Alvexo (VPR Safe Financial Group) interdit en France

Enquêtes et Décryptages Nicolas Gaiardo Publié le 22 août 2022 à 13:22    Temps de lecture: 4 min
VPR Safe Financial Groupe Cysec AMF
Extrait de la publication de l'AMF à propos de la maison-mère d'Alvexo | Warning Trading

5 ans après notre première enquête, la maison mère d’Alvexo et Netotrade, l’Isréalo-chypriote VPR Safe Financial Group, vient enfin de faire l’objet d’une enquête par l’Autorité des Marchés Financiers et d’une suspension de la part de la Cysec.

Des “manquements à la réglementation en vigueur

Le 3 août dernier, le gendarme financier chypriote, la Cysec, a décrété une “suspension partielle d’autorisation de l’entreprise d’investissement VPR Safe Financial Group Limited – ALVEXO concernant l’exercice de ses activités et la fourniture de services d’investissement sur le territoire français, en raison de suspicions de manquements à la réglementation en vigueur” (source AMF)

Extrait de la décision prise par la Cysec

La Cysec n’est connue, ni pour sa réactivité, ni pour sa rigueur. Il faut donc que les charges soient particulièrement grave pour que le gendarme chypriote décide enfin à intervenir. Les sociétés chypriotes comme Alvexo arrivent largement en tête des plaintes reçues par l’Autorité des Marchés Financiers en France.

L’autorité chypriote précise que cette décision a été adoptée sur la base de constatations faites par l’Autorité des marchés financiers en France.

La presse relaye l’info en accueillant des publicités pour Alvexo

Ces derniers mois, Alvexo a acheté massivement des publireportages dans la presse française pour redorer son image et noyer nos enquête. Un titre de presse comme Capital a ainsi accepté de publier deux publicités sous forme d’articles (Ici et ici) et publie aujourd’hui un article pour annoncer la punition dont Alvexo fait l’objet. N’y voyez aucune contradiction… Capital n’est pas le seul: Le Point ou Cryptonaute ont également publié des publireportages.

A gauche, un article dans lequel Capital annonce la condamnation d’Alvexo, à droite Capital accueille des publicités pour Alvexo.

Une trentaine de victimes et un préjudice de plus de 4 millions d’euros

Nous enquêtons et dénonçons depuis longtemps les agissements de ce groupe israélo-chypriote, qui exploite également la marque Netotrade. Les faits qui lui sont reprochés remontent au moins à 2017. Il aura donc fallu plus de cinq ans et une accumulation de plaintes pour que la Cysec daigne finalement faire son travail. Nous avons recensé plus d’une trentaines de victimes qui cumulent un préjudice de plus de quatre millions d’euros. Sans doute la partie émergée de l’iceberg.

A ce jour, Alvexo ne fait aucune mention de cette suspension sur son site et le site de trading semble continuer à accepter les inscriptions de nouveaux clients. Près de 76% de ses clients perdent leur argent.

Sur son site, Alvexo annonce la proportion de perdants parmi ses clients: 76%!

Interdiction de publicité, de dépôts et de recrutements

La Cysec relève notamment que: “la société ne semble pas surveiller les activités de son agent Lié afin de s’assurer de sa propre conformité continue avec la loi”. Elle interdit donc à la maison mère d’Alvexo “d’accepter tout nouveau client du territoire français”, “de faire de la publicité en tant que prestataire de services d’investissement sur le territoire de la France” et de “de recevoir de nouveaux dépôts de clients actuels sur le territoire français”.

Cette décision semble sous-entendre qu’un tel traitement n’était réservé qu’aux résidents français. Les clients d’Alvexo dans les autres pays de l’Union européenne seraient-ils mieux traités?

Alvexo dispose de deux mois pour prendre des mesures nécessaires afin de se conformer à la réglementation, après avoir fonctionné de cette manière pendant plu de 5 ans.

Voulez-vous être mis en relation avec d'autres victimes ?

Vous êtes victime de ALVEXO et vous souhaitez être mis en relation avec d’autres victimes ? Laissez-nous vos coordonnées en remplissant ce formulaire et vous serez mis automatiquement en contact. Nous mettrons également à la disposition de la police ou de la gendarmerie vos coordonnées si nous sommes sollicités.

Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x