Arnaque n°881 : Arnaque de restitution de fonds, un exemple concret

Les dernières tendances Nicolas Gaiardo Publié le 23 août 2020 à 09:29    Temps de lecture: 4 min
arnaque restitution de fonds
| Warning Trading

Vous avez déjà été victime d’une arnaque financière ? Des arnaqueurs pourraient vous proposer la restitution de fonds. Et vous ne saurez même pas que vous avez affaire à des arnaqueurs ! Lorsqu’ils souhaitent relancer leurs victimes pour les escroquer à nouveau, les cybercriminels utilisent d’autres astuces. Nous vous présenterons une de ces astuces dans cet article. Nous y ajouterons le mail reçu par une victime qui a failli se fait escroquer à nouveau.

Des arnaqueurs qui deviennent des avocats défenseurs des victimes

Tout le monde peut tomber sous le charme d’un cybercriminel. Nul n’est à l’abri. Les arnaqueurs financiers sont très entraînés. Ils ont un discours bien rôdé et une psychologie à toute épreuve pour déstabiliser leurs interlocuteurs. Lorsque vous tombez entre les mailles de leurs filets, ils usent toutes les stratégies possibles pour déjouer votre vigilance.

De toutes les techniques des arnaqueurs, l’usurpation d’identité est sans doute la plus affûtée. Ils se font passer pour des représentants d’une firme enregistrée. Ensuite, ils vous proposent d’investir ou de trader sur leur site internet. Mais une fois que vous envoyez les fonds d’investissement ou de trading, vous n’obtenez pas le gain promis.

Dans certains cas — et c’est le cas qui nous intéresse dans cet article — les escrocs reviennent à la charge. Cette fois, ils ne recourent plus à l’usurpation d’identité. Puisqu’ils savent que vous êtes devenus vigilants après vous êtes fait avoir une fois, ils exploitent une autre astuce. Ils se font passer pour des avocats qui vous permettront de recouvrer les fonds perdus.

Jean-Phillipe Pare : le faux expert qui promet une restitution de fonds

Généralement, les arnaqueurs professionnels n’escroquent pas leurs victimes une fois. Ayant trouvé en ces dernières leur poule aux œufs d’or, ils retentent leur coup à plusieurs reprises. Et pour cela, la deuxième fois, ils se font passer pour des professionnels fiables. Ils avancent toutes les garanties possibles et proposent à la victime de l’aider à retrouver ses fonds.

Voici un exemple parfait pour illustrer nos propos. Ci-dessous, retrouvez le mail qu’un de nos lecteurs a reçu de la part d’un soi-disant expert défenseur des victimes.

Jean-Phillipe Pare propose son aide à la victime pour la restitution de fonds perdus. Et pour ce faire, il lui demande de transférer certaines pièces. Toutefois, c’est une arnaque. Si le supposé expert allait offrir une assistance à sa cliente, il proposerait de la rencontrer sur rendez-vous. Mais Jean-Phillipe Pare souhaite tout résoudre sans jamais rencontrer sa cliente.

L’entreprise qu’aucun régulateur ne reconnait

Dans le mail, Jean-Phillipe Pare a la bonté d’indiquer le nom de son ‘’entreprise’’ : Close Brothers Modern Mechant Banking. Et dans le mail, un numéro de téléphone français est communiqué. Cela sous-entend que la société opère en France. Elle doit donc disposer d’un numéro d’enregistrement. Mais jamais Jean-Phillipe Pare ne le communique à sa cliente. D’ailleurs, en consultant le registre des entreprises approuvées en France, on ne trouve pas de Close Brothers Modern Mechant Banking.

En dehors du numéro de téléphone français, le mail indique une adresse à Londres. Cela suggère que Close Brothers Group Plc (remarquez le changement de raison sociale) existe à Londres. Toutefois, son nom n’apparait pas dans les registres de la FCA. Par conséquent, aucune entreprise de cette dénomination n’existe. De même, Jean-Phillipe Pare est un nom d’emprunt qu’utilise l’arnaqueur qui a escroqué la cliente la première fois.

Conclusion : si vous avez été victime d’une arnaque financière, n’accordez pas foi au premier supposé avocat venu. Faites vos enquêtes au préalable.

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit clic vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x