Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

learn-do-succeed.com: que penser de ce site d’ “éducation financière”

learn-do-succeed.com

L’influenceuse belge Tatjana Volks promeut un nouvel investissement extraordinaire: learn-do-succeed.com. Derrière: Maxime Pierre et Kureva…

Maxime Pierre, l’ancien de Kuvera et Kyäni

learn-do-succeed.com a été créé en 2018. Il appartient à la société Learn do Success, que Maxime Pierre, 26 ans, a créé en 2019. Il aurait voulu devenir footballer (il aurait joué au FC Nantes) mais il aurait été obligé d’y renoncer à cause de problèmes de santé. Il est donc devenu influenceur.

Maxime Pierre
Maxime Pierre se met en scène sur les réseaux.

Il promeut des produits sur Facebook ou Instagram et dans des événements. Il gagné pas mal d’argent en promouvant une arnaque du nom de Kureva que l’Autorité des Marchés Financiers a placé sur sa liste noire en 2019. Kuvera proposait de “gagner de l’argent avec son téléphone”. Auparavant, il avait “vanté pendant plusieurs années les mérites de Kyäni, une société vendant des crèmes et des compléments alimentaires”.

learn-do-succeed.com Maxime Pierre

Kuvera avait fait l’objet d’une dizaine de signalements auprès de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), entre janvier 2019 et février 2020.

learn-do-succeed.com
Extrait d’un article de Marianne à propos de Kureva.

Kureva est donc devenu invendable. Maxime Pierre a renouvelé son offre avec des choses assez prévisibles: trading et cryptos, dont les lecteurs de Warning-trading.com commencent à savoir ce que nous en pensons.

Vous réclamez justice?
Vous cherchez d’autres utilisateurs de ce service ?

MAXIME_PIERRE_OU_LEARN_DO_SUCCESS ne vous satisfait pas et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Vous cherchez d’autres personnes dans cette situation ? Remplissez ce formulaire pour être mis en contact avec d’autres clients insatisfaits et accéder une offre de conseil juridique.

Mise en relation avec d’autres utilisateurs

Les particuliers traders perdent tous leur argent

Le trading est une activité dangereuse à laquelle les investisseurs particuliers ne devraient sans doute jamais avoir accès. Dans une étude publiée en 2014, l’Autorité des Marchés Financiers a pu démontrer que les clients des sites de trading régulés dans un pays membre de l’Union européenne perdent leur argent 9 fois sur 10! C’est une statistique hallucinante. Vous avez pratiquement autant de chance de gagner de l’argent dans le trading qu’à la roulette russe. Cette étude a été réalisée en étudiant les statistiques de gains des clients de sites de trading régulés dans l’Union européenne.

Malgré cela, des sites comme learn-do-succeed.com continuent de vous faire croire que vous aller gagner de l’argent en devenant trader avec eux? Pourquoi autant de sites vous proposent de devenir trader alors que 90% des particuliers traders perdent en réalité leur argent? L’explication, c’est un secret bien gardé par la plupart de ces sites: ils ont la possibilité de récupérer les pertes de leurs clients, comme au casino.

Depuis une dizaine d’année, ces sites de trading et les arnaques aux faux investissements en ligne, toutes catégories confondues, régulés et non régulés, légaux ou illégaux ont ainsi pris aux épargnants français plus de 7 milliards d’euros. Sans doute bien plus parce que les “arnaques légales” avec des sites installés légalement dans l’Union européenne, par exemple à Chypre, sont sous-estimés. Une large part de cette industrie trouve ses racines en Israël. Dans ce pays, une enquête publiée en 2016 par le Times of Israël a fait l’effet d’un tremblement de terre. On y découvrait les pratiques des employés des sites de trading, sans foi ni loi en terre sainte, poussant leurs victimes à investir toujours plus. Et à perdre toujours plus…

learn-do-succeed.com propose surtout de faire fortune par le MLM

“Nous vous accompagnons dans le développement de vos compétences et dans l’utilisation de services financiers à la pointe de la technologie”, c’est ainsi que learn-do-succeed.com se présente. “Par manque d’information, la situation financière de millions de personnes est en péril. Nous oeuvrons à réduire cette statistique ensemble” poursuit le site.

learn do success maxime pierre
Services dans lesquels Learn Do Success propose d’investir.

Pour nous aider, Maxime Pierre nous propose d’apprendre à investir dans le trading et à profiter de bons plans, par exemple dans les voyages. Les produits proposés par Learn do Success lui sont en réalité fournis par la société investview.com.

Investview
Extrait d’un document de la SEC (gendarme boursier américain) qui raconte l’histoire d’Investvew.

