groupe-finance-developpement.com, l’arnaque dans les monnaies

Métaux précieux Philippe Miller Publié le 31 mars 2021 à 14:58    Temps de lecture: 4 min
groupe-finance-developpement

Un certain Richard Bartoli se présentant comme salarié de GFD, groupe-finance-developpement.com, tente de convaincre des épargnants d’investir sur des monnaies de collection sur un site avec espace de connexion privée.

Richard Bertoli et ses monnaies de collection

Si vous n’avez jamais entendu parler de groupe-finance-developpement.com, c’est parfaitement normal. C’est tout simplement parce que groupe-finance-developpement.com n’existe pas.

Des épargnants français sont démarchés depuis quelques temps par un soi-disant analyste financier se présentant sous le nom de Richard Bertoli et avec l’adresse mail suivante: finance@groupe-finance-developpement.com. Il leur propose des placements juteux à 6%! On est loin de notre pauvre livret A.

groupe-finance-developpement.com
La signature du faux Richard Bertoli de GFD, une société qui prétend disposer d’un capital de 68 millions d’euros!

Le placement miracle de Monsieur Bertoli, c’est l’achat de monnaies de collection, particulièrement de vieilles monnaies américaines.

groupe-finance-developpement.com

Pour convaincre ses futurs victimes, Richard leur propose de se connecter sur un site avec espace de connexion privée: groupe-finance-developpement.com. A cette fin, il envoie un login et un mot de passe. Une fois connecté, la victime est face à une sorte de plateforme de trading très mal faite, très bas de gamme, qui vise pourtant à essayer de rendre l’offre convaincante.

Ce site internet n’a que 17 jours d’existence

Au moment où nous écrivons ces lignes, ce site n’a que 17 jours. C’est un site tout neuf. Tout nouveau. Il a été créé le 17 mars et son hébergeur garantit l’anonymat de son propriétaire. Bien entendu.

groupe-finance-developpement.com

Pour essayer d’inspirer confiance, GFD communique à ses victimes potentielles une liste de sites référents, supposés garantir le sérieux de GFD. Il s’agit de:

C’est la première fois que nous assistons à ce genre de tactique pour obtenir d’une victime un virement.

Demande de virement vers une banque française

Pour faire serieux, Richard Bertoli demande à ses victimes une copie de leur carte nationale d’identité ou passeport, un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois (loyer, facture téléphone…) ainsi qu’un RIB. Entre les mains des escrocs ce genre de documents permettent d’opérer des usurpations d’identité qui peuvent avoir des conséquences dévastatrices pour les victimes. Les escrocs s’en fichent bien.

groupe-finance-developpement.com

Enfin, Richard Bartoli envoie à ses victimes le RIB sur lequel elle devraient envoyer leurs premier faux investissement. Ce qui est intéressant ici, c’est que le virement demandé doit être opéré sur une banque française installée en France. Le nom du bénéficiaire ? La SASI ARTENIS. Pourquoi ce RIB n’est pas au nom de groupe-finance-developpement.com ? Allez savoir pourquoi… Récemment, nous avons interviewé une victime militant contre les arnaques. Sa proposition phare: que les banques vérifient systématiquement que le nom du bénéficiaire d’un RIB correspondent au nom de l’entité ayant ouvert ce compte. Aujourd’hui en France, il est possible de changer le nom du bénéficiaire d’un RIB pour obtenir un virement sans que cela émeuve la banque qui héberge le compte.

Cette demande de virement sur un compte en France est relativement rare pour être signalé. Habituellement, ce genre d’arnaque demande des virements sur des banques étrangères, dans des pays dont les standards réglementaires sont assez défectueux, quand il ne s’agit pas de paradis fiscaux. Ouvrir un compte bancaire pour faire transiter et/ou blanchir de l’argent suppose généralement de le faire faire par un homme de paille ou en usurpant l’identité de quelqu’un. Ah ben tiens, voilà le genre de choses que l’on peut faire avec la carte nationale d’identité ou le passeport d’une victime…

Voulez-vous être mis en relation avec d'autres victimes ?

Vous êtes victime de CETTE ARNAQUE AVEC ESPACE DE CONNEXION (5) et vous souhaitez être mis en relation avec d’autres victimes ? Laissez-nous vos coordonnées en remplissant ce formulaire et vous serez mis automatiquement en contact. Nous mettrons également à la disposition de la police ou de la gendarmerie vos coordonnées si nous sommes sollicités.

Philippe Miller

Cet article a été écrit par Philippe Miller
Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Publicités

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
logo balance ton escroc
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x