Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Avis sur Alvexo : une arnaque interdite en France

VPR Safe Financial Groupe Cysec AMF

5 ans après notre première enquête, la maison mère du broker Alvexo et du courtier Netotrade, l’Isréalo-Chypriote VPR Safe Financial Group, vient enfin de faire l’objet d’une enquête par l’Autorité des Marchés Financiers et d’une suspension de la part de la Cysec. Retrouvez aussi notre Dossier spécial Alvexo & Netotrade

Pour résumer notre avis avant de rentrer dans le détail :

Alvexo, un courtier de trading en ligne, est au centre de controverses significatives, soulevant des questions parmi les investisseurs et clients potentiels recherchant des avis fiables sur cette plateforme. En tant que broker, Alvexo propose divers actifs pour le trading, y compris des CFD, des actions, et des options sur crypto, attirant ainsi une clientèle d’investisseurs intéressés par une large gamme d’opportunités financières.

La plateforme de trading d’Alvexo a été conçue pour répondre aux besoins des traders de tous niveaux, offrant des comptes avec différents minimums de dépôt, ce qui rend le trading accessible à un large éventail de clients. Les spreads et les pips sur la plateforme varient en fonction du type de comptes, affectant directement l’expérience de trading et le risque financier pour les clients.

Cependant, des questions ont été soulevées concernant la fiabilité et la sûreté de ce courtier, notamment après une suspension partielle d’autorisation par la Cysec, due à des manquements réglementaires. Cette action réglementaire met en lumière les risques potentiels pour les clients et soulève des doutes sur la conformité de la plateforme avec les normes financières, en particulier en ce qui concerne la protection de l’argent des clients et la transparence des conditions de trading.

Alvexo, en tant que broker ECN, prétend offrir une expérience de trading transparente avec un accès direct au marché, mais cette récente enquête et les mesures réglementaires subséquentes remettent en question cette affirmation. Les investisseurs potentiels sont encouragés à examiner attentivement les avis sur Alvexo et à considérer l’importance du choix d’une plateforme de trading qui adhère aux normes réglementaires élevées pour sécuriser leurs investissements et leur argent.

En conclusion, les clients actuels et futurs d’Alvexo doivent être conscients des risques associés à la plateforme et considérer attentivement les informations disponibles, tout en évaluant leur propre tolérance au risque et leurs objectifs d’investissement avant de s’engager dans des actions de trading ou dans l’achat de crypto via la plateforme.

Des “manquements à la réglementation en vigueur

Le 3 août dernier, le gendarme financier chypriote, la Cysec, a décrété une “suspension partielle d’autorisation de l’entreprise d’investissement VPR Safe Financial Group Limited – ALVEXO concernant l’exercice de ses activités et la fourniture de services d’investissement sur le territoire français, en raison de suspicions de manquements à la réglementation en vigueur” (source AMF)

Extrait de la décision prise par la Cysec

La Cysec n’est connue, ni pour sa réactivité, ni pour sa rigueur. Il faut donc que les charges soient particulièrement graves pour que le gendarme chypriote décide enfin à intervenir. Les sociétés chypriotes comme Alvexo arrivent largement en tête des plaintes reçues par l’Autorité des Marchés Financiers en France.

L’autorité chypriote précise que cette décision a été adoptée sur la base de constatations faites par l’Autorité des marchés financiers en France.

La presse relaye l’info en accueillant des publicités pour Alvexo

Ces derniers mois, Alvexo a acheté massivement des publireportages dans la presse française pour redorer son image et noyer nos enquêtes. Un titre de presse comme Capital a ainsi accepté de publier deux publicités sous forme d’articles (Ici et ici) et publie aujourd’hui un article pour annoncer la punition dont Alvexo fait l’objet. N’y voyez aucune contradiction… Capital n’est pas le seul : Le Point ou Cryptonaute ont également publié des publireportages.

A gauche, un article dans lequel Capital annonce la condamnation d’Alvexo, à droite Capital accueille des publicités pour Alvexo.

Une trentaine de victimes et un préjudice de plus de 4 millions d’euros

Nous enquêtons et dénonçons depuis longtemps les agissements de ce groupe israélo-chypriote, qui exploite également la marque Netotrade. Les faits qui lui sont reprochés remontent au moins à 2017. Il aura donc fallu plus de cinq ans et une accumulation de plaintes pour que la Cysec daigne finalement faire son travail. Nous avons recensé plus d’une trentaines de victimes qui cumulent un préjudice de plus de quatre millions d’euros. Sans doute la partie émergée de l’iceberg.

A ce jour, Alvexo ne fait aucune mention de cette suspension sur son site et le site de trading semble continuer à accepter les inscriptions de nouveaux clients. Près de 76% de ses clients perdent leur argent.

Sur son site, Alvexo annonce la proportion de perdants parmi ses clients : 76% !

