Un lanceur d’alerte dénonce le circuit de blanchiment de l’argent d’arnaques aux faux investissement

Enquêtes et Décryptages Philippe Miller Publié le 3 juin 2021 à 11:27    Temps de lecture: 4 min
| Warning Trading

Grâce à des informations reçues d’un lanceur d’alerte, nous avons pu redessiner le parcours suivi par les fonds des victimes de dizaines d’arnaques au faux investissement.

Le circuit de l’argent pris à plus de “2000 victimes”?

Nous avons été contacté par un lanceur d’alerte. Il nous a transmis une liste de comptes bancaires qui auraient été utilisés pour faire transiter l’argent de victimes de faux investissements. Il s’agit de deux groupes de relevés d’identités bancaires semblant appartenir à des sociétés espagnoles d’une part et à des sociétés hongroises d’autre part.

Ils correspondent à un schéma classique et déjà observé dans des arnaques financières sur internet: la victime vire son argent sur un premier compte en Espagne ou au Portugal, plus rarement un autre pays. De là, les fonds sont virés vers le compte d’une entreprise fictive dans un pays de l’est, dans notre cas la Hongrie.

Circuit financier blanchiment arnaques
Circuit financier mis à jour par les informations d’un lanceur d’alerte qui dessine le transferts de l’argent sale vers Hong-Kong depuis l’Espagne et via la Hongrie

Ensuite l’argent part vers d’autres comptes bancaires étrangers, dans des paradis fiscaux relativement respectables, comme Hong Kong ou Singapour, d’où il peut plus facilement être blanchi et dissimulé. Dans le cas évoqué par ce lanceur d’alerte, la destination des fonds après la Hongrie serait Hong-Kong.

D’après ce lanceur d’alerte, l’argent extorqué à près de 2000 victimes aurait transité via ces circuits financiers. Les recoupements que nous avons pu effectuer à partir des données fournies par ce lanceur d’alerte nous ont permis de déterminer que ces circuits financiers sont effectivement empruntés par un groupe d’escrocs qui ont mis en place des arnaques utilisant des espaces de connexion privée dont l’apparences permet de démontrer qu’ils ont été conçus par les mêmes personnes.

Ces comptes bancaires sont probablement ouverts avec des identités usurpées, probablement à d’anciennes victimes, ou à des hommes et femmes de pailles, souvent des personnes dans le besoin qui voient là une occasion de gagner un peu d’argent.

Voici en détail les comptes bancaire et les sociétés évoquées:

Amilf trading spain SRL

Banque: Bankinter

IBAN: es490128004217010004472 et bkbkesmmxxx

Adresse: De la castellana 2928046 Madrid

La société espagnole Amilf trading spain srl  aurait également ouverte des comptes avec la Caixabank, Deutsch Bank et la Banco Sabadell. Ces comptes auraient été ouverts en février 2021.

Clark & Rodriguez

Cette société espagnole, Clark & Rodriguez, aurait ouvert des comptes chez Banco Sabadell et Deutsch Bank en février 2021.

Livreo

La société Livret aurait utilisé un compte à la Caixabank avec les numéros suivants: ES3021002249740200482774 et LIVREO BBVA  ES8301824063350201656838.

Le nom correspond à celui d’une arnaque que nous avons déjà dénoncée: Livreo. Mais nous n’avons pas pu vérifier si ce compte bancaire correspond à cette arnaque.

Carp  Europe SL

Banque: Banco santander SA

Adresse de la société: De pereda 9-12 39004 Santander

IBAN: es4900493281612414259748

Carp  Europe SL

KFW group iberia SL

Adresse: De pereda 9-12 390004

IBAN: es5400493859262314150977

KFW group iberia SL est une société dont fait mention un site spécialisé dans le surveillance des arnaques et dont nous avons également parlé dans l’un de nos articles. Cette arnaque aurait utilisé également le compte évoqué plus haut et relié à la société Amilf trading spain SRL. Cela nous permet de faire le lien entre ces comptes, ces sociétés et une série d’arnaque dont nous avons pu démontré par ailleurs qu’elles sont

Amilf trading spain SRL
Capture d’écran d’un rapport de l’ADC France sur l’arnaque Alt-cpm.com qui démontre que cette escroquerie a utilisé les circuits bancaires évoqués dans cet article

Liliom Epker KFT

Une société hongrois fondée en 2021 et disposant du compte suivant dans une banque hongroise.

Banque: RAIFFEISEN BANK ZRT et

IBAN: HU70120110690175169200200001 et

Bodidoc EP KFT

Une société de droit hongrois disposant du compte suivant dans une banque également hongroise

Banque: MKB BANK NYRTLAND

IBAN: HU16103000021322908300014887

Vous en savez plus sur cette entité ou sur cette personne ? Veuillez utiliser ce formulaire pour entrer en contact avec un de nos journalistes, ou si vous avez besoin d'une communication plus sécurisée, contactez-nous à l'aide de l'application Signal +33 6 33 78 33 78. Aucun système n'est sécurisé à 100%, mais Signal peut être utilisé pour protéger votre identité en utilisant un cryptage de bout en bout.

Philippe Miller

Cet article a été écrit par Philippe Miller
Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

Les commentaires sont fermés.

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter