Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Michaël Neerdael continue ses arnaques dans les NFTs

Michael Neerdael

Michaël Neerdael, un escroc originaire de Liège, se lance dans une nouvelle fraude ciblant les amateurs de football.

Un ancien de l’escroquerie Pronoclub

Que devient Michael Neerdael? Il continue une belle carrière d’escroc démarrée il y a quelques années dans quelques entourloupes. Nous l’avions croisé tandis qu’il essayait de récupérer les victimes d’une arnaque tentaculaire aux faux pronostics dans les paris sportifs l’affaire Pronoclub.

Pronoclub
Extrait de l’un de nos articles consacré à l’affaire Pronoclub.

Il a récemment été aperçu au volant d’une Porsche. Malgré sa dette envers ses victimes s’élevant à 2.748.206 euros, Michaël Neerdael, l’escroc liégeois, conduisait une Porsche plutôt que de dédommager ses victimes. La juge, lors de son verdict, a souligné le danger que représente Michaël Neerdael pour la sécurité économique publique, ainsi que le manque de considération affiché envers les victimes. Le résident de Wanze est condamné pour avoir orchestré sa propre insolvabilité.

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?

MICHAEL NEERDAEL vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation

Au volant d’une Porsche alors qu’il doit rembourser 2 millions d’euros

Le tribunal correctionnel de Liège a prononcé une nouvelle condamnation à l’encontre de Michaël Neerdael. Agé de 36 ans et résidant actuellement dans la région namuroise, le natif de Wanze s’est vu infliger une peine de 6 mois de prison avec sursis pendant 5 ans, assortie de l’exécution d’un tiers de la peine de prison.

Ces 6 mois de prison, dont 4 fermes, viennent s’ajouter à la peine de 30 mois prononcée le 9 juillet 2020 par le tribunal correctionnel de Liège pour des faits de faux, d’escroqueries et de blanchiment. L’accusé avait notamment trompé les investisseurs en évoquant une possible acquisition du Standard de Liège.

Neerdael a monté une arnaque aux NFTs

Un grand nombre de personnes ont récemment été attirées par les opportunités d’argent facile. Des individus ont investi près d’un million de dollars dans des NFT associés à des équipes de football. Comme c’est souvent le cas avec les initiatives de Michaël Neerdael, ce projet suscite des critiques.

Après s’être impliqué dans des projets immobiliers, des mines d’or et de diamants, l’acquisition du Standard de Liège ainsi que les paris sportifs, l’escroc liégeois Michaël Neerdael se lance maintenant dans le domaine des NFT sportifs (jetons non fongibles) avec sa nouvelle entreprise appelée les « Mini Soccer Boys ».

Il prétendait racheter le Standard de Liège

Cet individu s’est fait remarquer dans la région liégeoise en prétendant avoir l’intention d’acquérir le club de football du Standard de Liège. Cependant, il a en réalité réussi à détourner plusieurs millions d’euros. Il a été condamné à une peine de trente mois de prison avec sursis pour un tiers, accompagnée de la confiscation de plus d’un million d’euros liés à ces actes répréhensibles. Il convient de noter qu’il avait déjà été condamné auparavant à une peine d’un an de prison avec sursis pour d’autres délits.

Mines d’or, mines de diamant et reprises de commerces en difficultés

Par le passé, il a présenté différentes opportunités d’investissement, telles que des projets immobiliers, des mines d’or en Afrique, des diamants, des reprises de fonds de commerce en difficulté, ainsi que des méthodes miraculeuses pour réparer les routes. Malheureusement, comme tous les automobilistes wallons peuvent le constater, ces projets n’ont pas encore permis d’améliorer l’état des routes. Il attirait les investisseurs en leur faisant miroiter des rendements alléchants.

De plus, il a proposé à plusieurs personnes d’investir dans un prétendu projet immobilier à Marchin, pour lequel les investisseurs ont versé des fonds. Cependant, l’individu a utilisé le prétexte d’un problème de permis d’urbanisme pour retarder les paiements aux investisseurs. Initialement, ces derniers étaient satisfaits car les premières échéances étaient respectées.

Michael Neerdael
Profil Linkedin de Michael Neerdael

Cependant, l’argent investi par ces personnes provenait en réalité d’autres investisseurs, ce qui a rapidement conduit à leur désillusion quant à la récupération de leur mise. C’est alors que l’escroc leur proposait de nouveaux investissements, et certains ont malheureusement accepté. Il a même réussi à obtenir un million d’euros d’une société de prêts basée à Waremme. Dans un cas, une personne lui a versé 200 000 euros en espérant un rendement de 25%. Le prévenu a admis avoir reçu 200 000 euros et ne pas l’avoir remboursé aux dates prévues.

Michaël Neerdael a déclaré avoir été victime de menaces après ces événements, expliquant qu’il a arrêté de rembourser en raison de ces menaces et qu’il était impossible de négocier. Il a également affirmé avoir été enlevé en juin 2019.

Hommes de paille et complicités familiales

Le prévenu est également accusé d’avoir utilisé un homme de paille pour diriger une société, d’avoir falsifié des courriels de banquiers et d’avoir transféré un courriel d’un juge pour conclure une convention. Sa compagne et sa sœur sont poursuivies aux côtés de l’accusé pour avoir ouvert des comptes bancaires à son nom et l’avoir aidé à organiser son insolvabilité. Michaël Neerdael a contesté les allégations selon lesquelles il aurait volontairement organisé son insolvabilité.

Dans un premier temps, l’accusé avait déclaré qu’il vivait aux dépens de sa compagne et de ses proches, mais il a ensuite affirmé lors de l’audience qu’il gagnait entre 1 500 et 2 000 euros par mois grâce à des paris. Il a également mentionné qu’il dirigeait une société basée en Angleterre dans le but d’écrire un livre sur son histoire. La principale partie civile a demandé le remboursement de ses pertes non seulement à Michaël Neerdael, mais également aux personnes qui sont poursuivies avec lui pour avoir contribué à son insolvabilité. Le réquisitoire et les plaidoiries des avocats des prévenus ont été reportés à une date ultérieure.

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?

MICHAEL NEERDAEL vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation
Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux

Facebook Twitter Youtube Linkedin

Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux

Facebook-f Twitter Youtube Linkedin

Suivez Philippe Miller sur les réseaux

Twitter Linkedin