Investview est une société d’origine américaine qui a une histoire longue et tortueuse (voir son histoire sur le site de la SEC américaine). Elle a été créée en 1946 dans l’UTAH, un petit Etat dont la capitale est connue pour être la capitale des mormons. A l’époque, elle s’appelle “The Uintah Mountain Copper Mining Company”, que l’on peut traduire par la société minière d’exploitation du cuivre dans l’Utah. Comment expliquer le passage du cuivre au trading? Il est possible que cette société aie été rachetée plus tard pour profiter, justement, de son ancienneté. Une société créée en 1947 inspire la confiance. Pourtant, elle a pu changer de propriétaire, de nom et d’objet social. C’est probablement le cas de cette société. La suite semble le confirmer.

Annette Raynor
Profil Linkedin d’Annette Raynor, l’une des dirigeante d’Investview.

En 2005, la société change de nom et de domicile. Elle part au Nevada pour s’appeler Voxpath Holding. L’année suivante elle change encore de nom pour s’appeler TheRetirementSolution.Com. En 2008 elle devient Global Investor Service. En 2012 elle devient Investview. En 2017, elle prend le contrôle de la société Wealth Generators. En 2018, elle change le nom de Wealth Generators qui devient Kuvera LLC. Et en 2018, le groupe crée une filiale en France, Kureva France SAS avec comme dirigeants Annette Raynor puis Julie Gérard. La branche Française, Kureva France SAS a été radiée en 2021 du registre français du commerce et des sociétés.

Kuvera France
Extrait du registre du commerce et des sociétés.

Kureva, c’est le produit que vendait autre fois Maxime Pierre. Et l’on découvre par là que les produits qu’ils vend aujourd’hui sont en fait proposés par le même groupe. Et l’on découvre aussi que la société qui proposait Kureva dans l’Union européenne a fermé. Quel est donc le cadre juridique utilisé aujourd’hui? Mystère.

Surtout, learn-do-succeed.com semble être en réalité un réseau de Marketing Multiniveau. Cela n’apparait pas clairement sur le site lui-même. Mais si l’on écoute attentivement la promotion du site par une influenceuse du nom de Tatjana Volks.

Tatjana Volks très investie pour promouvoir Learn Do Success

Tatjana Volks en une jolie belge qui, comme tous les influenceurs, aime exhiber son corps et sa vie de rêve pour donner envie à ses followers de suivre ses conseils afin d’obtenir la même vie. “Putain les gars, la vie que j’ai aujourd’hui, vous pouvez aller la chercher” explique-t-elle en se présentant comme une ancienne SDF.

Dans une longue vidéo publiée en aout 2022, Tatjana Volks expose son “business modèle” pour nous permettre de mener la même vie qu’elle.

Dans cette vidéo, Tatjana Volks expose l’offre de Learn do success.

Dans cette vidéo, on découvre l’offre de Learn do Success qui consiste à acheter des packs d’investissement dont les montants varient entre 99$ et 9999$.

packs learn do success
Extrait de la vidéo de Tatjana Volks

L’une des dernières diapositive invite les membres à accélérer le développement de leur activité, en recrutant d’autres membres.

Tatjana Volks
Extrait de la vidéo de Tatjana Volks

Cette dernière diapositive fait clairement apparaître le modèle MLM de Learn do Success. Il s’agit bien d’un réseau de Marketing multiniveau.

learn-do-succeed.com est un réseau de marketing multiniveau. Méfiance!

Les réseaux de marketing multiniveau ou MLM sont massivement détournés sur internet pour en faire des escroqueries pyramidales. Il convient donc d’examiner learn-do-succeed.com pour se demander si ce n’est pas ce qui se cache derrière… Dans un réseau de MLM, les clients du réseau qui en achètent le service sont également employés par l’organisation qui fournit ce service pour recruter de nouveaux clients. Et ils sont rémunérés pour cela sous forme de commissions perçues sur les sommes générées par leurs recrutements.

L’exemple le plus connu et qui a tout inventé dans ce domaine, c’est Tupperware. Pas de boutiques. Pas de publicités. Les clients sont incités à devenir des vendeurs dans leurs cercles de sociabilité. Une économie inespérée pour l’entreprise et une diffusion formidable et spontanée. Les vendeurs touchent des commissions sur leurs propres ventes et des commissions décroissantes sur les ventes des clients qu’ils ont recruté pour en faire des vendeurs et que l’on appelle couramment des filleuls.

Ce système n’est pas illégal mais il est atypique. Il a rencontré un certains succès dans des milieux à connotations religieuses, où la croyance et le sentiment d’appartenance à des groupes sociaux identitaires sont très forts. Il touche là à sa limite, un certain sectarisme. Pour les gourous et les escrocs, le MLM est une aubaine parce qu’il permet de diffuser un message commercial dans un milieu clos, homogène et hermétique, peu perméables à des contre-discours et des contre-argumentations. Les réseaux de MLM entretiennent un entre-soi très fort dans lequel le discours dominant est entretenu par ses propres membres. Ils s’encouragent, se confirment et visent le même objectif: gagner de l’argent ensemble, par la même méthode.

