour éviter cela, il est nécessaire de pouvoir identifier ce type d’arnaque plutôt astucieux. Que faut-il donc savoir sur le sujet ?

Connaître leurs spécificités pour éviter les arnaques.

En France, seules les personnes pouvant fournir des conseils en investissement financier sont autorisées à proposer des parts dans une SCPI. Or, cette qualité ne s’acquiert qu’en appartenant à une association reconnue et dûment enregistrée et en étant un résident fiscal français. Cela veut donc dire que toute personne ne vivant pas en France, mais qui interagit avec vous en qualité de conseiller en investissement financier est suspecte. Vous devez vous méfier d’elle.

Aussi, le relevé d’identité bancaire de la SCPI doit se trouver dans les livres d’une banque domiciliée en France. Par conséquent, tous les conseillers en investissement financier qui appellent d’un autre pays en dehors de la France doivent éveiller vos doutes. Même si l’appel provient d’un État appartenant à l’Union Européenne ou à l’un des nombreux paradis fiscaux, vous devez faire preuve de prudence.

 Par ailleurs, les SCPI doivent obtenir l’agrément de l’Autorité des Marchés Financiers avant de commencer à proposer leurs services aux particuliers. Voilà pourquoi il reste indispensable de vérifier toutes les informations que la Société Civile de Placement Immobilier vous transmet. Elle doit obligatoirement être enregistrée auprès de l’ORIAS. Pour vous en convaincre, vous pouvez vérifier le registre destiné à cet effet.

Vous pouvez également consulter la base GECO pour vérifier l’authenticité de l’agrément qui vous a été exhibé. Cette base de données vous donne la possibilité d’obtenir des informations sur les produits d’épargne, les sociétés de gestion agréées et les conseillers en investissement financiers.

Lorsque la compagnie est douteuse, elle n’affiche aucun agrément dans le meilleur cas. Dans la pire des situations, l’agrément brandi est fictif. Si malgré vos recherches, si vous ne trouvez aucune information crédible, il est préférable de rebrousser chemin. Le risque que vous soyez dans un engrenage est très élevé.

En cas de doute, vous pouvez également contacter l’Autorité des Marchés Financiers sur son site web www.amf-france.org pour avoir plus de renseignements sur la SCPI en question.

Quelques conseils pour éviter ces types d’arnaques

Les auteurs de l’escroquerie aux SCPI sont des personnes intelligentes et très avisées. Ils font de l’usurpation d’identité en se substituant à des conseillers légalement enregistrés. Le comble est que le nom des conseillers en investissement financier pour lesquels ils se font passer est présent sur les sites et documents officiels.

Si vous demandez une pièce d’identité, les faussaires pourront vous la fournir. En revanche, lorsque vous demandez deux pièces, ils seront certainement incapables de vous les donner. S’ils essayent de le faire, la probabilité pour qu’une erreur s’y glisse est très élevée. Vous pourrez donc aisément démasquer l’escroc qui tente de vous spolier.

Les SCPI réelles situées en France ne vous demanderont jamais de transférer de l’argent sur un compte offshore. Mieux encore, les vrais conseillers en investissement financier ne reçoivent jamais personnellement un virement émis par un client. Le virement se fait sur le compte de la SCPI. Par conséquent, un conseiller qui vous démarche et vous propose de verser les fonds sur un compte autre que celui de la SCPI est un escroc.

Vous pouvez également utiliser une astuce simple. Dans un premier temps, notez sur internet les informations relatives au cabinet de gestion de patrimoine pour lequel votre interlocuteur prétend travailler. Ensuite, posez une question à l’intermédiaire pour voir si ses réponses seront précises ou empreintes d’hésitation.

Pour finir, il faut savoir que chaque conseiller en investissement financier possède un numéro d’identification délivré par les autorités compétentes. Si votre interlocuteur n’est pas en mesure de donner le sien, vous devez être vigilant. Vous êtes certainement en face d’un escroc qui profitera de la moindre occasion pour disparaître avec votre argent.

Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

Publicités

Contactez Broker Defense

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
logo balance ton escroc

Devenez annonceur

Cet emplacement publicitaire est libre.

Si vous souhaitez acheter cet emplacement publicitaire sur notre site. Vous trouverez la marche à suivre dans ce document.
N'hésitez pas à nous contacter pour plus de précisions.

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter