Déjà plus de 27 000 victimes aidées. Il est temps de célébrer 10 ans de confiance !

Notre opinion sur La bande à Marcel : c’est frauduleux

lbam.club

Signal d’alerte sur La bande à Marcel. Il s’agit manifestement d’une tromperie qui commence à trouver des victimes. Voici les indications qui nous alarment.

lbam.club a plus d’un an d’ancienneté mais la vigilance reste de mise

Pour analyser si un lien web est employé dans une tromperie, nous débutons souvent par examiner son Whois. Sensibles à tous, ces données publiques, offrent des détails sur un lien web, c’est-à-dire une adresse web. Habituellement, les whois des fraudes en ligne révèlent des sites tout neufs. Effectivement, lorsqu’on dupe les gens avec des sites en ligne, dès qu’on est démasqué, il est indispensable de créer un nouveau lien pour recommencer. Et ainsi de suite… Les fraudes sont souvent repérées au bout de quelques jours, ce qui oblige les imposteurs à toujours recommencer, privilégiant toujours le volume à la qualité. Le whois est donc un point à considérer mais insuffisant.

Whois du site lbam.club

En effet, certains sites frauduleux parviennent à afficher des durées d’existence plutôt longues. C’est le cas de La bande à Marcel, qui a été créée il y a 659 jours. Ils y arrivent, soit en imaginant des plans de tromperies qui permettent de faire attendre suffisamment les victimes pour retarder la réalisation de leur situation. Donc, lorsque ces victimes se rendent compte qu’elles ont été dupées, parfois plusieurs années se sont déjà écoulées. Et le site frauduleux parait d’autant plus ancien et fiable. Soit ils mettent la main sur le lien d’un site abandonné dont ils acquièrent les droits et donc l’antériorité, pour bénéficier de sa crédibilité. Ainsi, certaines fraudes parviennent à afficher des sites web créés il y a plusieurs milliers de jours ! Pour La bande à Marcel donc, le critère du whois ne s’avère pas concluant. Il faut approfondir les recherches.

Si La bande à Marcel est un réseau de marketing multiniveau ou MLM, alors prudence

Les réseaux de marketing multiniveau ou MLM sont largement détournés en ligne pour les transformer en escroqueries pyramidales. Il est donc pertinent d’examiner La bande à Marcel pour déterminer si c’est ce qui est dissimulé derrière… Dans un réseau de MLM, les clients qui achètent le service sont aussi utilisés par l’organisation qui propose ce service pour recruter de nouveaux clients. Et ils sont rétribués pour cela sous forme de commissions perçues sur les sommes générées par leurs recrutements.

L’exemple le plus réputé et précurseur dans ce domaine, c’est Tupperware. Pas de boutiques. Pas de publicités. Les clients sont encouragés à devenir des revendeurs dans leurs cercles de sociabilité. Une économie inattendue pour l’entreprise et une diffusion incroyable et spontanée. Les vendeurs obtiennent des commissions sur leurs propres ventes et des commissions décroissantes sur les ventes des clients qu’ils ont recruté pour en faire des revendeurs, communément appelés des filleuls.

Ce système n’est pas illégal mais il est atypique. Il a connu un certain succès dans des milieux à connotations religieuses, où la foi et le sentiment d’appartenance à des groupes sociaux identitaires sont très ancrés. Il atteint là sa limite, une forme de sectarisme. Pour les leaders sectaires et les fraudeurs, le MLM est une aubaine parce qu’il permet de diffuser un message commercial dans un milieu fermé, homogène et imperméable à des contre-discours et contre-argumentations. Les réseaux de MLM entretiennent un entre-soi très prégnant dans lequel le discours dominant est soutenu par ses propres membres. Ils se soutiennent, se confortent et visent le même but : faire de l’argent ensemble, par la même méthode.

Lorsque les réseaux de MLM proposent non plus de vendre des biens et services mais des investissements, le risque de dérapage est décuplé et il s’agit presque systématiquement de fraudes. Les exemples de réseaux de marketing multiniveau ainsi détournés sont nombreux. Le critère qui permet de savoir si un réseau de marketing multiniveau est une tromperie ou pas, c’est le ratio entre la rémunération des membres du réseau venant du recrutement de nouveaux membres et la rémunération des membres du réseau venant de la vente effective de biens et services. Dès que la rémunération provient principalement des commissions prises sur l’argent investi par les nouveaux venus et que la rémunération venant de la vente de biens et de services est insignifiante, on peut être sûr qu’il s’agit d’une tromperie. Et c’est très commun.

Tous les investissements proposés par Marcel sont illégaux et frauduleux.

Dans le cas d’un réseau d’investissement en MLM comme La bande à Marcel, le service vendu est toujours quasiment inexistant. C’est logique. Si La bande à Marcel proposait par exemple de vendre des Tupperware, il serait obligé de les produire dans une usine et de les faire parvenir à ses membres. Il serait très facile de déterminer à quoi sert l’argent : à acheter des boites en plastique. Mais dès lors que La bande à Marcel propose un investissement financier miraculeux, il devient impossible de déterminer précisément ce qui est acheté par ceux qui investissent. C’est pour cette raison, les réseaux d’investissement en MLM emploient toujours un langage vague et ambigu sans entrer dans les détails pour décrire le service que vous achetez en plaçant votre argent. C’est généralement parce que l’objectif est uniquement… de récupérer votre argent. Le prétexte importe peu. On tombe alors dans l’arnaque pyramidale ou la vente à la boule de neige. Or, La bande à Marcel ressemble dangereusement à ce genre de système…

Mentions légales tronquées

L’absence de mentions légales sur le site lbam.club est un indicateur décisif quant à la confiance à accorder à cette entité. Une entreprise d’investissement respectueuse des règles en matière de sécurité numérique ne peut donc pas l’ignorer. Aucune information permettant de connaître son gérant s’il en existe ou une adresse pour vérifier une réelle présence doit vous dissuader de faire affaire avec La bande à Marcel.