Quand les réseaux de MLM proposent non plus de vendre des biens et services mais des investissements, le risque de dérive est décuplés et il s’agit quasi systématiquement d’arnaques. Les exemples de réseaux de marketing multiniveau ainsi détournés sont nombreux. Le critère qui permet de dire si un réseau de marketing multiniveau est une arnaque ou pas, c’est le ratio entre la rémunération des membres du réseau en provenance du recrutement de nouveaux membres et la rémunération des membres du réseau en provenance de la vente effective de biens et services. Dès que la rémunération provient essentiellement des commissions prises sur l’argent investi par les nouveaux venus et que la rémunération provenant de la vente de biens et de services et anecdotique, on peut être certain qu’il s’agit d’une arnaque. Et c’est très fréquent.

Dans le cas d’un réseau d’investissement en MLM comme learn-do-succeed.com, le service vendu est toujours quasi inexistant. C’est logique. Si learn-do-succeed.com proposait par exemple de vendre des Tupperware, il serait obligé des produire dans une usine et des faire parvenir à ses membres. Il serait très facile de déterminer à quoi sert l’argent: à acheter des boites en plastique. Mais dès lors que learn-do-succeed.com propose un investissement financier miracle, il devient impossible de déterminer précisément ce qui est acheté par ceux qui investissent. C’est pour cette raison, les réseaux d’investissement en MLM emploient toujours un langage vague et fumeux sans rentrer dans les détails pour décrire le service que vous achetez en plaçant votre argent. C’est généralement parce que l’objectif est uniquement… de récupérer votre argent. Le prétexte importe peu. On tombe alors dans l’arnaque pyramidale ou la vente à la boule de neige. Or, learn-do-succeed.com ressemble furieusement à ce genre de système…

Vous réclamez justice?
Vous cherchez d’autres utilisateurs de ce service ?

MAXIME_PIERRE_OU_LEARN_DO_SUCCESS ne vous satisfait pas et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Vous cherchez d’autres personnes dans cette situation ? Remplissez ce formulaire pour être mis en contact avec d’autres clients insatisfaits et accéder une offre de conseil juridique.

Mise en relation avec d’autres utilisateurs

Quelques conseils pour les victimes de learn-do-succeed.com

Message à toutes les victimes de learn-do-succeed.com : rendez-vous sur cette page dédiée spécifiquement aux victimes d’arnaques financières en ligne pour trouver de l’aide.

Souvent, les victimes d’arnaques deviennent des chasseurs d’escrocs. Une manière de renvoyer la monnaie de leur pièce aux margoulins du web. Ils s’aperçoivent très vite que les équipes d’escrocs se font circuler des listes de victimes pour leur proposer de nouvelles arnaques. Alors ils jouent aux imbéciles pour obtenir un maximum de détails sur les nouvelles arnaques. Ensuite, ils nous envoient un message afin que l’on écrive un article dessus et tuer dans l’oeuf les nouvelles escroqueries. Si vous êtes une victime de learn-do-succeed.com, vous allez certainement être démarché pour de nouvelles offres et cette possibilité s’offre à vous.

learn-do-succeed.com vous a peut-être demandé de leur envoyer des documents d’identité (passeport, CNI ou permis de conduire) et une quittance pour justifier de votre domicile. Impossible de dire quel usage les faux conseillers de learn-do-succeed.com en feront par la suite. Dans d’autres affaires, nous avons découvert que des escrocs servent des identités de victimes à des fins frauduleuses. Dans tous les cas, il est donc impératif de porter plainte contre eux.

Si on vous appelle de la part de Warning-Trading.com, méfiance!

Nous sommes régulièrement contactés par des victimes d’arnaques qui nous racontent avoir reçu un appel de notre part. Il s’agit en réalité de personnes qui usurpent l’identité de Warning Trading. Leur objectif est généralement double: essayer de prendre encore un peu plus d’argent à leurs victimes par la technique de la fausse récupération de fonds et se venger de notre site internet qui fait beaucoup de mal aux escrocs. Nous faisons régulièrement face à nombre d’attaques de toutes sortes.

L’arnaque à la récupération de fonds consiste à faire croire à des personnes déjà victimes d’escroquerie qu’il est possible de récupérer leurs fonds… contre un peu d’argent. Pour les escrocs, c’est juste une façon de maximiser leurs gains. On appelle aussi cela la “retape”, les “recovery room” ou encore l’ “arnaque dans l’arnaque”. Alors si vous êtes contactés de cette manière, ne donnez pas suite ou collectez un maximum d’informations en jouant aux imbéciles pour les publier dans un commentaire sous l’un de nos articles.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

PUBLICITÉS

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x