L’AMF sanctionne Acadian Advisors & Associates et Didier Hoffelt pour des manquements à leurs obligations professionnelles

Police et Justice Nicolas Gaiardo Publié le 2 décembre 2021 à 16:06    Temps de lecture: 2 min
Acadian AdvisorsDidier Hoffelt
| Warning Trading

Dans sa décision du 30 novembre 2021, la Commission a prononcé à l’égard de chacun des mis en cause, la société Acadian Advisors & Associates et son dirigeant à l’époque des faits, M. Didier Hoffelt, une sanction pécuniaire d’un montant de 25 000 euros ainsi qu’une interdiction définitive d’exercer l’activité de conseiller en investissements financiers.

Commercialisation des titres de des titres des sociétés du groupe ROI Land.

Entre 2016 et 2019, la société Acadian Advisors & Associates (Acadian) a, dans le cadre de son activité de conseiller en investissements financiers, commercialisé auprès de ses clients des titres des sociétés du groupe ROI Land.

La Commission a établi qu’à l’occasion de la commercialisation de ces produits, Acadian avait manqué à plusieurs obligations professionnelles et notamment à l’obligation de remettre à ses clients, avant leur souscription, la documentation réglementaire, de recommander des produits adaptés au profil et aux objectifs des clients, de leur fournir une information claire, exacte et non trompeuse, en particulier sur les risques attachés aux produits, de justifier de l’amélioration du service dans la durée en contrepartie de la perception d’une rémunération annuelle, et d’exercer son activité avec compétence, soin et diligence dans les limites autorisées par son statut de conseiller en investissements financiers.

Pas de procédure de prévention des conflits d’intérêts

La Commission a également retenu qu’Acadian ne disposait pas d’une procédure de prévention et de traitement des conflits d’intérêts opérationnelle et qu’elle n’avait pas traité le conflit d’intérêts existant avec le groupe ROI Land.

La Commission a, en revanche, considéré que la procédure d’Acadian relative à la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme permettait à cette dernière, sur la base de critères pertinents, d’identifier les risques, de procéder à une déclaration auprès de l’organisme compétent et, le cas échéant, de décider de réaliser une mission de conseil. Elle a donc écarté ce grief, mais a toutefois estimé qu’Acadian avait manqué à son obligation d’identifier l’origine des fonds de ses clients.

La Commission a considéré que les manquements commis par la société étaient imputables à son directeur général à l’époque des faits, M. Didier Hoffelt.

Cette décision peut faire l’objet d’un recours.

Si vous êtes une victime et que vous cherchez de l’aide, vous pouvez vous rendre sur cette page dédiée.

Voulez-vous être mis en relation avec d'autres victimes ?

Vous êtes victime de ACADIAN ADVISORS ET DIDIER HOFFELT et vous souhaitez être mis en relation avec d’autres victimes ? Laissez-nous vos coordonnées en remplissant ce formulaire et vous serez mis automatiquement en contact. Nous mettrons également à la disposition de la police ou de la gendarmerie vos coordonnées si nous sommes sollicités.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin
Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x