Ce site appartient en réalité à Marcel Lalitte. Marcel a 74 ans et il serait résidant dans la Principauté d’Andorre. Il est également lié à plusieurs entreprises: Etitao, Les amis de Montpensier ou Sixforone (Cercle 641). Marcel Lalitte dispose également d’une chaîne Youtube pour promouvoir ses produits.

https://www.youtube.com/@labandeamarcel
Profil Linkedin de Marcel Lalitte.

Absence sur liste noire mais absence d’agrément

Pour rédiger cet article sur La bande à Marcel, nous avons consulté les différentes listes noires publiques éditées par des gendarmes financiers publiques. Ces listes sont alimentées à partir de signalements de victimes et à partir de la surveillance effectuée par ces administrations publiques. Nous n’avons pas trouvé pour l’instant La bande à Marcel sur l’une de ces listes noires.

Cela peut s’expliquer par le fait qu’il peut s’écouler un certain temps, parfois quelques mois, avant qu’une tromperie ne soit détectée ou signalée puis notée sur ces listes noires. Nous écrivons régulièrement des articles sur des arnaques que nous retrouvons bientôt sur l’une de ces listes noires. Nous pensons que La bande à Marcel sera tôt ou tard inscrite sur l’une de ces listes noires.

L’opinion de Warning-Trading: éloignez-vous de cette tromperie

Compte-tenu de ce qui précède, aucun doute possible, La bande à Marcel est une fraude financière.

L’imposture financière en ligne est devenue une industrie prospère et cette entité suit manifestement ces méthodes : illégalité, tromperie, anonymat, usurpation d’identité… Si vous hésitez à leur faire confiance, passez votre chemin. Et si vous êtes l’une de leurs victimes, vous trouverez des conseils ci-dessous.

Ce que vous devez savoir si vous êtes victime de La bande à Marcel

Chaque jour, nous recevons des messages de victimes d’escroqueries financières. Afin qu’elles trouvent des conseils et des informations utiles, nous avons créé cette page spéciale. Si vous êtes une victime de La bande à Marcel, vous y trouverez une aide précieuse.

Si vous vous êtes fait duper par La bande à Marcel, ne soyez pas surpris si vous êtes de nouveau sollicité pour vous voir proposer d’autres services financiers tout aussi trompeurs. En général, une fois que vous avez donné vos coordonnées personnelles à ce genre de tromperie, votre adresse mail et votre numéro de téléphone circulent d’une usurpation à l’autre. Soyez donc sur vos gardes. C’est ainsi que certaines personnes deviennent des pourfendeurs de fraudeurs après s’être fait duper. A chaque fois qu’ils sont sollicités par des trompeurs, ils feignent d’être intéressés pour découvrir quelles sont les nouvelles tromperies et nous les signaler afin que l’on rédige le plus rapidement possible un article.

Les équipes derrière des tromperies comme La bande à Marcel demandent souvent à leurs victimes de leur fournir des documents d’identité comme des photocopies de passeport, de carte nationale d’identité ou de permis de conduire, voire des quittances. Ils n’en ont pas réellement besoin pour berner leurs victimes, si ce n’est pour paraître sérieux. Mais ils prennent généralement l’habitude de conserver précieusement ces documents qui peuvent toujours leur servir dans d’autres tromperies. Attention à ce genre de mauvaises surprises. Mieux vaut par principe déposer plainte si vous êtes victime de La bande à Marcel.

Alerte contre des usurpations de l’identité de Warning-Trading.com

Nous sommes régulièrement contactés par des victimes d’escroqueries qui nous racontent avoir reçu un appel de notre part. Il s’agit en réalité de personnes qui usurpent l’identité de Warning Trading. Leur objectif est généralement double : essayer de soutirer encore un peu plus d’argent à leurs victimes par la technique de la fausse récupération de fonds et se venger de notre site internet qui nuit beaucoup aux fraudeurs. Nous sommes régulièrement confrontés à des attaques de toutes sortes.

L’escroquerie à la récupération de fonds consiste à faire croire à des personnes déjà victimes d’escroquerie qu’il est possible de récupérer leurs fonds… contre un peu d’argent. Pour les fraudeurs, c’est juste un moyen de maximiser leurs gains. On appelle aussi cela la « retape », les « recovery room » ou encore l’ « arnaque dans l’arnaque ». Alors si vous êtes contactés de cette manière, ne donnez pas suite ou collectez un maximum d’informations en jouant aux imbéciles pour les publier dans un commentaire sous l’un de nos articles.

Philippe Miller

Philippe Miller

Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

PUBLICITÉS

Participez à notre sondage sur les arnaques

En répondant à ce sondage ouvert à tous nos lecteurs, vous nous permettez d’améliorer notre offre d’information et d’aide aux victimes.

Faites un don défiscalisé

Soutenez un service de presse en ligne spécialisé dans l’actualité des escroqueries financières sur internet avec un don ponctuel ou récurrent.

A lire ensuite...
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Marcel

on attend toujours le remboursement de Winworld !!!

Duke

Aucune chance .
Winworld est une arnaque montée depuis le début comme une arnaque, et tous les parrains le savaient.

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Toute l’actualité des escroqueries financières, enquêtes, investigations et guides.

Suivez Warning Trading sur les réseaux : Facebook Twitter Youtube Linkedin | Suivez Nicolas Gaiardo sur les réseaux : Facebook-f Twitter Youtube Linkedin | Suivez Philippe Miller sur les réseaux : Twitter Linkedin