Interdiction de publicité, de dépôts et de recrutements

La Cysec relève notamment que : “la société ne semble pas surveiller les activités de son agent Lié afin de s’assurer de sa propre conformité continue avec la loi”. Elle interdit donc à la maison mère d’Alvexo “d’accepter tout nouveau client du territoire français”“de faire de la publicité en tant que prestataire de services d’investissement sur le territoire de la France” et de “de recevoir de nouveaux dépôts de clients actuels sur le territoire français”.

Cette décision semble sous-entendre qu’un tel traitement n’était réservé qu’aux résidents français. Les clients d’Alvexo dans les autres pays de l’Union européenne seraient-ils mieux traités ?

Le broker Alvexo dispose de deux mois pour prendre des mesures nécessaires afin de se conformer à la réglementation, après avoir fonctionné de cette manière pendant plus de 5 ans.

FAQ sur Alvexo

1. Quels sont les avis sur le courtier en ligne Alvexo et les risques associés au trading sur sa plateforme ?

Les avis sur Alvexo, un courtier en ligne, soulignent un danger absolu en raison de manquements réglementaires. Cette plateforme de trading, offrant des CFD, actions, et crypto, a été suspendue partiellement par la Cysec pour non-conformité. Les clients devraient être conscients des risques financiers élevés : près de 76% des clients perdent leur argent en trading avec Alvexo. Les investisseurs sont conseillés de réfléchir attentivement avant de déposer un minimum de fonds et de s’engager dans le trading sur cette plateforme, compte tenu des spreads, pips et du risque élevé.

2. Quel est le minimum de dépôt requis pour ouvrir un compte de trading chez Alvexo, et quels sont les actifs disponibles ?

Alvexo, en tant que broker ECN, impose un minimum de dépôt pour ouvrir des comptes de trading en ligne. Cependant, les clients doivent exercer une prudence extrême en raison des avis négatifs et des risques financiers associés. La plateforme propose divers actifs financiers comme les CFD, les actions, et la crypto, mais le risque d’expérience négative et de pertes financières est élevé. Les investisseurs doivent considérer les spreads et pips avant d’investir, car cela peut influencer leur capacité à générer des profits sur cette plateforme de trading.

3. Comment les clients et investisseurs du broker Alvexo sont-ils affectés par les restrictions ?

Les clients et investisseurs d’Alvexo, un courtier en ligne, sont directement affectés par les restrictions de la Cyprus Securities and Exchange Commission, notamment l’interdiction de publicité et de nouveaux dépôts de clients français. Cette décision met en lumière les risques associés à la plateforme, affectant la confiance des clients et leur expérience de trading. Les actifs financiers comme les CFD, actions, et crypto, bien que disponibles, deviennent risqués à trader. Les investisseurs doivent être conscients du risque accru et de l’expérience potentiellement négative en engageant leur argent avec Alvexo.

4. Quels sont les spreads et pips typiques chez Alvexo, et comment influencent-ils l’expérience de trading pour les clients ?

Les spreads et pips chez Alvexo varient en fonction des comptes et des actifs tradés, tels que les CFD, actions et cryptos. Il est crucial pour les clients et investisseurs de comprendre comment ces coûts peuvent affecter leur expérience de trading et le risque financier. Des spreads élevés et des pips importants peuvent diminuer les profits potentiels et augmenter les pertes. Les avis mettent en lumière le danger absolu en tradant avec Alvexo, surtout en lien avec les pratiques de pricing. Les traders doivent évaluer soigneusement ces facteurs avant de s’engager sur cette plateforme ECN en ligne pour minimiser les risques financiers.

Vous réclamez justice ?
Vous cherchez d’autres victimes ?

ALVEXO vous a causé un préjudice, vous considérez que vous êtes une victime et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Remplissez ce formulaire pour être ajouté à la liste des victimes de cette arnaque. Vous serez automatiquement mis en relation avec d’autres victimes et vous aurez accès à des offres de services juridiques personnalisées. Si la police ou la gendarmerie nous contactent, nous les mettrons en relation avec vous.

Mise en relation
Nicolas Gaiardo

Nicolas Gaiardo

Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jacques Raquame

Bonjour,
Qu’en est il de Ceaux-Dutheil qui figure toujours sur le site Alvexo en français à ce jour ?

Philippe Miller

Très bonne question!

Est-ce qu’il continue de passer sur BFM ou bien cette dernière a-t-elle finalement considéré que ce n’était plus admissible?

Jacques Raquame

Il est toujours à l’antenne sur BFM mais avec une autre casquette (technibourse sa boite qui fourgue ses formations) alors qu’il est toujours apporteur pour Alvexo. on peut le retrouver notamment avec Cussac pour le match des traders du 20/01/2023.
Pour info c’est un ancien formateur de Luc Vaudan pour boursierassistance et collègue à l’époque de Belkhayate (et oui on les retrouve tous)

Dernière modification le 1 année il y a par Jacques Raquame
3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x