Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Procédure pénale engagée contre Jean-Louis Cussac et Perceval

Jean-Louis Cussac Perceval finance trading

Une procédure pénale a été lancée contre Jean-Louis Cussac à Bordeaux par un ancien élève. Un juge d’instruction a été désigné.

Exercice illégal de la profession de CIF et pratique commerciale trompeuse

Nicolas Lafortezza a déposé une plainte pénale à Bordeaux il y a quelques mois. Un juge d’instruction a été nommé. Entre temps, l’ancien élève s’est adjoint les services d’un nouvel avocat spécialisé en droit boursier pour affiner sa stratégie.

“Au vu des premières pièces que mon client m’a présenté, je considère qu’il a été victime d’exercice illégal de la profession de conseil en investissement et de pratique commerciale trompeuse” indique son avocat, qui envisagerait d’ajouter le chef d’escroquerie aux charges que son client entend faire peser sur Perceval Finance.

Une cagnotte pour financer les frais de justice

Pour financer les importants frais de justice qui s’annoncent, Nicolas Lafortezza a lancé un appel aux dons via une cagnote Leetchi. Il estime que l’ensemble des frais de justice occasionnés par cette histoire s’élèvent à 20 000 euros environ.

Niciolas Lafortezza Cagnotte leetchi Cussac
Cagnotte Leetchi lancée par Nicolas Lafortezza pour financer ses frais de justice contre Jean-Louis Cussac et Perceval.

Cela comprend aussi les frais qu’il va devoir engager pour se défendre d’une action en diffamation lancée par Jean-Louis Cussac et Perceval Finance contre lui, à cause des nombreuses vidéos qu’il a publié pour raconter son histoire

Nous avons appris à cette occasion que nous faisons également l’objet d’une plainte en diffamation du fait de notre enquête publiée le 23 septembre 2022. Nous n’avons pas encore reçu de convocation judiciaire à ce jour.

Nicolas Lafortezza espère convaincre d’autres anciens élèves de le rejoindre et de se porter partie civile à ses cotés pour réduire les frais de procédure. Une personne s’est déjà manifestée.

Vous réclamez justice?
Vous cherchez d’autres utilisateurs de ce service ?

JEAN-LOUIS CUSSAC OU PERCEVAL FINANCE CONSEIL ne vous satisfait pas et vous cherchez des moyens de vous défendre ? Vous cherchez d’autres personnes dans cette situation ? Remplissez ce formulaire pour être mis en contact avec d’autres clients insatisfaits et accéder une offre de conseil juridique.

Mise en relation avec d’autres utilisateurs

FXCM et IG déjà condamnés pour s’être comportés en CIF

L’exercice illégal de la profession de conseil en investissement est punie des mêmes peines que l’escroquerie: 5 ans de prison et 375 000 euros d’amende. Elle a par exemple été relevée dans le comportement des conseillers de sites de trading, qui ne se contentaient pas d’expliquer le fonctionnement d’un site de trading mais prodiguaient de façon assez subtile et intéressée, des conseils personnalisés.

Ainsi, FXCM fut-il condamné en 2015 à 200 000 euros d’amende et IG Markets à 500 000 euros d’amende. A notre connaissance, aucun professeur de trading n’a encore été incriminé sur ce fondement en France à notre connaissance.

Pratique commerciale trompeuse: la jurisprudence Nabila

La pratique commerciale trompeuse, prévue dans le code de la consommation, est punie de deux ans de prison est de 300 000 euros d’amende. La DGCCRF a récemment mobilisé cette incrimination pour punir, légèrement mais rapidement, les influenceurs se présentant faussement comme des usagers gagnants de services financiers pour les promouvoir. C’est ainsi que Nabila Benatia avait écopé d’une peine de 20 000 euros d’amende.

Nous avions raconté l’histoire de Nicolas Lafortezza dans une enquête de six mois parue en décembre 2021. Son témoignage nous avait inciter à mener une longue enquête sur Jean-Louis Cussac et Perceval Finance Conseil, publiée en septembre 2021.

Nous avions réussi à démontrer que la plupart des anciens élèves étaient lourdement perdants. Pour certains, les conséquences ont pu être dramatiques, comme elles l’ont été pour Nicolas Lafortezza. Pire, Jean-Louis Cussac lui-même serait largement perdant sur le long terme. Ses revenus proviendraient largement de la vente de formations et d’abonnements à un groupe privé appelé “salle des marchés”.

Faire 10 000 par mois avec 20 000 euros de capital

Un youtubeur spécialisé nous a fait l’honneur de reprendre nos enquêtes pour réaliser une vidéo très pertinente, intitulée “Jean-Louis Cussac un Trader Mythomane à la Télévision ?”, inspirée par des extraits de cours dispensés par Jean-Louis Cussac.

