Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Sofair.io: plateforme d’investissement sous forme d’association

sofair.io

Une plateforme d’investissement coopératif en crypto a-t-elle le droit de prendre la forme d’une association? D’après l’AMF: non.

Une association sans autorisation

« Je me suis rendu compte (…) que sofair n’avait aucune autorisation, pire que c’est une simple association ». C’est le message qu’un internaute nous a fait parvenir pour nous alerter sur Sofair.io.

Nous avons également sollicité l’AMF pour savoir si cette association dispose des autorisation. Réponse du gendarme financier: « je vous informe que la société Sofair exploitant le site sofair.io ne bénéficie d’aucune autorisation ou agrément de la part de l’AMF pour proposer des services d’investissement, procéder à une communication à caractère promotionnel ou à un démarchage auprès des investisseurs français. Nous vous invitons à ne pas donner suite à leurs sollicitations. »

AMF
Réponse d’Epargne Info Service

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?

SOFAIR.IO vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation

Cette association s’appelle Autonomy.

En cas de problème, il faut aller porter plainte

En cas de problème, Epargne Info Service nous invite à nous tourner vers les « autorités judiciaires ». Autrement, dit, ils nous invitent à porter plainte

Notre témoin prendra peut-être le chemin du commissariat ou de la gendarmerie car il a déposé 3000 euros chez Sofair. Il s’est rétracté mais l’équipe a refusé de lui retourner ses fonds.

Une plateforme d’investissement collaboratif

« Sofair repense l’investissement collaboratif en permettant aux investisseurs de construire et d’exploiter un écosystème d’investissement décentralisé de nouvelle génération ancré sur la blockchain et les technologies de cryptographie avancées, et qui soit capable de défier les principaux acteurs du secteur de la finance et de l’investissement en agrégeant une constellation de compétences pluri-disciplinaires issues de la communauté. »

Extrait du site internet de Sofair.

Une seule personne revendique son emploi chez Sofair

D’après le site, quatre personnes sont à l’origine du projet:

Curieusement, Jonathan Nowak est le seul a revendiquer sa participation dans cette association sur son profil Linkedin.

Jonathan NOwak sofair
Extrait du profil Linkedin de Jonathan Nowak.
Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Wil

Suite à votre avis sur ce site et je m’interroge sur la véracité du témoignage puisque j’ai moi même essayé d’y investir il y a quelques temps sans succès. En effet comment est-ce possible d’avoir déposé des fonds (3000€ en l’occurence d’après ce qui est écrit) si la levée de fonds n’est pas ouverte ? Merci de m’éclairer …

Jonathan Nowak

Droit de réponse
Article de Monsieur Philippe Miller
Publié le 7 mars 2023
Sur le blog https://www.warning-trading.com/

Bonjour Monsieur,

Je suis Jonathan Nowak, membre de l’association Autonomy et du projet Sofair.io.

J’ai lu avec attention votre article ci-dessus.

Cependant, j’ai relevé plusieurs erreurs.

Sur la forme de la structure, je vous rappelle que l’association Autonomy n’a pas encore d’activité à proprement parler. Une levée de fonds par voie d’offre au public de jetons est envisagée à stade afin de pouvoir (i) financer le projet et (ii) le structurer, conformément à la réglementation applicable.

Sur le mode de fonctionnement, j’attire votre attention sur le fait qu’une association à but non lucratif, c’est-à-dire dont le but n’est pas de générer du profit, peut exercer une activité commerciale, de manière régulière ou occasionnelle (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31838)

Dans le secteur des actifs numériques, une telle organisation est adoptée par de nombreux projets. Tel est notamment le cas de Tezos (une fondation de droit suisse), Ethereum (https://ethereum.foundation/), Aave, etc.

Ensuite, je vous rappelle que le visa de l’Autorité des Marchés Financiers est optionnel en matière d’offre au public de jetons utilitaires. Nous connaissons bien la réglementation applicable et sommes très attentifs aux différents sujets juridiques autour des actifs numériques, particulièrement dans l’intérêt des utilisateurs et de notre projet. Les personnes intéressées par notre projet – venant de plusieurs pays différents – se sont inscrits sur notre webinar pour être tenus au courant. Autonomy ne procède à aucun démarchage.

Les équipes du projet Sofair sont à la fois les fondateurs de l’association Autonomy (tel que le précisent les statuts constitutifs) et les advisors.

Je serai ravi de pouvoir répondre à vos questions et vous présenter le projet en détail.

Bonne journée,

Jonathan Nowak

JEANVIER BRUNO

Il semble que la réponse de l’AMF, autorité suprême concernant ce type de pratique fait foi et non votre avis.

4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x