“Moi si je repartais avec 20 000 euros, mon objectif serait de faire minimum 10 000 euros par mois”, y affirme sans ciller le chroniqueur de BFM TV devant ses élèves.

Crésus Investissement décrypte admirablement le modèle économique de Jean-Louis Cussac sur Perceval Finance Conseil.
Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

PUBLICITÉS

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
39 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Dani

Top ! Enfin la justice va démonter le système Cussac / BFM Business. Il était temps. Que Cussac prouve ses gains au juge d’instruction ! On va bien rire. Mentir au juge d’instruction et il finira au placard !

Nicolas La Fortezza

merci pour ton soutien

Jean

C’est simple personne et je dis bien personne n’est capable de produire le moindre track record et ce tout simplement parce que le trading est une activité perdante à long terme, au même titre que le casino. Au placard il y aura aussi Nicolas Cheron, Benoist Rousseau, Luc Vaudan et d’autres qui s´enrichisssent sur le dos de naifs épargnants.

Nicolas la Fortezza

Bonjour et merci Jean pour le naïf, comme c’est écrit, dit et filmé, Cussac nous montrer des résultats de trading gagnant, il passe tous les jours sur BFMBusiness, première chaîne d’information économique de France, et ils gagnent tous les jours à 10h30, excuse moi de faire confiance, aux lois françaises, donc ça veut dire que Cussac, produisait et produit des faux documents, ça s’appelle faux, usage de faux et c’est condamné par la loi, merci d’être respectueux envers les pliant et les victimes, qu’ils ont perdu des sommes complètement folle, qui sont en difficulté financière, des vies, complètement brisé Merci de votre compréhension.

Jean

Les lois permettent à un annonceur de faire de la publicité dans les médias. Il est acquis Cussac paye sa facture afin d’avoir son rond de serviette à BFM. Donc il faut bien choisir son angle d’attaque. Il n’y avait pas de jugement de valeur ni de dénigrement de ma part dans le terme naïf mais plutôt de la compassion.

Nicolas la Fortezza

Merci, ci c’est de la compassion est sincère…, faire de la publicité…. C’est bien normal, pour toute entreprise, et c’est tout à fait légal. En revanche, faire de la publicité mensongère, sur n’importe quel support, et a fortiori sur la première chaîne d’information économique de France, qui est BFM Business, présenté par Cédric Decœur qui est journée….., donc M Decœur a une responsabilité dans la présentation de ses invités, il nous présente Cussac, comme Trader pour Compte propre… donc tous les auditeurs de cette chaîne,
comprenne que Cussac est traders professionnels…., et gain ça vie, grâce au revenue généré par son trading sur les marchés financiers, sauf qu’à preuve, du contraire, Cussac , perd de l’argent sur les marchés financiers, et mais beaucoup…. comme tous ces clients. c’est les formations, les conseils, les affiliation rétro commissions qui permet d’éponger les pertes générées par Cussac sur les marchés financiers.

Jean

Je suis d’accord. Il y a une confusion entre trader professionel et trader gagnant. On peut aussi être joueur de casino professionel et financer cette activité par des sponsors par exemple ou des fonds provenant d’une autre activité. Le sport est typiquement un domaine non rentable pour ce qu’il est, il faut que la pub vienne vendre autre chose pour ca prenne du sens.

Jean

Personne ne peut l’empêcher de vendre du vent et les avertissements légaux sont écrit un peu partout. C’est comme ca qu’il se protège. Tout le monde sait que 90% des clients de courtier sont perdant et c’est la ou est le vice. Lui se présente comme faisant partie des 10%. Je pense qu’on peut qualifier cette approche de publicité mensongère. Même combat pour tous ces gérants qui depuis le début l’année étaient dithyrambique sur les valeurs cycliques notamment les banques avec la hausse des taux et mtn ils disent qu’ils étaient prudent la dessus et qu’ils preferent la croissance, retournant leur veste bien opportunément.

Nicolas la Fortezza

Merci Jean, tu peux vérifier les avertissements ne sont pas écrit chez Perceval finance conseil, Mathieu Ceronne faca caméra, interroger sur les 98 % de perdant sur les marchés financiers, affirme que Luis et ses clients comme Cussac font partie de 2 % gagnants, tout est dit…., c’est de la tromperie, donc c’est puni par la loi, si tu peux rester sur le sujet, Cussac est resté que sur Cussac et PFC , je te remercie sincèrement

Jean

Il me semble également que les formations sont éligible au CPF. C’est une honte. Ceux qui ont permis ca ne doivent certainement rien comprendre sur le fond.

Nicolas la Fortezza